LES LIMITES DU COSMOS - L'UNIVERS

Publié le par Galaxien

Les limites du Cosmos, est un documentaire sur l'astronomie (0h47), de la série L'Univers, qui traite de l'infiniment petit à l'infiniment grand, dont les scientifiques à l'aide des dernières technologies de pointe, étudient chaque molécule comme l'ensemble de l'Univers.

 
 
Les découvertes de la science de pointe nous révèlent que le cosmos, c’est-à-dire tout ce que nous appelons réalité, est entièrement unifié et qu'il constitue, sur le plan le plus fondamental, un champ d’information. Il est l’esprit cosmique élémentaire duquel tout émane et se manifeste, et auquel tout finit par retourner. La recherche démontre également ce qu’ont déjà perçu les mystiques de toutes les traditions, à savoir que nous avons la capacité innée de concevoir, de comprendre et d’expérimenter le Cosmos.

 
En étudiant le Cosmos, les scientifiques repoussent les limites de l'inconnu. La présence de l'eau sur Terre ne serait pas possible sans les comètes. Chaque jour, l'Univers s'étend sans que l'on en connaisse exactement les raisons et beaucoup de scientifiques cherchent à repousser les limites de notre connaissance en multipliant les études et les analyses. Par exemple, l'exploration d'abysses a déjà permis de découvrir l'existence d'une faune adaptée à l'obscurité. Certains scientifiques rêvent d'analyser des échantillons de glace provenant des lunes de Saturne, qui pourraient renfermer des bactéries, comme les prémisses d'une forme de vie.
À ce jour, rien ne permet de trancher si l'Univers est fini ou infini. Certains théoriciens penchent pour un Univers infini, d'autres pour un Univers fini mais non borné.

 
Les articles populaires et professionnels de recherche en cosmologie emploient souvent le terme "Univers" dans le sens d'Univers observable. Nous vivons au centre de l'Univers observable, en contradiction apparente avec le principe de Copernic qui dit que l'Univers est plus ou moins uniforme et ne possède aucun centre en particulier. C'est simplement parce que la lumière ne se déplace pas à une vitesse infinie et que les observations que nous faisons proviennent donc du passé.
En effet, en regardant de plus en plus loin, nous voyons des choses qui se sont passées à une époque de plus en plus proche du Big-Bang. Et puisque la lumière se déplace à la même vitesse dans toutes les directions, tous les observateurs vivent au centre de leur Univers observable. On appelle horizon cosmologique, la première lumière émise par le Big-Bang, il y a 13,7 milliards d'années. Il nous est impossible de voir plus loin.

 
On estime que le diamètre de cet Univers observable est de 100 milliards d'années lumière. Celui-ci contient un nombre impressionnant d'étoiles, répandues dans les galaxies, elles-mêmes organisées en amas et superamas de galaxies.
Mais le nombre de galaxies pourrait être encore plus grand, selon le champ profond observé avec le télescope spatial Hubble.
Il est cependant probable que le Cosmos que nous voyons n'est qu'une infime partie d'un Univers réel beaucoup plus grand.


 
.
- Voir aussi :
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article

Joël 17/08/2011 14:51



J'ai toujours autant de plaisir à voir ces docus sur l'univers. Ils me font rêver et en même temps me déclenchent de nombreuses questions. L'astronomie est une science immortelle mais j'espère
que les scientifiques trouveront les réponses que nous nous posons à notre époque car elles sont incontournables pour l'avenir des connaissances.


Merci, Joël.