KOKO, la gorille intelligente qui parle

Publié le par Galaxien

.
Ce documentaire sur Koko (0h54), s'intéresse à la formidable intelligence animale de cette femelle gorille, éduquée par la psychologue et éthologue Penny Patterson, qui rend évident le lien de parenté très étroit entre cette espèce en particulier et l'homme.

 
.
Koko, née le 4 juillet 1971 à San Francisco en Californie, est une gorille femelle vivant en captivité et connue pour être capable de communiquer en langage des signes. Elle a été éduquée par la psychologue et éthologue Penny Patterson, qui prétend que Koko maîtrise plus de 1000 signes différents, dont 500 couramment, issus de la langue des signes américaine. Elle a obtenu un résultat de 90 au test du QI et a passé avec succès le test du miroir.
Koko adorait et avait un chat, un petit manx bleu-gris, malheureusement, un jour, son chat s'est fait écraser. Des chatons sont arrivés du monde entier pour elle, mais son chagrin n'a disparu que quand elle a eu un petit manx bleu dans les bras.
Elle sait donc exprimer sa jalousie, sa joie, sa tristesse et encore bien d'autres sentiments. Symbole de la consécration, Koko est devenue l'animal le plus intelligent au monde et a même tenu un chat sur AOL aux États-Unis, le premier chat inter-espèces de l'histoire !

 
L'intelligence des animaux est un sujet qui a donné lieu à de nombreux travaux, dont les résultats offrent non seulement une meilleure compréhension du monde animal mais aussi, par extension, des pistes pour l’étude de l’intelligence humaine. Des expériences scientifiques ont par exemple révélé que, les bébés humains se trouvent sur un pied d’égalité avec les animaux lorsqu’il s’agit d’arithmétique simple.
Différents groupes d'espèces se démarquent par leurs aptitudes intellectuelles lors des recherches sur l'éthologie cognitive. Les grands singes et les dauphins, qui peuvent se reconnaître dans un miroir, les chimpanzés, pies et corbeaux qui fabriquent des outils, les perroquets qui peuvent tenir une conversation structurée, comprendre la notion de zéro et communiquer avec plus de 800 mots, les éléphants qui ont un comportement singulier face à leurs morts et les cétacés au langage complexe, ne sont que des exemples d'intelligences manifestés.

.
Au-delà du fait que ce gorille aurait sans doute été mieux dans son environnement naturel à évoluer avec ses confrères, les résultats de cette expérience sont impressionnants. Il est temps que l'être humain revoit sa position par rapport aux animaux.

.
- Voir aussi :
.
.
.
.
.
.


Publié dans Science

Commenter cet article

Eliezer 05/09/2016 23:17

Un QI de 90, c'est plus que beaucoup de peuples humains !
Bravo à Koko.

Ross 22/10/2010 12:11



Je connaissais déjà l'histoire de Koko que je trouve vraiment formidable. De plus, cette expérience est prometteuse pour la communication entre les espèces.


Peut-être qu'un jour nous pourrons communiquer avec les dauphins (bonne vidéo aussi l'homo delphinus en lien) et qui sait, si d'autres codes du langages sont découverts dans l'avenir nous
pourrons ainsi parler avec des espèces différentes... mais on n'en est pas encore là.