LA MÉMOIRE HUMAINE, PAR LE PRIX NOBEL ERIC R. KANDEL

Publié le par Galaxien

La mémoire, au défi de l'âge, est un documentaire (0h46) sur le mécanisme de la mémoire humaine, expliqué par le prix Nobel de médecine et neuroscientifique Éric Richard Kandel. CETTE VIDEO EST UN EXTRAIT, EN ATTENTE DE REMPLACEMENT.

 

Éric Richard Kandel, né le 7 novembre 1929 à Vienne en Autriche, est un médecin psychiatre et chercheur en neurosciences. Il est professeur de biochimie et de biophysique à la Columbia University de New York. En 2000, il a reçu le prix Nobel de physiologie et de médecine.
Il est, avec Arvid Carlsson et Paul Greengard, le co-récipiendaire du prix Nobel pour ses travaux sur les bases moléculaires de la mémoire à court terme, et de la mémoire à long terme.


En 1939, à 9 ans, Éric R. Kandel doit quitter Vienne et émigrer aux États-Unis pour échapper aux persécutions nazies. Dans son autobiographie, parue en mars 2006, il écrit : "Après l'holocauste, la devise des juifs était de ne jamais oublier ! Mes recherches sont consacrées aux fondements biologiques de cette devise, aux processus cérébraux qui nous rendent capables de mémoire."
Ses travaux sur les bases moléculaires de la mémoire à court et à long terme sont l'aboutissement d'un long parcours qui l'a d'abord fait passer par la littérature, la psychanalyse et la médecine. Ses recherches montrent que l'apprentissage et le savoir, c'est à dire la formation d'un souvenir, entraînent une modification morphologique et fonctionnelle des structures.


Nous nous souvenons, donc nous sommes. Chaque souvenir transforme notre cerveau. Mais que reste-t-il du flux de nos impressions, comment fonctionne le cerveau, que se passe-t-il exactement dans notre matière grise quand nous nous souvenons ? Comment le cerveau crée-t-il nos souvenirs, qui sont la chair même de notre vie mentale ?


Il y a une cinquantaine d'années, la simple idée qu'on pourrait expliquer la mémoire et d'autres aspects de l'esprit en termes biologiques semblait absurde. Aujourd' hui, c'est devenu une réalité, Éric R. Kandel a joué un rôle important dans l'histoire de la biologie de l'esprit. Il en retrace les grandes étapes et raconte comment la biologie, la psychologie et les neurosciences ont convergé pour créer la science nouvelle de l'esprit, si puissante désormais. Il montre aussi comment cette fenêtre grande ouverte sur ce que sont la perception, la pensée, les émotions et la mémoire laisse espérer de vrais progrès dans le soin d'affections comme la schizophrénie, les troubles du vieillissement, la dépression.


Éric Richard Kandel fait partie des neuroscientifiques les plus influents des États-Unis. Aujourd'hui, à l'Université Columbia, à New York, son intérêt se porte tout particulièrement sur les neurones responsables de la conservation des souvenirs.

.

- Voir aussi :

LE CERVEAU

LA MACHINE HUMAINE : Le corps incroyable

Publié dans Interview - Débat

Commenter cet article