LES SUMÉRIENS, CIVILISATION DE MÉSOPOTAMIE

Publié le par Galaxien

.
Les jardins de Babel, est un documentaire (0h51) sur l'histoire des Sumériens, la première civilisation véritablement urbaine qui marque la fin de la Préhistoire au Moyen-Orient, et des peuples de Mésopotamie.
 

 
L'histoire des Sumériens est indissociable de l'entité géographique que l'on connaît sous le nom de Mésopotamie, région qui s'étendait du Golfe Persique au sud à la mer Méditerranée au nord, l'Iraq actuel, qui est divisée en trois parties, septentrionale, centrale et méridionale.
La Mésopotamie septentrionale aura surtout un rôle à jouer avec l'arrivée en scène des Assyriens, bien plus tard.

Les deux autres parties ont joué très tôt un rôle essentiel dans l'histoire de la région. Ainsi, la Mésopotamie centrale est le lieu où s'est développée la civilisation dite 'akkadienne'. Ce peuple dont la capitale était Akkad, habitait probablement à la frontière entre la Mésopotamie centrale et méridionale, et aurait connu un développement plus tardif que les Sumériens.
Quant aux Sumériens, ils furent les premiers à occuper la Mésopotamie. Ils en colonisèrent la partie méridionale, qui a d'ailleurs donné son nom aux Sumériens car en histoire ancienne, on appelle également la Basse Mésopotamie "le pays de Sumer".

Les Sumériens avaient une très bonne organisation. En effet, tout comme beaucoup plus tard la Grèce antique, le pays de Sumer était subdivisé en zones d'influence se structurant autour de quelques villes phares, telles que Ur, Eridu, Lagash, etc.
Cependant, c'est peut-être pour leurs mythes de la création du monde et de la naissance de la civilisation que les sumériens sont les plus connus. On leur doit, par exemple, l'idée d'une époque héroïque où la perfection humaine devait laisser la place à la fragilité humaine, fragilité qui pouvait même déboucher sur l'échec. L'autre grand apport culturel de ce peuple sur le plan des mythes fondateurs est sans aucun doute la notion de déluge universel. Toutes ces histoires ont été reprises dans la Bible tout en étant adaptées au monothéisme.

La civilisation sumérienne a aussi léguée à l'humanité des concepts de loi, de gouvernement, de vie urbaine et commerciale. On leur doit également un système astronomique et mathématique qui permit de diviser le temps et l'espace en degrés ce qui allait, plus tard, aboutir à nos heures, nos minutes et nos unités de mesure linéaire, sans oublier la poterie et le développement de la roue à des fins de transport, et la grande invention sumérienne par excellence, "l'écriture". 
Ces deux bonds en avant dans les domaines de la vie quotidienne sont bel et bien d'origine sumérienne.
.
.
.
- Voir aussi :
 
 
 
 
 

Commenter cet article

Martin Guérard 05/01/2015 07:43

merci