KAMIKAZES JAPONAIS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Publié le par Galaxien

.
kamikaze, est un documentaire (1h16) de l'émission Infrarouge qui retrace, lors la Deuxième Guerre mondiale entre les japonais et les américains, l'incroyable sacrifice et la folie meurtrière de ces hommes de combat dévoués à l'honneur pour l'Empire du Japon.  Cliquez sur la croix en haut à droite si la vidéo ne démarre pas.

 
 

Kamikaze est un mot composé signifiant "vent divin" en japonais. À l'origine, le mot provient d'un événement historique, l'invasion mongole de 1274. La flotte de Kubilai Khan aborda la baie de Hakata et attaqua les japonais. Après une journée lourde en pertes pour les japonais, un typhon se leva et rafla une grande partie de la flotte des envahisseurs, ce qui les obligea à battre en retraite. Les Japonais remercièrent cette intervention de la providence et appelèrent ce typhon kamikaze.


Un kamikaze est un militaire de l'Empire du Japon qui, durant la Seconde Guerre mondiale, effectuait une mission-suicide pendant la guerre du Pacifique. Il avait pour objectif d'écraser son avion ou son sous-marin sur les navires américains et alliés. C'était une tactique militaire désespérée pour livrer une charge explosive sur une cible avec une probabilité maximale d'atteinte.
Lors du cérémonial de départ d'une attaque, les militaires vouaient allégeance à Hirohito et récitaient un haïku en référence au devoir de sacrifice.
Si d'authentiques kamikazes étaient volontaires pour se sacrifier pour leur empereur, certains étaient malgré tout contraints à cet acte par l'état major militaire et la pression sociale. Au Japon, l'appellation tokkotai demeure d'usage plus courant.


Au Printemps 1945, la guerre du Pacifique fait rage et les japonais sont au bord de la défaite. Les américains contrôlent l'espace aérien et ont rassemblé des moyens d'invasion maritime considérables. L'armée impériale décide de demander à ses soldats le sacrifice ultime.
Combinant archives, reconstitutions et interviews de pilotes survivants ou de familles des pilote décédés, ce documentaire raconte comment, lors de la bataille d'Okinawa, des milliers de soldats japonais se sont retrouvés enrôlés dans cette attaque kamikaze. Il révèle comment la hiérarchie miliaire, la situation désespérée du Japon et la fierté nationale se sont conjugués pour conduire à pareille extrémité.


Par extension, ce terme signifie aussi aujourd'hui toute personne qui sacrifie sa vie volontairement dans un attentat suicide, ou plus largement encore, un acte par lequel quelqu'un sacrifie sa carrière, son avenir, est qualifié également de kamikaze.
.
.
.
- Voir aussi :
.
.
.
.
.


Commenter cet article