LE LOUVRE : Secrets de musées

Publié le par Galaxien

Le Louvre, est un documentaire (0h43) de la série Secrets de musées, qui raconte l'histoire de certaines oeuvres exposées au musée du Louvre à Paris que le visiteur ne connaît pas toujours, parmi tous les trésors que ce fabuleux musée recèle.

 

Depuis huit siècles, le Louvre n'a cessé d'évoluer, de forteresse médiévale en palais royal, puis en musée. La surface d'exposition est de 60.000 mètres carrés, il y a 15 kilomètres de galeries, 800 fenêtres, 8.000 détecteurs de fumée en alerte, 2.000 portes, 5000 clés... Décoré par des artistes fameux comme les peintres Delacroix, Meynier, Braque, les sculpteurs Goujon, Girardon, Carpeaux, et bâtis par les plus grands architectes tels que Lescot, Le Vau, Lefuel.
Plus grand musée de France et l'un des plus importants au monde, le Louvre renferme des trésors qui attirent chaque année des millions de visiteurs, mais leur histoire n'est pas toujours connue.


Il existe en effet un Louvre plus secret, abritant des oeuvres ou des objets au caractère singulier et inattendu. Au-delà des espaces ouverts au public, en coulisses, derrière ses portes blindées, le Louvre vibre d'une vie aussi agitée que secrète, même la nuit.
Quels mystères se cachent dans les salles où sont exposées 36.000 pièces, mais aussi dans les réserves qui en stockent 265.000 et qui sont strictement fermées au public ?
Parmi l'histoire de chacune des oeuvres du Louvre, ses secrets et énigmes, il y a des exemples également connus tels que, entre autres :


En mai 1911, La Joconde, joyau du musée, bénéficie d'une nouvelle protection sous verre. Trois mois plus tard, le 22 août, c'est la panique, la Joconde a disparu. Le musée est fouillé de fond en comble, les interrogatoires se succèdent sans succès. Finalement, La Joconde disparaît durant 2 ans.
Fin 1913, elle est retrouvée en Italie. Le voleur, un patriote italien, voulait la rendre à son pays. Il travaillait en fait pour la société qui avait conçu son système de protection, mais ce vol ne sera pas le dernier. En 1995, la toile d'un tableau de Turpin de Crissé est découpé en plein jour, et en 1999, Le chemin de Sèvres de Corot est décroché, sans qu'aucune alarme ne se déclenche.


Le Louvre possède une belle collection d'antiquités égyptiennes. De ce fait, les malédictions qui entourent les momies ont souvent contaminé le folklore du musée.
Le plus célèbre personnage fantômatique du Louvre est Belphégor. Tirée d'un roman puis d'une série télé des années 1960, Belphégor est devenue une réalité dans l'esprit de beaucoup de gens. Il n'est pas rare qu'un gardien soit questionné sur ce mystérieux fantôme qui hanterait les couloirs du musée...


Le Da Vinci Code a également fait parler du musée, puisque l'intrigue de ce livre de Dan Brown prend cœur au sein du Louvre. Plusieurs œuvres du musée recéleraient des secrets cachés. Dans La Cène, de Léonard de Vinci, Saint-Jean serait en fait Marie-Madeleine, tandis que La Joconde cacherait des anagrammes.
Autant dire que le livre a créé la polémique, beaucoup d'historiens criant au mensonge sur ses affirmations.


La pyramide du Louvre, sous le signe de Satan, est aussi une folle rumeur lancée après la construction de la pyramide, et reprise par le Da Vinci Code également, veut que la pyramide soit constituée de 666 triangles de verre. Or, 666 dans le folklore religieux et ésotérique, représente le signe du diable. En réalité, le nombre exact des vitraux diverge, car il est officiellement de 673.


Le Louvre aussi a sa mascotte, Médor. La légende du chien Médor remonte à la Révolution de 1830, lorsque le Louvre fut pris d'assaut par des insurgés. Les victimes de cette sanglante bataille furent enterrés au pied de la colonnade du Louvre, mais le chien de l'une des victimes, un barbet inconsolable, resta errer devant la sépulture de son maître. Il fut pris d'affection par les gardes nationaux du musée, qui le surnommèrent Médor.


A écouter les responsables du musée, on mesure combien le fabuleux trésor du Louvre est vulnérable et fragile, combien ce lieu est unique et incomparable, un musée dans une forteresse médiévale devenue un palais royal avec des galeries, des couloirs, des cours, des salons, des escaliers, des portes dérobées, des murs élégamment lambrissés et des plafonds ornés de fresques. 
Aujourd'hui, le Louvre demeure, selon la formule de Cézanne, "le livre où nous apprenons à aimer et à comprendre".



- Voir aussi :

LA JOCONDE, LE TABLEAU LE PLUS MYSTÉRIEUX DU MONDE

DA VINCI CODE : La contre-enquête

Commenter cet article