OBJECTIF MARS : Voyage vers la planète rouge

Publié le par Galaxien

.
Imaginons le voyage vers la planète Mars, avec ce documentaire (0h51) où l'on mesure l'ampleur des défis à relever, des préparatifs jusqu'à la faisabilité d'une future mission humaine habitée.
.
.
.
Mars est la seule planète du Système solaire, distante de plus de 60 millions de km, où on peut envisager une mission spatiale habitée à partir des technologies actuelles.
Les autres planètes ont une distance excessive de la Terre, elles ne possèdent pas toute une atmosphère, et les variations de température et de pression y sont élevées. Mars a en plus des similitudes avec la Terre, et ses ressources ainsi que son espace peuvent-être utilisés.
.
.
Seulement, une mission habitée avec tout l'équipement nécessaire à six personnes durant plusieurs années, nécessite d'inventer un vaisseau totalement nouveau, tout comme de repousser les limites de la médecine, de la biologie...
Parmi les scénarios envisagés, les russes et les américains prévoient d'assembler leurs vaisseaux martiens en orbite, après l'avoir fait voyager dans l'espace en kit. Le coût, la longueur du trajet et l'atterrissage, sont aussi des aspects complexes du voyage.
.
.
Le voyage vers Mars devrait durer de deux à trois ans, mais il présente un risque inédit avec la menace de météorites, de pannes, et des problèmes psychologiques qu'évoquent les astronautes ayant séjourné longtemps dans l'espace. Aussi, l'absence prolongée de gravité serait dévastatrice pour le corps humain, fragilisant les os et affaiblissant les muscles.
Cette mission comporte certains points qui ne pourront pas être connus à l'avance, il faudra donc que l'équipe d'astronautes recrutés apportent une solution à toutes les difficultés qui interviendront, que ce soit de l'aller, jusqu'au retour.
.
.
Nombreux sont ceux qui espèrent que dans les années 2020 à 2030, l'homme pourra poser le pied près du mont Olympe, qui culmine à vingt-cinq mille mètres d'altitude, mais il est fort probable que cette estimation de date soit retardée.
.
.
.
- Voir aussi :








Commenter cet article

Welcommer 01/06/2011 19:45



J'espère pour moi assister à ce voyage sur mars comme nos familles ont pu voir le premier pas sur la lune en direct. Il y aura une couverture médiatique impressionnante c'est sûr! Je trouve cette
aventure formidable pour l'humanité et j'imagine bien maintenant que ce sera qu'une nouvelle étape pour un jour aller encore et toujours plus loin.


C'est vraiment bien d'avoir mis cette vidéo. Je vais du coup regarder les autres aussi :)



charly 04/11/2010 16:06



Je suis allé faire un tour sur mars500 de steve et j'ai super aimé. Aller jeter un oeil c'est très interessant surtout quand on imagine que le voyage vers mars aura lieu. On peut poser des
questions aux astronautes et ils répondent,c'est vraiment bien.


Bref, merci pour le lien,j'étai pas du tout au courant.



Galaxien 31/10/2010 12:09



Bonjour et merci Steve pour tes commentaires toujours constructifs et passionnants (Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore Steve, c'est un pro dans ce domaine !).


 


Je pense aussi comme toi pour le voyage vers Mars en 2020/2030, c'est trop court en temps et surtout en financement, mais nous irons ! Du coup, j'ai précisé dans mon texte que cette date sera
probablement retardée, tu as parfaitement raison.


 


Bon dimanche.



steve légère 30/10/2010 21:53



Bonjour.


2020-2030 pour l'homme sur Mars, c'est hélas peu crédible, j'aimerai bien mais je vois ça plutôt vers 2050... Triste sort, je serai presque octogénaire!


partons d'une base simple et réaliste:


Ni la Nasa, ni l'Esa n'ont prévu dans leur cahier des charges le début d'un projet concret, et ce cahier des charge porte jusqu'en 2020. Dur!


Ensuite, si dès 2020 le projet est lancé, la construction en orbite pourra commencer, mais bien sûr avant cela il y aura normalement deux étapes (ça serait trop facile):


-1- Installation d'un module fixé à l'ISS (ou son successeur puisque l'ISS aussi n'est sous garantie que jusqu'en 2020). Module permettant une répétition générale grandeur nature de la mission
actuelle Mars 500, à savoir l'isolation totale d'un groupe d'homme pendant la durée de voyage vers Mars. Sans être trop loin de la Terre en cas de problème.


-2- Installation d'un module (ou d'une station basique) sur la Lune, afin de faire une simulation de terrain proche du vrai, la gravité Martienne étant pile le juste milieu entre les gravités
terrestre et lunaire, avec un séjour de durée égale au temps de mission.


Bien sûr lors de cette phase, la construction d'un vaisseau dans la banlieue de la Terre est envisageable, avec au final pourquoi pas d'aller récupérer les astronautes de la Lune afin de tester
aussi l'appareil.


Le coût?


Je ne donne pas de chiffre car je ne les ai pas, mais on peut se dire que les lanceurs à venir seront plus économiques (et moins polluants), ce qui permettra de multiplier les lancements.


Ces mêmes lanceurs si ils fonctionnent à fusion (le Cnes y travaille) peuvent aussi être adaptés sur le vaisseau ce qui réduit sa taille (moins de réservoirs, et donc moins charge à monter dans
l'espace), avec pourquoi pas un système de pile à l'uranium pour lancer l'engin une fois hors de la ceinture de Van Allen, ou des voiles solaires pour filer (moins vite) vers Mars ou autre.


L'homme également coûtera moins cher à envoyer la haut, sur le principe du X-Space one des navettes légères, recyclables et moins coûteuses serviront de fer de lance des astronautes dans les
prochaines années, c'est obligatoire puisque désormais les Atlantis, Challenger ou Endeavour font parti du passé à partir de cette année.


On peut même espérer voir Kourou s'équiper de telles navettes car la dessus nous sommes plutôt en retard, les Russes envoient des Soyouz habités depuis 1963! 


Bref, tout ceci aura un coût, (recherche et élaboration des nouvelles technologies de propulsion, conception de différents modules à assembler la haut, entraînements des hommes et préparation au
vol longue-durée) et à moins qu'une puissance ne nous mette la pression compétitive (Chine, Japon, Inde), nous avons encore une bonne trentaine d'années pour mettre tout ces beaux projets en
missions exécutables.



Galaxien 21/09/2010 12:38



Bonjour.


 


Merci Steve pour tes informations importantes. Au plaisir de te lire !


 


Je vous recommande d'aller visiter le site de Steve concernant la mission Mars 500 ici : http://mars500.wordpress.com/


 



steve légère 21/09/2010 11:08



Bonjour Galxien, je découvre ton site, et c'est une visite agréable.


Plein de mystères et de questions, bravo.


Concernant les missions spatiales vers Mars, il faut compter de source sûre émanant du CNES un départ vers 2045.


Bien entendu, il se passera bien des choses d'ici là, entraînements tout d'abord dans des modules fixés à l'ISS spécifiques à cette mission ( deuxième phase de Mars 500 dans des conditions
réelles d'apesanteur), puis troisième phase construction probable de modules sur la Lune pour test humain en séjours prolongés sur le corps humain.


Et ce n'est qu'après tout cela (entre temps, assemblage d'une navette dans l'espace pour le voyage) que des hommes (et des femmes!) partiront pour étendre encore l'empreinte humaine.


l'Europe prospecte déjà des sites Lunaires, la chine également, les USA évidemment.


L'Europe et la France surtout mettent en place des gros lanceurs (pour des charges lourdes) comme le lanceur Ariane 5G, et les USA aussi avec le nouveau lanceur construit par SpaceX (lanceur
Falcon 9).


Sans oublier la Chine avec sa fusée Longue Marche-5, le plus gros lanceur Chinois actuel. 


La course aux grosses charges à monter est déjà engagée...


Il serait intéressant de poser le débat sur leur capacités respectives de charge de lancement et leur coût afin de faire un comparatif sur les plus prométeurs, et lister qui est en tête.



I.Jones 15/06/2010 15:34


Même si technologiquement on peut aller jusqu'à mars,je me demande comment les astronautes se comporteront entre eux,ils devront être à mon avis plus humain et respectueux que nous sur terre,car ça
demande une grande maîtrise de soit. Maintenant reste à savoir quand aura lieu le voyage et pour ma curiosité,ce qu'on y fera et découvrira...
Super aventure pour les futures générations.


UFO-23 13/06/2010 18:48


Le programme spatial est continuellement remis en cause,alors espérons que de mon vivant je puisse assister au moins à la première mission humaine sur mars. Avec la crise les budgets sont serrés et
compromis,mais rien n'empêchera techniquement d'y aller tôt ou tard.
Vivement cette fabuleuse aventure... J'ai adoré cette vidéo !


Boomer 13/06/2010 16:15


Salut. Mars fait rêver les hommes (moi aussi) depuis fort longtemps,et je crois que la réalité dépassera bientôt la science fiction. Un jour Mars sera une base qui permettra d'y faire de nombreuses
recherches dont celle de créer une atmosphère vivable pour nous,une avancée vers une colonisation future de l'homme dans l'espace. Ce sera également un tremplin pour voyager plus loin dans
l'espace. La science rattrape la science fiction.