L'ACCIDENT DE LA NAVETTE SPATIALE CHALLENGER

Publié le par Galaxien

.
Documentaire (1h40) sur l'accident de la navette spatiale américaine Challenger, qui s'est désintégrée le 28 janvier 1986 au cours du décollage, après seulement 73 secondes de vol alors qu'elle évoluait à 3 200 km/h. Les sept membres de l'équipage périrent.

L'accident a été provoqué par la rupture de l'un des joints toriques d'un des deux propulseurs à poudre accolés au réservoir principal d'hydrogène. Les joints en question, développés par la compagnie américaine Morton Thiokol, n'avaient pas été testés en conditions de grand froid. Les concepteurs considéraient que le lieu de tir, la Floride, bénéficiait d'un climat toujours ensoleillé. Le fait est que la température était de -10 °C au cours de la nuit précédant le tir.
Les ingénieurs de Morton Thiokol avaient néanmoins de sérieux doutes sur la capacité de résistance du joint au froid, à cause notamment d'incidents remarqués au cours de certains vols précédents.

La rupture progressive du joint laissa passer une flamme dirigée vers des éléments structuraux du réservoir de carburant principal. Vers 72 secondes, la structure du réservoir principal et des propulseurs d'appoints commence à lâcher et se désintègre vers 73,124 s. L'orbiteur, encore intact, pivote de son orientation optimale pour résister aux forces aérodynamiques intenses et se déchire immédiatement en morceaux.
Après la désintégration due aux forces aérodynamiques, le combustible qui se trouvait dans l'orbiteur et le réservoir principal brûle en quelques secondes, créant une boule de feu massive. L'habitacle, toujours largement intact, est retombé vers l'océan.

L'enquête révélera que les ingénieurs de sécurité de la NASA estimaient les probabilités d'accident de l'ensemble du dispositif à environ 1 %, alors que les directeurs de tirs prenant la décision finale, tablaient des probabilités mille fois inférieures. Dans ces deux contextes, l'information concernant la solidité du joint ne prenait pas la même ampleur. Les directeurs de tirs décidèrent donc de passer outre et d'effectuer le tir. Funeste décision qui coûta la vie à sept astronautes.

Il a été prouvé que des astronautes ont survécu au choc initial (une bouteille d'oxygène de secours ayant été activée), mais on ignore si ils sont décédés durant la chute qui dura deux minutes au sein d'une cabine dépressurisée, ou lors de l'impact avec l'océan.
.
Voir aussi :

Info de Galaxien  : Cliquez sur le bouton rouge puis le vert dès qu'il apparaît. Ne cliquez pas sur l'image de la vidéo, utilisez votre souris sur la barre d'outils de l'écran. (Exemple : Fullscreen = grand écran et echapp pour suppr.) Selon votre p.c, si le documentaire dépasse 72 minutes, vous devrez attendre ou supprimer vos cookies.

Commenter cet article

erosien 10/11/2010 23:33



Un drame qui aurait pu être évité juste à cause d'un bout de caoutchoux! C'est malheureux pour les astronautes et la conquête spatiale. Sinon le doc coupe à 72min mais il suffit de télécharger le
bon plugin sur votre pc et c'est bon (pour info)