KHEOPS REVELE - Théorie de Jean-Pierre Houdin

Publié le par Galaxien

Khéops révélé, est un documentaire (0h52) qui revient sur la construction énigmatique de la grande pyramide d'Egypte, dont Jean-Pierre Houdin a émis une hypothèse basée sur un système de rampe en spirale extérieure, une thèse populaire parmi les possibilités.
 

La grande pyramide de Kheops est l'un des plus mystérieux monuments de l'histoire de l'humanité, avec ses 146 mètres de haut, 5 millions de tonnes de pierre, assemblées, érigées il y a 4500 ans par des égyptiens qui ne connaissaient ni la roue, ni le fer, ni la poulie.
Ce tombeau démesuré a inspiré les théories les plus folles et les plus farfelues, en défiant la raison.
On dit de la Grande Pyramide qu'elle est la dernière des sept merveilles du monde encore existante, la seule qui ait résisté jusqu'ici à la folie des hommes et à la colère des éléments.
Depuis de nombreuses années, des scientifiques, des architectes, des égyptologues tentent de résoudre cette énigme millénaire. Pour les historiens, il s'agit d'une sépulture royale de l'Égypte ancienne. Pour l'humanité tout entière, les trois pyramides de Kheops, Khephren et Mykerinos, dressées sur le plateau de Guizeh, aux portes du Caire, constituent à la fois un trésor et un mystère.
 

Au travers des âges, le secret de la construction de la pyramide de Kheops s'est perdu. De sa genèse on a tout imaginé, mais les véritables indices sont maigres, avec seulement quelques lignes sur l'architecte royal Hemiounou, sensé l'avoir édifiée en une vingtaine d'années afin que le grand Kheops puisse reposer à temps au coeur de ce vaisseau de calcaire et de granit. Un navire pour l'éternité du Roi.
On ne sait toujours pas comment et en combien de temps elle fut construite ni quelles découvertes inattendues elle pourrait bien encore receler sous ses parois de pierres.
La pyramide de Kheops a vu défiler les plus grands hommes de ce monde qui ont admiré la démesure de ce qu'elle symbolise, qui ont rêvé de conquêtes infinies ou d'une vie immortelle. Puissants éphémères comme quidams de tous ces siècles passés sont venus arpenter ses pierres.
Certains, enivrés par cette étrange sensation, se sont dit qu'une telle démesure ne pouvait être humaine et que seule une civilisation inconnue, lointaine, avait pu réaliser un tel prodige...
 

Hérodote, le fameux historien grec, voyagea en Egypte vers l'an 450 avant JC, soit plus de 2 000 ans après la construction de la pyramide. Il recueillit sur place les légendes locales qui ont perduré jusqu'à maintenant. Hérodote décrit ainsi dans son livre un roi tyrannique, des centaines et des centaines d'esclaves traînant des pierres et, curieusement, des machines placées à flanc d'édifice qui auraient servi à soulever des pierres d'un étage à l'autre.
Quatre siècles plus tard, un autre historien grec parla, lui, d'une immense rampe frontale qui aurait permis d'acheminer tous les blocs jusqu'au sommet. D'autres évoquèrent une rampe extérieure hélicoïdale construite en briques crues qui ne résiste pas à l'analyse.
 

La thèse des grandes rampes.
Ces immenses rampes demandent un volume de pierres quasiment équivalent à celui de la pyramide elle-même. De plus, elles nécessitent d'incessants arrêts de chantier pour être agrandies. Ces rampes sont soit courtes, mais trop pentues pour être utilisables, soit en pente douce, mais longues de plusieurs kilomètres.
Et qu'est-il advenu des matériaux utilisés ? Il paraît alors déraisonnable de construire toute la pyramide avec une rampe frontale.
 

La thèse des machines.
C'est l'hypothèse rapportée par Hérodote. Ces machines auraient permis de monter les blocs d'une assise à l'autre. Une théorie décrit aussi l'utilisation de leviers et de cales pour soulever chaque bloc d'une dizaine de centimètres à chaque poussée, mais comment hisser ainsi des blocs de 65 tonnes ? Des hommes feraient contrepoids pour lever le bloc qui serait ensuite amené à sa position par traction ? Une opération lente, dangereuse et inopérante pour les gros blocs.
En outre, ces machines nécessitent un support plat. Il faut donc ravaler la façade à la fin des travaux et les délais sont bien trop courts pour une telle tâche. Des machines ont peut-être été utilisées, mais elles ne sont pas à la base de la méthode de construction.
 

La thèse de la rampe en spirale.
C'est l'hypothèse la plus populaire aujourd'hui. Une rampe extérieure en colimaçon aurait été construite autour de la pyramide. Elle possède trois avantages puisque constituée de briques crues, elle utilise relativement peu de matériaux. Sa construction progressive suit le chantier sans trop le ralentir, et elle offre une pente douce et constante de 8%.
Pourtant, en pratique, cela ne peut fonctionner car il est impossible de contrôler la géométrie de la pyramide masquée par la présence de la rampe. De plus, la rampe est fragile et s'effondre régulièrement, la rotation dans les angles est hasardeuse et le passage est étroit.

De nombreuses théories ont été avancées mais aucune ne résiste à l'analyse. Il y a quelques années, l'architecte Jean-Pierre Houdin a une intuition et élabore une théorie innovante. C’est l’histoire de cette théorie, de sa naissance à sa vérification point par point, que "Khéops révélé" vous propose de suivre grâce à un voyage en 3D dans l’Egypte des pyramides.
 

.

- Voir aussi :

AU COEUR DES PYRAMIDES D'EGYPTE

LES MYSTÈRES DES PYRAMIDES

PYRAMIDES DE GIZEH, LES NOUVELLES DÉCOUVERTES

LES PYRAMIDES D'ÉGYPTE, Superscience

LES PYRAMIDES, MACHINES D’ÉTERNITÉ

LA RÉVÉLATION DES PYRAMIDES : L'enquête qui change le monde 

 

Publié dans Egypte antique

Commenter cet article

V.H 09/09/2014 23:24

En quoi La Révélation des pyramides, réalisé par Patrice Pooyard, est-il une supercherie ? Pour ma part, je n'ai guère trouvé d'arguments pour contre dire, un tel travail !

JeanB 11/08/2013 14:14

Documentaire très intéressant de M. Houdin, qui permet de se faire une idée réaliste de la construction des pyramides d'Egypte.

A associer au documentaire de M. Kezniar sur les outils avancés des Egyptiens : http://www.constructiondepyramides.fr/fr_html/fr_cadre.htm

L'ensemble de ces 2 documentaires montre, preuves à l'appui, que le documentaire "La Révélation des Pyramides" de M. Grimault n'est qu'une navrante supercherie.