AUSCHWITZ : LA SOLUTION FINALE

Publié le par Galaxien

Auschwitz, les nazis et la solution finale, est un documentaire (1h27) qui retrace l'histoire et le fonctionnement des camps de concentration de la mort, où les déportés, principalement Juifs, furent exterminés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Playlist des épisodes.
.
.

Les témoignages des bourreaux et des rescapés, les images d'archives et de reconstitution, font de ce programme le documentaire de référence sur l'Holocauste. Le commentaire est dit par le comédien Bernard Giraudeau.
Laurence Rees, directeur du département historique de la BBC, a mis plus de deux ans à réaliser ce film, notamment la centaine d'entretiens avec d'anciens bourreaux nazis, et des survivants des camps de concentration.


Étape par étape, depuis l'accession au pouvoir d'Hitler et l'invasion de la Pologne, on voit la mise en place du processus d'extermination. D'abord camp de travail pour prisonniers polonais en 1940, Auschwitz devient un camp d'extermination de Juifs polonais, russes, slovaques, hongrois et enfin de toute l'Europe, dont des enfants français raflés en juillet 1942.


De 1940 à 1945, 1.100.000 personnes y ont péri, dont 200.000 enfants.
A partir de janvier 1942 et de la conférence de Wannsee, se sont enclenchées la "solution finale" et les déportations. Les nazis ont testé le zyklon B, qui se transforme en gaz mortel au contact de l'air. Un deuxième camp de 100.000 personnes est construit à Auschwitz Birkenau.
Le document rappelle que 70% des déportés étaient conduits à la chambre à gaz dès leur arrivée dans le camp dirigé par Rudolf Hoess, promu pour l'efficacité de son travail.
La seconde partie du document montre le fonctionnement même de la machine de mort de plus en plus performante, la rationalisation de l'innommable.


Les rares témoignages des survivants sont terribles, mais le plus choquant, comme le souligne l'auteur Laurence Rees, ce sont les propos d'anciens nazis comme les SS Hans Friedrich ou Oskar Groening, qui manifestement, ne regrettent rien. L'un d'eux ose dire: "Les enfants n'étaient pas nos ennemis. L'ennemi était le sang qui coulait dans leurs veines".
Six anciens nazis furent condamnés à perpétuité à l'issue du procès d'Auschwitz entre 1963 et 1965, dont l'ancien SS Wilhelm Boger, dit le "bourreau d'Auschwitz".

 



- Voir aussi :






.

Commenter cet article