FAMILLES APOCALYPSE : Les meilleurs ennemis

Publié le par Galaxien

Les meilleurs ennemis, est un documentaire (0h45) de la série Familles Apocalypse sur le survivalisme, une obsession de la survie pour certaines personnes qui se préparent à la fin du monde ou à une autre catastrophe qui, selon elles, ne devrait plus tarder.  Épisode N° 6.

 

Parmi les évènements de ce sixième épisode, pour le promoteur immobilier Larry Hall, la solution à la fin du monde est d'investir dans un bunker géant de luxe. Michael, lui, enseigne à sa famille comment survivre en pleine nature. Quant à Becky Brown, elle apprend à tirer aux côtés d'un sniper d'élite.
Lequel de ces survivalistes aura le plus de chance de survivre ?


Selon une interprétation plus que controversée du calendrier Maya, la fin du monde serait prévue pour le 21 décembre 2012. Alors que cette nouvelle rumeur d’apocalypse s’est répandue comme une traînée de poudre à travers la planète, cette prophétie qui fait le tour du Net a créé un véritable engouement pour cette prédiction, générant une vente massive non seulement d’ouvrages, mais aussi de bunkers, de kits de survie, etc.
L’apocalypse est ainsi devenue un véritable business, une aubaine pour les gourous et autres escrocs.
En France, le maire de Bugarach, un village de 200 habitants de la Haute-Vallée de l’Aude, exprime des inquiétudes car, d'après certains, sa commune serait le dernier rempart face au cataclysme.


Après des années de crise et d’instabilité financière, après l’ouragan Katrina, le tremblement de terre d’Haïti et l’incident nucléaire de Fukushima, de nombreuses personnes sont persuadées que la fin est proche. Aux États-Unis, les survivalistes ne croient pas tous forcément à la fin du monde pour le 21 décembre 2012, mais sont convaincus qu'une catastrophe de grande ampleur, tremblement de terre, crise énergétique, pandémie, guerre nucléaire, effondrement économique, voire inversion des pôles, nous menace. Alors, ces familles ont un plan et se préparent à survivre.
Armées jusqu’aux dents, elles ont assez de nourriture pour les années à venir, le strict minimum indispensable pour survivre à l’apocalypse.


A eux seuls, Paul et Gloria ont stocké dans leur abri 23 Tonnes de nourriture ainsi que 14 000 litres d’eau, et s'entraînent au tir avec une vingtaine de personnes, pour la plupart des vétérans de l'armée qui ont connu le Vietnam ou l'Irak. A Houston, Megan est prête à fuir en quelques heures une ville à feu et à sang. Arpenteur des terrains vagues de Los Angeles, Christopher peut se soigner et même se nourrir grâce à ses connaissances en botanique. Il transporte d'ailleurs un flacon de vinaigrette dans son sac pour assaisonner ses salades d'herbes sauvages.
Les survivalistes déploient toute leur énergie et leur argent à se préparer physiquement et mentalement à braver le désordre et la violence qui approchent à grand pas. Ils mettent au point des plans d’urgence, élaborent de nouvelles techniques de communication, apprennent à se défendre, comme Mike, qui enseigne à ses fils l’utilisation des armes à feu et le self-défense.


Ils se préparent à faire face à des temps plus durs et envisagent la vie dans un monde post-apocalyptique où les citoyens pourraient se retourner les uns contre les autres tiraillés par la faim et le chaos.
Sont-­ils vraiment prêts et aussi fous qu'ils en ont l’air ? Pour le savoir, des experts infiltrent ces bunkers afin d’évaluer leurs chances de survie et la probabilité qu’un tel scénario se produise. Membres de Practical Preppers, une entreprise fondée par les survivalistes de longue date, Scott Hunt et David Kobler partagent avec ces familles leurs savoirs et leurs expériences.
La série entrevoit cette obsession de la survie, de l'autosuffisance, et ce qu'elle révèle de la psyché des américains et survivalistes, un mélange d'esprit pionnier, d'écologie primitive, d'individualisme et de paranoïa.



- Les autres épisodes :

FAMILLES APOCALYPSE : Les documentaires de la série

 

- Voir aussi :

2012 - FIN DU MONDE : Documentaires sur les prophéties de l'apocalypse

Commenter cet article