ASTÉROÏDE, IMPACT MORTEL POUR LA PLANÈTE

Publié le par Galaxien

.
Ce documentaire scientifique, Impact mortel, du National géographic (0h47) s'intéresse aux astéroïdes, qui sont des objets céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres et qui, à la différence d’une comète, tourne autour du Soleil sur une orbite faiblement elliptique.

 
.
Les astéroïdes font partie du système solaire et ne sont pas les satellites d’une planète. On suppose que les astéroïdes sont des restes du disque protoplanétaire qui ne se sont pas regroupés en planètes pendant sa formation. On appelle astéroïde le corps céleste dans l’espace et météorite lorsqu’il s’écrase sur la Terre.
Les astéroïdes géocroiseurs sont des astéroïdes dont l’orbite est relativement proche de celle de la Terre. Les Amors, dont 433 Éros fait partie, les Atens et les Apollos en sont les principaux groupes.
.
.
Seuls les Atens et les Apollos croisent l’orbite de la Terre et l’intérêt grandissant qu’on leur porte est lié à la crainte de les voir entrer en collision avec celle-ci. Ces croiseurs sont appelés ECA Earth-Crossing Asteroids ou NEO Near Earth Objects en anglais. L’Agence Spatiale Européenne ESA, a entamé en 2004 un projet à long terme de protection de la Terre contre les géocroiseur
Lorsqu’un astéroïde ou un fragment d’astéroïde pénètre dans l’atmosphère de la Terre, les frottements avec cette dernière provoquent sa combustion. Si l’objet est assez volumineux, cette combustion n’est pas complète et il percute alors la surface de la Terre. On le nomme alors météorite.
.
.
En 2010, plus de 5 400 astéroïdes et comètes ont été détectés dans un rayon de 195 millions de kilomètres autour du Soleil, assez près de notre planète pour que les astronomes les classent dans la catégorie des objets proches de la terre. Ceux qui mesurent plus de 140 m de large et passent à moins de 7,4 millions de kilomètres de l’orbite de la Terre sont considérés comme dangereux. Au 30 avril 2008, les astronomes avaient catalogué plus de 900 corps célestes de ce type, dont (99942) Apophis, un astéroïde qui passera à 32 000 km de la terre en 2029.
.
.
La probabilité qu’un de ces objets dangereux entre en collision avec la Terre est quasi nulle à l’échelle du temps humain, mais quasi certaine à l’échelle du temps cosmique, le phénomène d’accrétion n’étant nullement terminé. C’est la raison pour laquelle des observateurs surveillent constamment leur position, recalculant leur orbite et les risques d’impact qu’ils présentent et scrutent les régions voisines de l’espace à la recherche de nouvelles menaces.
.
 
Au 26 juillet 2010, le Minor Planet Center dénombre 246 869 astéroïdes numérotés, dont 16 065 nommés, et 281 996 astéroïdes non numérotés, soit un total de 528 865 orbites connues.

 
.
- Voir aussi :








Commenter cet article