LA VITESSE DE LA LUMIÈRE - L'Univers et ses Mystères

Publié le par Galaxien

.
La vitesse de la lumière, est un documentaire scientifique (0h44) de la série L'Univers et ses Mystères, qui explique pourquoi cette fameuse découverte est devenue aujourd'hui incontournable pour les astrophysiciens, et la mesure en temps des distances dans l'Univers.
 
.
.
La vitesse de la lumière dans le vide, notée "c" pour célérité, est une constante physique, et donc un invariant relativiste. Elle a été fixée à 299 792 458 mètres/s en 1983 par le Bureau international des poids et mesures.
La vitesse de la lumière fascine car, depuis la théorie de la relativité restreinte d'Albert Einstein, elle apparaît comme une limite théoriquement infranchissable. Dès que l'on s'approche de cette vitesse, la physique dont on a l'habitude n'est plus valable, et laisse la place à un univers où la durée écoulée dépend de la vitesse, où le temps et l'espace se mélangent... 
.
 
Notre compréhension de la vitesse de la lumière a fortement évoluée de l'antiquité à nos jours.
Après 1905, l'éther n'appartient plus qu'à l'histoire des sciences. Son abandon nécessitait toutefois une refondation de la physique. A. Einstein s'y attelle en posant comme principe que "la lumière se propage dans l'espace vide avec une vitesse bien déterminée, indépendante de l'état de mouvement du corps."
.
Ce faisant, l'objet des mesures de Fizeau et Foucault accède au statut de constante universelle : la vitesse de la lumière dans le vide représente désormais la limite supérieure de toute vitesse de propagation, qu'il s'agisse de matière, d'énergie ou d'information...
.
.
Dans la vie quotidienne, le temps que prend la lumière pour se propager est imperceptible. Tout se passe comme si les phénomènes relatifs à la lumière relevaient de l'action instantanée à distance. La première théorie d'une interaction universelle a été élaborée par Newton à propos de la gravitation. Cette théorie rend compte de manière très satisfaisante de la chute des corps et du mouvement des planètes autour du Soleil. Mais cette théorie ne se prononce pas au sujet de la propagation de cette interaction. D'après Newton, qui y avait vu une faiblesse de sa théorie, la gravitation est une action instantanée à distance.
.
En ce qui concerne la lumière, dont Maxwell avait, dès le milieu du XIXe siècle établi l'origine dans les interactions électromagnétiques, on avait pu établir que sa vitesse de propagation, bien que très élevée, n'est pas infinie. On avait ainsi supposé l'existence d'un milieu, appelé l'éther, dans lequel se propageraient les ondes lumineuses.
.
Le paradoxe EPR et son expérimentation ont montré que la physique quantique donne des exemples pour lesquels les particules se comportent comme si elles pouvaient se coordonner, alors que les écarts dans l'espace et le temps réclameraient pour cela de dépasser "c". Pourtant, ce phénomène ne peut justement pas être utilisé pour transmettre de l'information.
.
.
.
- Voir aussi :
.
.
.
.

Commenter cet article

bordes 10/11/2012 16:56

certes,vitesse de la lumiere,(300000km/s )....les equations appartiennent
au monde de l'analyse,a la tridimensionnalité dans laquelle nous sommes
et vivons,elles sont de fait limitées a notre comprehension de ce niveau de conscience,bien que ce dernier evolue a l'instar de l'expansion du grand univers....nous grandissons en connaissances et
cela nous permet peut-etre de revoir certains concepts:certaines equations nous ont mené là,peut-etre serait-il temps,sans les remettre en cause de les depasser; et SI la vitesse de la lumiere
n'etait pas de 300000km/s,mais bien +:ce qui eviterait beaucoup de
non sens....ne pourrait-on pas dire que la vitesse de la lumiere est instantanée ! dans le grand vide, il n'y a pas de resistances tout est
deja la:ce que nous percevons par exemple quand on dit que la lumiere de telle etoile qui nous parvient est "une image fossile".....et si
l'on disait non,cette lumiere/image que je perçois dans ma realité,ce n'est pas un " fossile",mais la lumiere reelle du maitenant de cette etoile,car la lumiere,c'est QUOI ?,c'est de l'information
et cela est
immediat. au regard du grand univers nous vivons un eternel present
n'en deplaise a nos physiciens.....etc...etc..c'est a developpér et n'avons pas la place ici;juste une derniere remarque: et si telle qu'on la mesure la vitesse de la lumiere,c'etait plutot la
vitesse ,ou le seuil,ou
mur de densification,materialisation de cette derniere,seuil qui est de
l'ordre du mesurable dans notre espace/temps de vie................
d'ailleurs,ce qui est amusant c'est que certains physiciens commencent
a dire que la vitesse de la lumiere telle qui la"mesurait" jusqu'ici ce seuil
finalement serait depassé de;O,de quelques secondes ou minutes de +.
sur quoi tous les espoirs sont la..............pouvons regarder du coté
de la physique quantique qui nous amenerait quelques LUMIERES supplementaires......................sic.

Luness 28/09/2011 18:34



Cette vidéo est excellente,des explications claires et simples,j'ai particulièrement bien apprécié.


Merci.



Yves 04/02/2011 18:28



J'étais à des années lumières - de penser que finalement cette vitesse était "ridiculement" faible par rapport aux distances de l'univers !


Que les scientifiques nous trouvent une vitesse de déplacement proche du "zéro temps" absolu,ce serait géniale et à ce moment là, notre univers paraîtra aussi proche que le système solaire. De
plus on pourrait voyager d'un endroit à l'autre de la galaxie en un clin d'oeil... Ce n'est pas pour demain mais rien n'est impossible un jour ou ailleurs.


Merci pour ce bon moment de réflexion avec ce document.



Atilias 30/01/2011 12:30



C'est vrai qu'on voit des étoiles qui n'existent peut-être plus. Dans le sens inverse si une autre civilisation nous voit avec les mêmes technologies que nous,soit ils nous verront à l'âge de
pierre ou quand là aussi nous n'existerons plus,sachant que nous sommes en temps réel en 2011.


Comme disent les scientifiques,c'est la distance qui pose problème,il faudrait pour ça voir les étoiles avec une technique qui irait plus vite que la lumière. Pour l'instant rien ou presque n'est
acquis du point de vue des observations astronomiques.


Même si l'univers qu'on voit n'existait plus,rien d'inquiétant puisque l'univers global est infini donc d'autres univers (ou bulle d'univers comme la théorie le suggère) seraient présents. Tout
naît et meurt dans un éternel recommencement.


Très impressionnant tout ça!



Yaeger 26/01/2011 11:56



Peut etre que l'univers n'existe plus qui sait ! Si le Soleil venait a s'éteindre et qu'il ait été rayé de l'espace, on profiterait quand meme de sa lumière pendant 8 min !! Et le Soleil n'est
qu'à 150 millions de kms de la Terre ! Alors je vous raconte pas à l'echelle des galaxies !



Elfie 25/01/2011 09:22



La lumière se déplace à 300 000 km par seconde, ce qui fait que certaines étoiles sont tellement éloignées de nous, que leurs lumières met plusieurs centaines, voir des milliards d'années à nous
parvenir. Il est donc possible de percevoir des étoiles qui en fait n'existent plus, c'est ça pour moi le plus extraordinaire !

"Nous pouvons concevoir que l'espace a commencé avec l'atome primitif, et que le commencement de l'espace a marqué le commencement du temps." (Georges Lemaître, théorie du big bang)



Boomer 22/01/2011 15:14



Bonjour, c'est impressionnant la vitesse de la lumière et pourtant je pense qu'il existe une autre vitesse plus rapide dans l'univers que nous trouverons un jour.


Je crois que la vitesse lumière est bien définie, mais quand on voit qu'une explosion cosmique peut aller plus vite encore que celle-ci, il y a matière à penser que ce n'est pas la vitesse la
plus rapide de l'univers...


Merci Galaxien pour ce doc que j'ai vu pour la première fois !



Joël 21/01/2011 15:08



Fascinant la vitesse lumière. Un doc de qualité qui laisse songeur aux vues des distances incommensurables de l'univers,


merci, Joël.