EXTRATERRESTRES : Dernier contact, dernier espoir

Publié le par Galaxien

Dernier contact, dernier espoir, est un documentaire (0h44) de la série Voyage dans l'espace temps, qui s'intéresse à l'éventualité et aux conséquenses d'un contact avec une civilisation extraterrestre. A notre époque, l'homme cherche la preuve qu'il n'est pas seul dans l'Univers, et il tente la communication.

 

Certains scientifiques de la NASA pensent que les extraterrestres seraient enclins à nous exterminer s’ils nous trouvaient, en raison du développement avancé de notre civilisation et du sort que l’on réserve à notre planète, selon le quotidien anglais The Guardian.
Dans un rapport publié en avril 2011 nommé "Est-ce que le contact avec des extraterrestres serait bénéfique ou mauvais pour l’humanité ? Analyse des différents scénarios", des chercheurs de la NASA, de l’Université de Pennsylvanie, expliquent que si des aliens observaient en ce moment par exemple les changements dans l’atmosphère terrestre et la quantité de CO2 que nous émettons, ils se diraient que nous avons perdu le contrôle et que nous constituons une menace pour d’autres civilisations...


Dans ce rapport, ils distinguent trois types de prise de contact avec d’éventuels extraterrestres. D’abord, une prise de contact bénéfique, dans la mesure où la découverte d’une vie extraterrestre marquerait le début d’une grande coopération interplanétaire et accélérerait la marche du progrès.
Ils envisagent aussi une prise de contact neutre. Les extraterrestres sont trop différents de nous, aucune communication n’est possible et par conséquent aucune coopération ne se met en place.
Enfin, la troisième prise de contact possible serait mauvaise pour l’humanité. Outre le fait que les extraterrestres peuvent être des prédateurs, ou encore nous transformer en esclaves, le rapport souligne qu’ils peuvent aussi nous transmettre involontairement des maladies, ou pratiquer des expériences physiques qui rendent notre environnement inhabitable.


Les auteurs avancent même que l’humanité pourrait constituer une menace, et que dans le scénario le plus extrême, les extraterrestres décideraient alors d’en finir avec les humains : Une attaque préventive est très probable dans les premières phases de notre expansion parce que notre civilisation va devenir de plus en plus dure à détruire. L’humanité peut maintenant entrer dans une phase de rapide expansion facilement détectable par des extraterrestres, car notre développement modifie la composition de l’atmosphère.
Ainsi, selon les auteurs du rapport, est-il essentiel de limiter notre croissance et de réduire notre impact sur les écosystèmes... Ils notent aussi qu'il est assez imprudent d'envoyer plein de messages contenant des informations sur notre constitution biologique dans l'Univers avec l'espoir d'obtenir une réponse, il faudrait se contenter d'envoyer des codes mathématiques avant d'avoir une meilleure idée du genre d'extraterrestres auquel on devra faire face.


"Ne tentons pas de contacter les extraterrestres ! S’ils nous rendaient visite, nous nous retrouverions dans la même situation catastrophique que les Indiens lorsque Christophe Colomb a débarqué en Amérique !" Celui qui s’exprime ainsi est l’un des scientifiques de renom, le physicien britannique Stephen Hawking, connu pour ses travaux en cosmologie et ses ouvrages, parmi lesquels The Grand Design.
Si Stephen Hawking s’intéresse aux extraterrestres, c’est pour diverses commémorations : La NASA qui a célèbré cinquante ans d’investigations en exobiologie, tandis que le programme SETI, pour Search of Extraterrestrial Intelligence, commémorait, lui, le demi-siècle de la première tentative d’écoute du Cosmos à la recherche de signaux éventuels. Cette dernière, baptisée Ozma, avait été menée par l’astronome américain Frank Drake, en 1960.


La question des extraterrestres taraudait déjà les Anciens, suscitant craintes et fantasmes. En un demi-siècle, les astronomes ont réussi à la mettre en équation, puis à élaborer une stratégie argumentée pour tenter de cerner ces êtres tant recherchés. Aujourd’hui, la perspective que cette quête aboutisse distille de nouveau les craintes et remet au goût du jour la plus vieille des interrogations comme, s’ils existent, sont-ils à notre image ? Seront-ils des alliés ou des ennemis ? Le premier contact signera t-il la fin du monde tel qu'on le connaît ? Est-ce bien ou mal ? Etc.
Néanmoins, comme le rappelle Discovery News, il faut bien garder à l'esprit que cette typologie des prises de contact est très anthropocentrique et que toute étude sur les extraterrestres ne peut reposer pour l'instant que sur des hypothèses et des expériences humaines.
(slate.fr/)



- Voir aussi :

PREMIER CONTACT EXTRATERRESTRE

RENCONTRE DU 3ème TYPE - Aux frontières de la Science

A LA RECHERCHE DES EXTRATRERRESTRES II

LE MYSTERE DES OVNIS - Science et armées enquêtent

INVASION EXTRATERRESTRE : Scientifiques et Autorités s'interrogent

Commenter cet article