LA VITESSE DE LA LUMIERE A-T-ELLE ETE DEPASSEE PAR LES NEUTRINOS ?

Publié le par Galaxien

La vitesse de la lumière a-t-elle été dépassée par les neutrinos ?, est une conférence scientifique (1h14) donnée par le physicien Étienne Klein, à l'École Centrale de Paris, le 11 Octobre 2011.

 

Etienne Klein explique dans cette conférence ce qu'est un neutrino, en quoi consiste l’expérience OPERA et ses éventuelles implications théoriques.
Ancien élève de l’École Centrale de Paris, c'est un physicien français né en 1958. Il est titulaire d’un DEA de physique théorique et d’un doctorat en philosophie des sciences. Il dirige actuellement le Laboratoire de Recherches sur les Sciences de la Matière, installé à Saclay.


Le 23 septembre 2011, la ‘bombe’ était révélée à la communauté scientifique et au grand public : des particules voyageraient plus vite que la lumière, limite théoriquement infranchissable d’après la théorie de la relativité restreinte d’Albert Einstein. Des neutrinos partis du Cern seraient arrivés au laboratoire du Gran Sasso, en Italie, 60 nanosecondes trop tôt...
Soumis à l’examen de tous les scientifiques, via le site de partage arXiv, ces résultats vont faire l’objet de vérifications supplémentaires avant d’être soumis à une revue scientifique, annonce le site de Science.


De nouvelles expériences vont être menées par la collaboration OPERA, au laboratoire du Gran Sasso, en partenariat avec le Cern, afin de réaliser de nouvelles mesures de la vitesse des neutrinos à travers les 730 km de croûte terrestre qui séparent les deux laboratoires.
De vives tensions agitaient l’expérience OPERA, Oscillation Project with Emulsion-Tracking Apparatus, qui regroupe 160 chercheurs. D’après un article publié par le site physicsworld.com (Institute of Physics), nombre d’entre eux auraient préféré ne pas communiquer sur ces résultats potentiellement révolutionnaires pour la physique avant d’être certains qu’une source d’erreur ne leur avait pas échappée. Près de la moitié du groupe était opposée à une soumission rapide des résultats à une revue primaire pour publication.


Cet avis l’aurait donc emporté. Pour réaliser les mesures supplémentaires, de nouveaux faisceaux de neutrinos vont être envoyés par le Cern, le laboratoire situé à la frontière franco-suisse. Les neutrinos sont fabriqués en bombardant une cible de graphite avec un faisceau de protons.
Jusqu’à présent, les physiciens devaient mener une analyse apparemment pour calculer à quel moment précis les neutrinos détectés au Gran Sasso avaient quitté le Cern. Pour éviter ce calcul, potentielle source d’erreur, les bouffées de protons seront plus courtes (1 à 2 nanosecondes) et séparés de 500 nanosecondes pour permettre aux physiciens d’OPERA de relier chaque neutrino détecté à un bombardement donné de protons.
Quant aux autres expériences permettant d’invalider ou de confirmer les résultats troublants d’OPERA, elles prendront plusieurs mois.


Depuis le 23 septembre, des dizaines d’articles scientifiques ont été mis en ligne sur ArXiv, soit pour expliquer les résultats, soit pour suggérer la source de l’erreur. Les discussions se poursuivent.
(Cécile Dumas - Sciences et Avenir)

.

 

- Voir aussi :

LA VITESSE DE LA LUMIÈRE - L'Univers et ses mystères

VITESSE DE LA LUMIÈRE : Histoire des mesures

TROUS NOIRS - ASTROPHYSIQUE : Les clefs de l'univers

AU CŒUR DE LA VOIE LACTÉE, NOTRE GALAXIE - Nuit des étoiles 2011 Arte

QU'EST-CE QUE L'UNIVERS ? - La Fabuleuse Histoire de la Science

Univers / Astro-Sciences

Publié dans Interview - Débat

Commenter cet article

Roger Robert 21/01/2012 13:00


Conférence Archi-nulle !


Nulle parce que le caméraman n'a pas su qu'il y avait des diapos que nous aurions aimé voir.


Nulle parce qu'avec son micro, qui formait une moustache, Etienne Klein ressemblait à Charlie Caplin, mais en moins marrant. Pour un grand spécialiste de l'épistémologie scientifique, je ne
comprends toujours pas pour quelle raison il a refusé de recevoir "gratuitement" mon livre : Les Sciences revisitées. Et pourquoi il a mis fin à notre "amitié" Facebook en me faisant bloquer.
Mais ce n'est pas le sujet de mes griefs à son encontre, ce qui me déconcerte c'est cette physique indigeste, incohérente et incompréhensible des sciences dites "modernes".


Nulle car les physiciens ne détectent rien, ils interprètent des observations en fonction de l'argument qu'ils veulent voir apparaitre dans leurs relations matématiques, ou ceux prédit.


Archi-nulle, car l'hypothétique neutrino ne laisse aucune trace de son passage, sauf dans le détecteur OPERA qui le fige sur PAPIER PHOTOSENSIBLE. Donc comment peuvent-ils détecter le signal
d'arrivée et donc connaitre la durée du trajet pour en déduire la vitesse ? Ils doivent révéler les photos pour savoir s'ils les ont capté. Ne serait-ce pas un gros mensonge supplémentaire que
l'annonce de cette vitesse ?


La physique des particules, quantique, relativiste ou non, est dans la plus profonde dérive intellectuelle et je leur en apporte la preuve. Mais ils ne peuvent plus faire machine arrière, alors
discréditons ceux qui dérangent et préservons nos subventions de "recherches". Annonçons quoi que ce soit, les mensonges les plus gros permettront d'attirer l'intérêt et la crédulité de ceux qui
financent par leurs impôts. Egratignons les sottises d'Einstein et tous les médias parleront de cette physique, qui est pour moi la honte de la pensée scientifique humaine.


Messieurs les physiciens vos mensonges et votre attitude me choquent !


Roger Robert