ASTRONOMIE : 3000 ans d'observation du ciel

Publié le par Galaxien

Astronomie : 3000 ans d'observation du ciel (0h33) retrace l'histoire de la première science, l'astronomie, des découvertes faites par les grands hommes de l'antiquité jusqu'à nos jours, présenté par Einstein en personnage animé.

 

L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, ainsi que leurs propriétés physiques et chimiques. Avec plus de 7 000 ans d’histoire, les origines de l’astronomie remontent au-delà de l’antiquité dans les pratiques religieuses préhistoriques.
C'est une des rares sciences où les amateurs jouent encore un rôle actif. Elle est pratiquée à titre de loisir par un large public d’astronomes amateurs et est à la portée de tout le monde.


L'astronomie est considérée comme la plus ancienne des sciences. L'archéologie révèle en effet que certaines civilisations disparues de l'Âge du bronze, et peut-être du Néolithique, avaient déjà des connaissances en astronomie. Elles avaient compris le caractère périodique des équinoxes et sans doute leur relation avec le cycle des saisons, elles savaient également reconnaître certaines constellations.
L'astronomie moderne doit son développement à celui des mathématiques depuis l'antiquité grecque et à l'invention d'instruments d'observation à la fin du Moyen Âge. Si l'astronomie s'est pratiquée pendant plusieurs siècles parallèlement à l'astrologie, le siècle des Lumières et la redécouverte de la pensée grecque a vu naître la distinction entre la raison et la foi, si bien que l'astrologie n'est plus pratiquée par les astronomes.


À son début, durant l'antiquité, l'astronomie consiste principalement en l'astrométrie, c'est à dire la mesure de la position dans le ciel des étoiles et des planètes. Plus tard, des travaux de Kepler et de Newton naît la mécanique céleste qui permet la prévision mathématique des mouvements des corps célestes sous l'action de la gravitation, en particulier les objets du Système solaire.
La plus grande partie du travail dans ces deux disciplines que sont l'astrométrie et la mécanique céleste, auparavant effectué à la main, est actuellement fortement automatisée grâce aux ordinateurs et aux capteurs CCD, au point que maintenant elles sont rarement considérées comme des disciplines distinctes. Dorénavant, le mouvement et la position des objets peuvent être rapidement connus, si bien que l'astronomie moderne est beaucoup plus concernée par l'observation et la compréhension de la nature physique des objets célestes.


Depuis le XXe siècle, l'astronomie professionnelle a tendance à se séparer en deux disciplines, l'astronomie d'observation et l'astrophysique théorique. Bien que la plupart des astronomes utilisent les deux dans leurs recherches, du fait des différents talents nécessaires, les astronomes professionnels tendent à se spécialiser dans l'un ou l'autre de ces domaines.
L'astronomie d'observation est concernée principalement par l'acquisition de données, ce qui inclut la construction et la maintenance des instruments et le traitement des résultats. L'astrophysique théorique est principalement concernée par la recherche des implications observationnelles de différents modèles, c'est-à-dire qu'elle cherche à comprendre et à prédire les phénomènes observés.


- Voir aussi :

LES PORTES DU CIEL, LES ORIGINES DE L'ASTRONOMIE ANTIQUE

TOURS DU MONDE TOURS DU CIEL - Astronomie et Observatoires

ASTRONOMIE - Au début, de -160.000 à -1500 ans

DE L'ASTRONOMIE ANTIQUE A NOS JOURS : État des sources et transmission

QU'EST-CE QUE L'UNIVERS ? - La Fabuleuse Histoire de la Science

LES CONSTELLATIONS DE LA VOÛTE CELESTE

Commenter cet article