LUMIÈRE - Prana, vivre de lumière sans manger ni boire

Publié le par Galaxien

Lumière, est un documentaire (1h30) sur le respirianisme et le prana, qui permettraient de vivre que de lumière sans manger ni boire, un sujet difficile à avaler et très controversé, notamment par la science et les sceptiques.

 

Peter Arthur Straubinger a parcouru le monde pour rencontrer les adeptes de ce jeûne radical et tenter de comprendre comment on peut survivre sans prendre de nourriture ni d'eau pendant des semaines, des années, voire des décennies. La plupart des gens, scientifiques ou spécialistes répondront spontanément que c'est impossible, mais comment réagiront ces mêmes scientifiques et spécialistes lorsqu'ils seront confrontés aux rapports certifiés, interviews et expériences en laboratoire à l'appui, constatant que ce phénomène, parfois aussi désigné par respirianisme, existe ?
Les respirianistes, dont le mouvement est assimilé à une secte qui aurait déjà causée la mort de plusieurs adeptes, sont convaincus que l’homme peut survivre sans boire ou manger, en ne se nourrissant que de lumière ou de "prana".
Le film est une enquête intrigante autour du monde. Il explore non seulement la connaissance issue des traditions spirituelles asiatiques, mais dévoile aussi les derniers modèles d'explications tirés de la physique quantique.
Par le biais de la médiation et de l'absorption de l'énergie lumineuse, certains prétendent avoir vécu plusieurs années, voire plusieurs décennies, sans manger ni boire, ni aller aux toilettes...



Quelques réactions de différents médias autour de la sortie du documentaire Lumière :
"Même si le scepticisme reste de mise, ce film peut laisser croire selon quelques spécialistes à la véritable influence de l'esprit sur la matière. Il laisse aussi planer l'hypothèse que d'autres formes d'énergie pourraient exister se substituant à celles auxquelles on a l'habitude de recourir. En tout cas, il a le mérite de laisser penser que l'homme a des capacités infinies en lui..."
"Si cette enquête remet en question nos conceptions et ouvre une porte sur une alternative, elle n'en reste pas moins honnête, rigoureuse, et ne fait aucune propagande."
"P.A. Straubinger permet à chacun de se faire une opinion à travers une enquête solide, s'appuyant sur des études scientifiques. Lumière débute avec de nombreux plans aériens, une invitation à considérer les thèmes évoqués dans le documentaire avec un oeil neuf, à bonne distance."
Le magazine Sciences et Avenir dénigre cette pratique en assénant au passage des propos péremptoires mais néanmoins très contestables : "Contrairement à de nombreuses croyances, le jeûne ne présente aucune vertu, en particulier purificatrice". Il conclut son article en disant : "Promouvoir la nourriture pranique est non seulement absurde, mais criminel". Propos tout à fait en phase avec celui de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) qui parle, dans un communiqué publié par l’AFP le 18 décembre 2010, de "pratiques charlatanesques à forte connotation sectaire".



L'avis de Peter Arthur Straubinger : "J’ai simplement voulu aller au-delà des acquis scientifiques. Tout est parti d’une histoire qui date d’il y a dix ans. A l’époque, j’ai rencontré un professeur de méditation qui prétendait ne pas avoir mangé ni bu pendant près d’un an. J’étais sceptique. Et puis je me suis dit : Pourquoi il me mentirait ? Alors j’ai commencé mes recherches personnelles. Pendant cinq ans, j’ai examiné tous les arguments possibles, en me penchant sur des histoires venues des quatre coins du monde : La Chine, l’Inde, la France, les Etats-Unis, par exemple. Je me suis d’abord intéressé aux histoires personnelles, qui ne constituent pas une preuve scientifique. En 2005, j’ai décidé que je devais me procurer les informations moi-même, alors j’ai commencé à voyager pour aller à la rencontre des personnes qui jeûnent de cette manière. Et c’est là que j’ai commencé à filmer. Cela a duré 5 ans, j’ai plus de 200 heures de rush."



Il faut comprendre avant tout que cette démarche est différente du jeûne, car dans le jeûne, on vit sur ses réserves en se privant de nourriture, mais cette expérience, bien qu’elle ait sa valeur pour la purification du corps, vide les réserves et, lorsque ces réserves sont épuisées, on meurt.
Si la pratique du jeûne est devenue ces dernières années une nouvelle manière de perdre un peu de poids avant l'été ou après les fêtes de fin d'année, ces restrictions alimentaires jugées souvent anodines risquent d'entraîner de sérieux risques pour la santé. Les scientifiques peuvent prouver qu'un être humain peut s'arrêter de manger seulement pendant plusieurs semaines, tout en causant des troubles physiologiques parfois irréversibles, mais ne peut rester sans boire plus de trois ou quatre jours.


 

- Voir aussi :

RECHERCHES SUR LE CERVEAU MYSTIQUE

LA MACHINE HUMAINE : Le corps incroyable  


Publié dans Au-Delà - Para-Psy

Commenter cet article