LA MÉDECINE DES CENTENAIRES : L'immortalité future ?

Publié le par Galaxien

.
Demain, tous centenaires, est un documentaire scientifique (0h42) de Arte sur la médecine moderne, qui propose une vision de la recherche faite contre le vieillissement de l'homme dont l'espoir de vie s'allonge de plus en plus.

 
Contrairement aux idées reçues, la durée de vie humaine n'est pas fixée. Vivre 100 ans ou plus et en bonne santé est physiologiquement, tout à fait possible. Malheureusement, le cancer et les maladies cardiovasculaires restent les deux premières causes de mortalité. D'après le docteur Christophe de Jaeger, directeur de l'institut du vieillissement de Paris, ces maladies peuvent s'anticiper.
À l'image de la médecine chinoise, la médecine anti-âge prévient plutôt qu'elle ne guérit. Demain, on entretiendra son corps comme on entretient sa voiture. On y mettra le carburant qui convient, on réparera les pièces usées, on changera même les pièces défectueuses...

 
A notre époque, la capacité de greffer un organe ou un membre est réalisable. Il y a quelques temps, un homme s'est fait greffer deux bras, mais si les greffes cœur/poumons sauvent de nombreuses vies, les dons du corps ne suffiront jamais à fournir les "pièces nécessaires". Il faut trouver de nouvelles ressources. À l'avenir, les pièces de rechange seront soit des machines, soit des organes créés à partir de cellules de notre propre corps.
Le professeur Carpentier et les laboratoires d'EADS ont déjà mis au point un cœur artificiel prêt à greffer, mais pourrons-nous un jour nous approprier l'incroyable faculté de la salamandre, capable de s'auto régénérer ? On a déjà observé qu'une phalange sectionnée chez un enfant en bas âge pouvait se reconstituer. Certains avancent que la capacité à faire repousser nos propres organes serait endormie dans nos cellules…

 
Repousser la mort, atteindre l'immortalité, ce vieux rêve humain d'actualité n'appartient plus seulement à la science fiction.
Médecine anti-âge, thérapies cellulaires, homme bionique, culture d'organes, régénération…, voyage dans les laboratoires où il se développe la médecine du futur.
.
.
.
- Voir aussi :
.
.
.
.

Publié dans Science

Commenter cet article

chris 26/07/2015 22:14

Le mémoire qui suit se présente comme un essai sur l'esthétique du roman l'Immortalité de Milan Kundera. Sans prétention, sans modèle théorique précis, il ne poursuit d'autre but que celui de comprendre comment le texte signifie par son articulation autour d'une double quête : l'une, esthétique, textuelle et langagière, appartient au narrateur et concerne la définition de la beauté ; l'autre, existentielle, appartient au personnage d'Agnès, en recherche de son être. Ces deux quêtes toutefois se lient au plan de la narration puisque toutes deux participent à l'immortalité,

Boomer 16/08/2010 12:29


Bonjour à tous.
Je pense aussi comme Philou (bonne anticipation) que dans un futur lointain, dès que les EMI/NDE, le voyage astral... par exemple, n'auront plus de secrets et que les hommes auront la "maîtrise" de
la conscience, nous pourrons continuer à vivre dans d'autres enveloppes physiques par le transfert de notre esprit.
A ce moment là, il n'y aura plus besoin de la vitesse lumière pour voyager dans l'espace ni besoin de résoudre les contraintes du corps humain, et alors, les extraterrestres seront NOUS !
En tous cas j'y crois, sauf que je ne serais plus là pour le voir...


duidje 15/08/2010 12:44


C'est fascinant l'idée de penser qu'un jour on pourrait se régénérer comme la Salamandre. La science y arrivera bien tôt où tard.


Philou 15/08/2010 11:35


Salut à tous.
Cela me paraît personnellement évident qu'un jour,dans le futur,les hommes trouverons le moyen de stopper le vieillissement des cellules et ainsi permettre au corps de vivre beaucoup plus
longtemps,avec des organes remplacés comme une pièce détachée d'une voiture.
L'étape qui suivra sera peut-être celle où on transfèrera notre esprit dans un corps neuf "façon film Avatar",mais pour l'instant,ça reste de la fiction,probablement réalisable. Bon dimanche.