SYSTÈME SOLAIRE : MODE D'EMPLOI

Publié le par Galaxien

Système solaire, mode d'emploi, est un documentaire (0h44) de la série scientifique L'Univers et ses mystères, sur la naissance du Système solaire il y a 4,6 milliards d'années à partir de l'explosion d'une supernovæ, la création du Soleil, puis des autres planètes durant 700 millions d'années, des millions d'années durant lesquelles notre planète Terre a su créer et garder la vie.

 

Le Système solaire contient huit planètes. Celles-ci peuvent être classées en deux groupes : Les planètes telluriques, de dimension et de masse réduites mais de forte densité comme Mercure, Vénus, la Terre et Mars, et les géantes gazeuses, de dimension et de masse beaucoup plus grandes mais de faible densité telles que Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.
Les orbites des planètes autour du Soleil sont à peu près toutes contenues dans un même plan, appelé le plan de l’écliptique. Le Système solaire apparaît donc très aplati de l’extérieur. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un observateur terrestre les voit toujours se déplacer dans une bande très étroite du ciel appelée le Zodiaque.

Cette création est une histoire qui s'est passé il y a 4.6 milliards d'années. Le Système solaire s'est formé à partir d'une nébuleuse solaire issue de l'explosion d'une supernovæ.
Dans cette nébuleuse se trouve déjà tous les éléments qui composent notre Système solaire actuel. On y trouve du carbone, de l'oxygène et des minéraux, mais surtout de l'hélium et de l'hydrogène, gaz indispensable pour la création du Soleil. Cette nébuleuse, qui est en fait un amas de poussières, commence à se concentrer autour d'un centre et à former un disque.

Cette spirale se formant autour du centre de la nébuleuse prouve que ce centre attire toujours une quantité plus importante de matière. Ce rassemblement de matière est défini par une rencontre très violente entre la matière, ce qui créé de l'énergie sous forme de chaleur.
Comme la masse de cet astre devient de plus en plus grande, son attraction en fait de même. Du coup, le phénomène s'amplifie de plus en plus jusqu'à former une boule de feu gigantesque, et le Proto-Soleil est né.

Suite à la naissance du Proto-Soleil, le disque s'échauffe et commence à se solidifier. Les atomes se collent entre eux pour former des grains de matières. Le phénomène d'accrétion, qui est la capture des grains de matière par un astre sous l'effet de la gravitation, se met en place.
Lorsque les grains de matière ne vont pas trop vite, ils se percutent et forment des planètoïdes, qui sont des petites planètes tournant autour d'une étoile, ici le Soleil. Ces petites planètes s'assemblent ensuite pour former des planètes. Pour qu'une planète puisse se former, il faut compter 50 à 100 millions d'années.

A cette période, le Système solaire est pratiquement terminé. En effet, le Proto-Soleil est devenu Soleil puisqu'il a atteint une température suffisamment élevée pour qu'il puisse commencer son activité nucléaire.
Les planètes attirent les dernières planétoïdes ou poussières et les plus éloignées du Soleil captent les gaz les plus léger tel que l'hydrogène ou l'hélium, et deviennent donc des planètes gazeuses comme Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Au contraire, les planètes proches du Soleil on du mal à conserver leur atmosphère car le Soleil attire tous les éléments léger. Elles ont alors peu ou pas du tout d'atmosphère, ce sont les planètes telluriques telles que Mercure, Vénus, la Terre et Mars.

Par ailleurs, on remarque que le nombre de satellites naturels que possède chaque planète varie avec la distance au Soleil. Ainsi, plus la planète est loin du Soleil et de son attraction, plus elle a de chance de posséder de satellites. De ce fait, on remarque que Vénus n'a aucun satellite, la Terre n'en a qu'un seul, la Lune, Mars en a deux et à l'opposé, Jupiter en possède 20.

Aujourd'hui, le Soleil est à la moitié de sa vie, et dans 5 milliards d'années, il aura épuisé tout son hydrogène et commencera à brûler de l'hélium. Il gonflera alors jusqu'à 50 fois sa taille et engloutira Mercure, Vénus, la Terre et peut-être Mars. Ensuite, il s'effondrera sur lui-même et formera une naine blanche...
(physique-astronomie)

 

- Voir aussi :

LES ORIGINES DU SYSTÈME SOLAIRE : Aux frontières de la science

L'EMPIRE DU SYSTÈME SOLAIRE - La puissance du Soleil

L'EMPIRE DU SYSTÈME SOLAIRE - Du chaos à l'ordre

L'EMPIRE DU SYSTÈME SOLAIRE - La bulle bleue

L'EMPIRE DU SYSTEME SOLAIRE : Equilibre fragile

LE SOLEIL, L'ETOILE MYSTÉRIEUSE

JUPITER, LA PLANETE GEANTE

MARS, LA PLANÈTE ROUGE FASCINANTE

LA LUNE ET SES MYSTÈRES : Notre satellite

LA TERRE EN MOUVEMENT : Voyage dans le temps  

LE BERCEAU DE LA VIE : L'aventure spatiale

LA PLANÈTE MIRACLE : Au commencement, la troisième planète

HISTOIRE DE LA PLANÈTE : Et la Terre est née

PLANÈTE TERRE : L’Odyssée des Origines

L'EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE NOTRE TERRE

l'univers et ses mystères  L'UNIVERS ET SES MYSTÈRES : Les documentaires de la série

l'empire du système solaire   L'EMPIRE DU SYSTÈME SOLAIRE : Les documentaires de la série

Nuit des Etoiles  NUITS DES ETOILES - Documentaires Arte 

>> VISITE INTERACTIVE DU SYSTÈME SOLAIRE EN 3D    Interactif

SYSTÈME SOLAIRE : MODE D'EMPLOI

Commenter cet article