LA BATAILLE DE MIDWAY EN 1942

Publié le par Galaxien

La bataille de Midway, est un documentaire (0h47) de la série Les Grandes Batailles de la Seconde Guerre mondiale, qui retrace l'histoire de l'attaque des japonnais contre les américains dans le Pacifique, accompagné d'images d'archives de l'époque.

 

En 1942, les Japonais de l'amiral Isoroku Yamamoto veulent détruire la flotte américaine. En perdant la bataille de Midway le 5 juin 1942, l'amiral Yamamoto doit renoncer à une attaque contre l'atoll de Midway et voit le cours de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre du Pacifique se transformer.
 

Cette bataille intervient seulement un mois après la bataille de la Mer de corail. Elle mêla les compétences, l'audace et la chance en parts égales. L'attaque contre l'atoll de Midway, ainsi qu'une feinte organisée par une force japonaise limitée vers l'Alaska, devait attirer dans un piège la flotte des porte-avions américains qui avait été épargnée lors de l'attaque-surprise contre Pearl Harbor. Le but de cette attaque, au-delà de venger le bombardement de Tokyo pendant le raid de Doolittle deux mois auparavant, était de renforcer significativement la ligne de défense Est du Japon, détruire la flotte américaine du Pacifique et autoriser une future invasion de Hawaii.
 

L'amiral Yamamoto veut attirer les navires de Nimitz à découvert et prévoit une attaque sur les îles Aléoutiennes. Dans le même temps, la flotte de l'amiral Nagumo attaquera Midway et les américains seront pris en tenailles. Yamamoto ignore que les américains possèdent la clé de décryptage des messages japonais.
Nimitz sait que Yamamoto vise Midway et y envoie tous les appareils volants dont il dispose soit, 16 bombardiers en piqué, 7 Wildcat, 30 P.B.Y, 18 forteresses volantes et 4 B-25.

 

Les japonais présentent la plus grande flotte jamais rassemblée : 200 navires dont 8 porte-avions, 11 cuirassés, 22 croiseurs, 65 destroyers, 21 sous-marins et 700 avions. Nimitz n'a à leur opposer que 3 porte-avions dont le Yorktown gravement endommagé, 8 croiseurs et 16 destroyers. Le 1er juin, l'amiral Spruance quitte Pearl Harbor avec 6 croiseurs, 9 destroyers et les porte-avions Hornet et Enterprise. Deux jours plus tard, l'amiral Fletcher lève l'ancre avec 2 croiseurs , 7 destroyers et le Yorktown pour lequel 1400 hommes ont travaillé jour et nuit et accompli l'exploit de le remettre en état en 2 jours.
 

Les historiens n'ont pas su déterminer si une telle victoire aurait permis aux japonais de se ruer sur la côte Ouest des États-Unis qui serait alors devenue essentiellement sans défense, mais la stratégie américaine qui incluait le déploiement d'une force considérable dans l'Atlantique Nord aurait dû être singulièrement révisée. La transformation radicale de l'équilibre stratégique du monde aurait pu avoir des conséquences notables sur la suite de la seconde guerre mondiale dans le Pacifique.
 

 

- Voir aussi :

SECONDE GUERRE MONDIALE - Documentaires et reportages complets

L'ENFER DE LA GUERRE DU PACIFIQUE. Archives en couleurs

LE DUEL AÉRIEN DE GUADALCANAL

PEARL HARBOR, les sous-marins de l'attaque

KAMIKAZES JAPONAIS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

PEARL HARBOR ET L'EMBRASEMENT - Apocalypse, la 2ème Guerre mondiale

Commenter cet article

Miranda 01/02/2011 14:15



Un grand merci pour ces documentaires proposés,d'un grand intérêt pour moi.


Cordialement,


Miranda.