L'INTELLIGENCE DES CÉTACÉS - Géants de l'Océan

Publié le par Galaxien

L’intelligence des cétacés, est un documentaire (0h50) sur l'intelligence animale marine et leur comportement, étudiés grâce aux études et recherches scientifiques, notamment celles sur les dauphins.

.

.
L’intelligence des cétacés désigne les capacités cognitives prêtées aux membres de l’ordre des cétacés qui comprend, les baleines, les marsouins, les cachalots et les dauphins. Cette intelligence est suggérée par la taille de leurs cerveaux, par leurs comportements individuels ou sociaux et par l'aisance de leurs capacités d'apprentissage.
La grande taille du cerveau a longtemps été considérée comme un indicateur de l'intelligence d'un animal. Cependant, de nombreux autres facteurs affectent l'intelligence et des découvertes récentes concernant les oiseaux, diminuent la confiance en l'utilité de cette taille comme indicateur clé.
Les humains, les grands singes et les éléphants sont les seules autres espèces connues pour avoir des cellules fusiformes. Les neurones en fuseau semblent importants pour le développement du comportement intelligent. Une telle découverte peut suggérer une évolution convergente de ces espèces.

Plusieurs chercheurs observant la capacité des animaux à apprendre des formations types tendent à classer les dauphins sur le niveau de l’éléphant, et montrent que les dauphins n'ont pas de talent particulier avec la résolution de problèmes par rapport aux autres animaux classés avec une très grande intelligence. Les résultats montrent que les dauphins sont qualifiés pour exécuter ce genre de tests standardisés, mais ne sont pas aussi habiles que les autres animaux de l'étude.
La véritable ampleur de l'intelligence des dauphins est vraiment inconnue à l'homme dans le sens que nous-mêmes, nous avons évolué au fil du temps pour maintenir notre subsistance sur la Terre alors qu'ils ont évolué pour vivre dans l'eau.
John Cunningham Lilly, a démontré qu’un dauphin non entraîné apprend beaucoup plus rapidement qu’un singe. Il lui suffit d’observer une démonstration une seule fois pour la reproduire immédiatement alors que le singe va devoir faire de multiples essais avant d’arriver au même résultat.
En plus d'avoir démontré leur capacité à apprendre des choses complexes, les dauphins ont également démontré la capacité de produire des réponses créatives. Ceci a été étudié par Karen Pryor au milieu des années 1960, au Sea Life Park à Hawaii.

Bien qu'il y ait peu de preuves confirmant le langage des dauphins, des expériences ont montré qu'ils peuvent apprendre la langue des signes de l'homme. La recherche scientifique de ce sujet a suggéré que les dauphins, aux côtés des éléphants et des grands singes, possèdent la conscience de soi.
Le test le plus largement utilisé pour la conscience de soi chez les animaux est le test du miroir. Le Dr Gallup qualifie les résultats comme "la preuve la plus suggestive à ce jour" de l'auto-reconnaissance des dauphins, mais pas définitive, parce qu'il n'était pas certain que les dauphins n’interprètent pas l'image dans le miroir comme un autre animal. Considérant que les singes ne peuvent que toucher la marque sur eux-mêmes avec leurs doigts, les dauphins ont un comportement montrant moins ou différemment l’évidence de conscience de soi, en se tordant et se tournant pour observer la marque.
Au Marine Mammal Studies Institut dans l'Etat du Mississippi, il a également été observé que les dauphins résidents semblent montrer une prise de conscience de l'avenir. Les dauphins sont formés pour garder leur bassin propre en récupérant les déchets et en les amenant à un gardien, afin d'être récompensés avec un poisson. Toutefois, un dauphin, nommé Kelly, a apparemment appris un moyen d'obtenir plus de poissons, en cachant la poubelle sous un rocher au fond de la piscine et en apportant petit à petit des morceaux.

Le documentaire commence aux Bahamas où, Doug Allan et Didier Noirot, accompagnent une spécialiste qui étudie la communication des dauphins. En plongeant, ils peuvent voir que les groupes de mâles sont soudés et très loquaces. Un autre scientifique installe une machine à bulles pour étudier la réaction des dauphins qui se prennent au jeu pendant des heures.
En Australie, ces animaux ont développé une technique de chasse efficace en se servant des raies mantas comme détecteurs de proies. En Floride, les cétacés capturent les poissons grâce à un nuage de sable, révélant une capacité d'adaptation étonnante. En Alaska, l'équipe scientifique s'intéresse aux aptitudes des baleines...
.

.

- Voir aussi :

L'HOMO DELPHINUS. L'homme et le dauphin

KOKO, la gorille qui parle

CES OISEAUX INTELLIGENTS

L'INTELLIGENCE DANS LA NATURE - Enquêtes Extraordinaires

LES ANIMAUX PENSENT-ILS ?

INSTINCT ANIMAL ET CATASTROPHES NATURELLES - ARTE

LES ORIGINES DU LANGAGE 


Publié dans Science

Commenter cet article