LES MIRACLES

Publié le par Galaxien

Miracles, est un documentaire (0h46) de la série Forces Obscures, qui s'intéresse à certains cas considérés comme un miracle, une manifestation surnaturelle ou encore, comme un phénomène par lequel les lois de la nature subissent l’action d’une force supérieure, des cas difficilement explicables scientifiquement.

 

Les miracles se distinguent des prodiges. Le prodige ne s’oppose pas aux lois de la nature, il ne fait que les appliquer de manière curieuse, et invite à la recherche. L’Église ne reconnaît jamais un prodige comme tel car, selon elle, il n’a pas nécessairement Dieu pour cause, cause psychologique, matérielle ou angélique.
Un miracle désigne un fait extraordinaire, positif, non explicable scientifiquement. Il est vu comme surnaturel, attribué à une puissance divine et accompli soit directement, soit par l'intermédiaire d'un serviteur de cette divinité. Il s'agit d'une notion religieuse définie par rapport à la science.

Bien que l’on entende souvent par miracle les miracles de Dieu, dans la religion abrahamique, n’importe quelle divinité peut effectuer des miracles. Les miracles censément accomplis par Jésus de Nazareth sont ceux qui sont les plus familiers aux chrétiens. Dans le monde musulman, la venue du Coran sur Terre est un miracle, ou bien encore le voyage nocturne de Mahomet. Cependant, un miracle peut très bien être négatif.
Le miracle vient d’en haut, alors que le prodige vient d’en bas. Si dans un sens courant, on dit d’un thaumaturge qu’il accomplit des miracles, c’est par définition incorrect,  il accomplit des prodiges. Seul un être divin ou son représentant peut accomplir un miracle. Bahram Elahi explicite la distinction entre miracles et prodiges dans La Voie de la perfection : "Les premiers procèdent d’un don divin alors que les seconds sont le fruit d’un savoir et de longues préparations, permettant d’exploiter certaines énergies. Ainsi, il est à la portée de tout un chacun de réaliser, au moyen d’une longue préparation par des techniques particulières, des prodiges tels que communiquer par la pensée, mais ce genre de pouvoirs relève du paranormal, et non du Divin."

Des statues, des tableaux ou encore des icônes du Christ ou de la Vierge qui pleurent des vraies larmes ou encore du sang à Pâques, à Noël, ou à la St Joseph, qu'en pensent les scientifiques ?
Des statues versant des larmes ont été recensées partout dans le monde. Les plus célèbres sont la Vierge de Civitavecchia en Italie, la statue du Christ de Boothwyn en Pennsylvanie aux Etats-Unis qui pleure du sang, Notre Dame de Guadalupe à Las Vegas qui depuis 1999 pleurerait de vraies larmes. Elles font l'objet d'un véritable commerce, des pèlerinages payants sont organisés pour contempler le miracle.
En 2002, le jour de la Saint Joseph, une certaine Cathy Powell prie devant une statue de la Sainte Vierge achetée en Thaïlande 7 ans plus tôt. Soudain, elle remarque que la statue verse des larmes. Interpelée, Cathy Powell croit à un miracle. La statue fait alors l'objet de toute l'attention des scientifiques. La statue a été analysée aux rayons X. Des rapports ont indiqué sa composition en fibre de verre, sans trou ni rayure permettant à un liquide de suinter. Les larmes ont aussi été soumises à une analyse, et il s'agit d'une huile parfumée à la rose. Le miracle semble alors se confirmer, mais les rapports des experts ont ensuite été complétés par les travaux d'un chimiste de l'Université Murdoch. Contrairement aux autres, il a, à l'aide de l'imagerie médicale, localisé une petite cavité implantée dans la tête de la statue. Cette cache secrète contenait une fiole remplie d'un liquide, de l'huile parfumée...

Aussi, les stigmates sont les traces des plaies du Christ consécutives à sa crucifixion, mais aussi aux diverses souffrances vécues. Ces marques sont donc présentes au niveau des poignets, des chevilles, des flancs et du dos. L'apparition de stigmates sans mutilation est considérée comme un miracle.
Béatifié par le Pape Jean-Paul II, le Padre Pio est un prêtre italien du début du XXe siècle. Alors qu'il prêche dans le Sud de l'Italie, il constate l'apparition de stigmates sur ses chevilles et ses poignets. Connu pour d'autres miracles encore plus étonnants, comme le don d'ubiquité, il devient célèbre à travers le monde, mais si son extraordinaire souffrance, qui le fera saigner pendant plus de 50 ans fut authentifiée par le Vatican au terme d'une enquête, elle n'est pas reconnue comme un miracle par les scientifiques. De nombreux doutes furent émis sur le sérieux des stigmates du Padre Pio car ses plaies seraient en fait les traces d'une automutilation à l'acide nitrique. Il s'agit d'un composé chimique très corrosif qui occasionne de graves brûlures lorsqu'il est en contact avec la peau...

Impossible de parler des miracles sans évoquer Lourdes. Le petit village situé dans les Hautes-Pyrénées est mondialement connu pour être le lieu de tous les miracles. Quand on en fait la liste, on est en droit de se demander si le village ne bénéficie pas d'un état de grâce particulier et permanent.
Tout commence en 1858 avec Bernadette de Soubirous, plus connue sous le nom de Sainte Bernadette. Entre le 11 février et le 16 juillet, la Vierge Marie lui apparaît dans une petite grotte. La jeune fille n'a que quatorze ans. L'apparition lui demande de creuser le sol de la grotte. A peine le travail entamé que des litres d'eau jaillissent, c'est la fameuse eau bénite de Lourdes. Dès les premiers jours, des guérisons miraculeuses sont constatées. Cependant, le Gave, la rivière locale, passait autrefois à ses pieds. Pendant les phases d'inondations, l'eau rentrait dans la grotte. Aujourd'hui, il est difficile de le vérifier, le site a été remanié et construit pour accueillir les pélerins.
Reste un mystère, le corps de Sainte Bernadette, exposé dans la cathédrale de Nevers, qui est intact. Du moins il semble l'être. Depuis l'Antiquité, on sait embaumer les corps pour qu'ils paraissent en excellent état de conservation. D'ailleurs, les mains et le visage de la Sainte, soient toutes les parties découvertes, ont été faites en cire.

Pour ce qui est des guérisons, la science ne peut pas tout expliquer. Certains cas, notamment au XXe siècle, laissent les médecins perplexes. En revanche, en ce qui concerne les nombreuses guérisons qui ont suivi les apparitions, on ne peut que constater qu'elles ont été déclarées comme telles par le docteur Dozous. Ce médecin athée, venu à Lourdes pour démontrer la fausseté des miracles, s'est converti durant son enquête.
(L'internaute.com/Wikipédia)

 

- Voir aussi :

Paranormal - Inexpliqué : Liste des documentaires

Au-Delà - Para-Psy : Liste des documentaires

LES MIRACLES

Commenter cet article