LA MACHINE A REMONTER LE TEMPS - Superscience

Publié le par Galaxien

La machine à remonter le temps, est un documentaire (0h50) de la série Superscience, qui s'intéresse au voyage dans le temps que la science estime désormais possible à cours terme, malgré qu'une telle aventure soulève de nombreuses questions et risques.

 

La machine à explorer le temps, immortalisée par l'écrivain Herbert Georges Wells, pourrait un jour devenir réalité. Certains scientifiques pensent que ce rêve pourrait devenir accessible au cours du XXIe siècle.
Le voyage dans le temps est un des grands thèmes de la science-fiction, au point d’être considéré comme un genre à part entière. L’idée d’aller revivre le passé ou de découvrir à l’avance le futur est un rêve humain causé par le fait que l’être humain avance dans le temps de manière permanente, mais irréversible et, à l’état de veille, apparemment de façon linéaire.

.

La première mention d’un voyage dans le temps serait liée au personnage de Merlin l’Enchanteur dans le cycle arthurien des Chevaliers de la Table ronde, qui visitait les temps passés. Pourra-t-on un jour voyager dans le futur et dans le passé ? Aucune des lois connues de la physique n'interdit le voyage dans le temps et, en théorie, un tel voyage est réalisable.
Dans ce documentaire, divers physiciens, astrophysiciens et mathématiciens exposent leurs théories. La question du paradoxe temporel, qui a fait les grandes heures de la littérature de science-fiction et d'anticipation depuis des décennies, est également évoquée par ces spécialistes, soucieux de rendre leur savoir accessible au plus grand nombre.

.
Le docteur Ronald L. Mallett est un scientifique américain, professeur de physique à l'Université du Connecticut. Quand il était encore un jeune garçon, son père meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 33 ans, la même année qu'Einstein. Dès ce moment, Mallett se consacre à l'étude des théories de la relativité, de la physique quantique et de la causalité.
Pendant des années, Ronald Mallett a travaillé sur les plans d'une "machine à remonter le temps" qui serait en mesure de fonctionner sur des particules ayant une masse. Cette machine, en plus de la théorie de relativité, emploie un système de laser circulaire et ralenti.
A ce jour, les seuls physiciens à avoir trouvé une imprécision dans l'expérience du docteur Mallett s'appellent, Ken D. Olum et Allen Everett, qui objectent que l'espace-temps du Dr. Mallett contient certaines singularités lorsque le laser est coupé. Cependant, le Dr. Mallett maintient que l'article d'Olum et d'Everett est fondé sur une appréciation erronée, étant donné que l'effet étudié porte le nom d'effet STL (Space-time twisted by light).
Le programme de recherche du Dr. Mallett progresse remarquablement...

.
Pharao, l’horloge atomique du CNES, est en construction pour un lancement prévu en 2013. Embarquée sur l’ISS, elle testera notamment la théorie de la relativité d’Einstein énoncée au début du 20e siècle, placée à l’extérieur du laboratoire européen Columbus pendant au moins 18 mois.
Sylvie Léon-Hirtz, responsable du projet Pharao au CNES explique : "Depuis la théorie de la relativité, il y a un siècle, le temps est devenu élastique. Temps et espace s’entremêlent dans un espace-temps déformé par la gravitation. Selon cette théorie, l’intensité de la gravité influe sur la vitesse d’écoulement du temps. Les horloges en mouvement prennent ainsi du retard par rapport aux horloges fixes. On dit que le temps est soumis à des effets relativistes comme la dilatation ou le décalage gravitationnel. C’est l’effet Einstein ou red-shift."

.
Le simple fait que la machine à voyager dans le temps ne soit plus considérée comme une absurdité ou une totale impossibilité scientifique et soit envisagée comme une perspective certes lointaine mais faisable est tout de même fascinant, et en dit long sur les extraordinaires avancées dans la connaissance des lois physiques fondamentales qui régissent notre Univers.

 

 

- Voir aussi :

SCIENCE FICTION, FAIT SCIENTIFIQUE - L'Univers

LE VOYAGE DANS LE TEMPS ET LA SCIENCE

L'UNIVERS DE STEPHEN HAWKING - VOYAGER A TRAVERS LE TEMPS

STARGATE. Vérité scientifique sur la porte des étoiles

ALBERT EINSTEIN, le mystère de l'horloge

LA THEORIE DES CORDES : Albert Einstein

Publié dans Science

Commenter cet article

mu64 26/12/2011 11:29


Bonjour Galaxien, je pense comme toi que la vitesse de la lumière est une vitesse comme une autre.


Toujours d'excellents reportages que tu nous montres.


J'en profite  pour remonter le temps et te souhaiter de bonnes fêtes de Noël !

Galaxien 26/12/2011 12:07



Bonjour Mu.


Excellentes fêtes de fin d'année également, merci !


Sincères salutations.



Alexandre A 21/12/2011 19:13


Bonjour,


Tes articles suscitent toujours autant la curiosité. Il sera interessant de voir si une nouvelle théorie d'Enstein risque d'être remise en cause en 2013. Tu te souviens sans doute que
l'expérience Opéra du Cern (sous réserve des vérifications encours) pourrait porter un coup à sa théorie de la relativité restreinte: à sa fameuse limite indépassable de la vitesse de la
lumière dans le vide.


Bonnes fêtes de fin d'année


Alex

Galaxien 22/12/2011 12:01



Bonjour Alexandre.


En ce qui me concerne, je pense que la vitesse lumière est une vitesse comme une autre, celle précisément de la lumière, définie, comme le km/h en est une, et qu'il existe à mon sens différentes
vitesses bien plus élevées à découvrir. On sait déjà que lors de certaines explosions cosmiques, les particules sont éjectées plus vite que la lumière, et puis donc le neutrino récemment. Pour
moi, il y a d'autres vitesses, mais la plus élevée sera un jour le déplacement instantané, donc sans temps ou presque ni vitesse. La vitesse n'aura alors plus d'importance pour se déplacer dans
l'Univers. L'avenir le dira...


Au plaisir de te lire Alexandre, et bonnes fêtes également, merci.