OVNI : LES PREUVES, LEURS TECHNOLOGIES

Publié le par Galaxien

OVNI : Les preuves, est un documentaire (0h44) de la série scientifique Les mystères de l'Univers, qui s'intéresse aux nombreux cas d'observations d'OVNIs sur la planète, et à la technologie que pourrait utiliser un vaisseau spatial extraterrestre pour se déplacer dans l'espace et venir sur Terre, en passant par les théories de la physique, comme la distorsion de l'espace-temps, les trous de ver, la propulsion par antimatière, etc.

 

La possibilité de vies extraterrestres alimente l’imaginaire humain depuis des siècles. Si quelques endroits à travers le monde et des témoignages historiques troublants semblent étayer cette thèse, aucune preuve tangible ne permet encore d’affirmer avec certitude leur existence.
Des ufologues, ingénieurs et scientifiques ayant étudié des cas d'OVNIs non expliqués, comme par exemple ceux classés PAN D par le GEIPAN caractérisés par la qualité des éléments recueillis et la précision des témoignages, estiment que l'hypothèse extraterrestre peut raisonnablement être prise en compte dans ce genre de situations. Selon l’ONU, depuis 1947, date de l’affaire Roswell, au moins 150 millions de témoins d’apparitions d’OVNIs ont été recensés dans le monde, 120.000 témoignages ont été étudiés, 20.000 relatent des atterrissages, et 3.500 photos sont répertoriées, ainsi que 4.000 traces au sol.
Certes, la preuve que ce sont des engins extraterrestres n'est pas encore acquise, mais l'absence d'études sérieuses ne permet pas de faire avancer le sujet. Quelques recherches menées par des organismes gouvernementaux officiels européens ou des associations d'études vont dans ce sens. Ce modèle est soutenu par des scientifiques connus pour leurs travaux sur le phénomène OVNI, tels Stanton Friedman, Jean-Jacques Velasco, Jean-Pierre Petit ou J. Allen Hynek, pour ne citer qu'eux. Ils sont néanmoins largement minoritaires au sein de la communauté scientifique, qui considère que l'hypothèse de visites extraterrestres de la Terre est non prouvée.


Les scientifiques qui osent risquer le ridicule et se plongent dans le sujet finissent donc par conclure que l'hypothèse extraterrestre ne peut pas être exclue et qu'elle est même probable, pour ne pas dire évidente, en examinant les faits. Considérer que le phénomène OVNI ne mérite pas d’être étudié sérieusement pour la simple raison qu’il n’est pas digne d’être soumis à la rigueur du raisonnement scientifique est très dommage. Karl Popper disait : "Il n'y a pas de sujets indignes en sciences, il n'y a que les méthodes
qui le sont !"
Le physicien Stanton Friedman est probablement le plus célèbre chercheur dans le domaine ufologique. Il est présent dans de nombreux documentaires sur ce sujet. Ancien professeur de physique et d'astrophysique appliquée à l'Université de Stanford, Peter Sturrock déclara en 1977 : "La résolution définitive de l'énigme des OVNIs ne viendra pas sans que le problème soit soumis à une étude scientifique complète et ouverte selon les procédures normales de la science établie. Cela suppose un changement d'attitude, principalement de la part des scientifiques et des recteurs d'Universités."
Un autre chercheur connu et médiatisé, qui a intégré le sujet OVNI dans ses cours, est un physicien théoricien, le Dr Michio Kaku. On le voit dans de nombreux documentaires récents concernant d'incroyables percées dans le domaine de la technologie de pointe, et il est également un contributeur majeur à la théorie des cordes. Dans son livre, "Physique de l'impossible", il évoque l'existence de civilisations avancées. Il les classe selon le niveau de technologie auquel elles seraient parvenues, les humains étant considérés comme étant un "type 0". Au-delà de l'astrobiologie, il a souligné dans de diverses interviews la nécessité de prendre le sujet des OVNIs au sérieux.


Si les OVNIs sont bien des vaisseaux extraterrestres, alors quelles sortes de technologies utilisent-ils ? Les instances les plus officielles de la science réfléchissent depuis plusieurs années aux moyens de voyager plus vite que la lumière, sans pour autant déroger aux sacro-saints principes de la Relativité Générale édictés par Albert Einstein, et toujours valables à ce jour. Ces réflexions et spéculations nous entrainent aux frontières des connaissances scientifiques d'aujourd'hui. Elles supposent des avancées dans la connaissance de la structure même de notre Univers.
D'après le professeur Stoyan Sarg, la nature du phénomène OVNI est toujours considéré comme un mystère, car les effets physiques observés et enregistrés ne sont pas explicables du point de vue de la physique moderne. Citant des preuves accablantes, Sarg soutient que la communauté scientifique devrait revoir certaines idées reçues sur la gravité et la propulsion par rapport au vol spatial. "Une enquête sérieuse sur les OVNIs n'est pas à l'ordre du jour dans la communauté scientifique malgré l'importante base de données d'observations et les nombreuses données physiques enregistrées. Nous ne pouvons simplement pas ignorer les preuves parce que le phénomène semble en contradiction avec les lois de la physique. Au contraire, certains postulats adoptés devraient être révisées", dit-il.
Dans cet esprit, Sarg présente une théorie appelée "Structures de base de la matière - Théorie unifiée de la supergravitation", qui prédit un effet appelé Réaction stimulée anormale à la gravité. C'est basé sur un processus qui invoque les interactions mécaniques quantique oscillant entre paires d'ions et d'électrons du continuum espace-temps.


Ian Crawford, Astronome au University College of London, propose de passer par des "trous de ver", véritables accrocs dans la structure de l'espace-temps causés par d'intenses champs gravitationnels tels que ceux existant autour des trous noirs. Il serait ainsi possible d'entrer dans un trou de ver et de sortir par un autre, qui pourrait se situer à des milliers d'années lumière de là, tel une sorte de raccourci.
Jusque là, les scientifiques pensaient que les voyageurs, et leur vaisseau, seraient étirés et disloqués par la puissance du champ gravitationnel, et ne survivraient pas au passage. Néanmoins, Crawford pense que les travaux récents suggèrent que ces trous de ver pourraient être stabilisés et contrôlés par l'homme. "Les preuves sont mathématiquement complexes, mais de plus en plus d'astrophysiciens sont convaincus maintenant que, en théorie, c'est possible," dit-il.
Ian Crawford est aussi un défenseur de la théorie de Miguel Alcubierre de l'University of Wales, dont le principe est la distorsion de l'espace autour du vaisseau, le comprimant à l'avant, et l'étirant à l'arrière. Une théorie astucieuse, car le vaisseau lui même ne bouge pas ou très peu, c'est la structure même de l'espace qui se déforme, un peu comme un élastique en caoutchouc qui se comprimerait devant le vaisseau, et s'étirerait derrière lui.


La propulsion par résonnance de champ est un autre concept présenté par Alan C. Holt, intitulé Propulsion Concepts for Galactic Spacefraft. Non seulement, dès 1979, des scientifiques sérieux au sein de la NASA envisageaient sérieusement de concevoir des moyens de propulsion interstellaire, mais il cite également clairement les observations d'OVNIs comme étant à l'origine de leurs réflexions. En effet, les caractéristiques de vol incroyables de ces objets volants impliquent, selon les auteurs du rapport, que ces engins manipulent l'espace-temps et la gravitation.
Le concept de propulsion par résonnance de champ a été développé en utilisant des recherches récentes sur les causes des éruptions solaires, des tempêtes magnétiques, des trous noirs, des quasars et des OVNIs, ayant trait à la fusion de lignes de champs magnétiques, aux effets des ondes hydromagnétiques, des lasers à électron libre, à la génération de champs de plusieurs millions de gauss grâce à des lasers, ainsi qu'à certains métaux à la structure et aux propriétés spécifiques. Ce concept est basé sur deux hypothèses : L'espace-temps est une projection d'un espace de plus grande dimensionnalité, exactement comme un hologramme est une projection, ou un sous-ensemble de la réalité de notre espace-temps. Aussi, il existe une relation entre les champs électromagnétiques / hydromagnétiques, et les champs gravitationnels, c'est-à-dire qu'il est possible de développer la fameuse théorie des champs unifiée, qu'Einstein a cherché si longtemps.


Aussi, des chercheurs de l'Université d'Arizona travaillent depuis plusieurs années sur un mode de propulsion révolutionnaire, le projet Hyperdrive. Dans la perspective des voyages stellaires, ces scientifiques estiment que l'Univers pourrait être composé de 4 dimensions supplémentaires à celles que nous percevons, dans lesquelles la vitesse de la lumière serait plusieurs fois plus élevée que dans notre réalité. En théorie, une propulsion utilisant un champ antigravitationnel répulsif serait capable de faire glisser un vaisseau spatial dans ces autres dimensions pour se déplacer à des vitesses extraordinaires. La Lune ne serait donc plus qu'à quelques minutes de trajet, et Mars à trois heures...
Le Docteur Franklin Felber, qui travaille aussi sur un système de propulsion antigravité, dit : " En me basant sur les recherches actuelles, j'envisage le lancement d'émissions spatiales utilisant des vaisseaux capables d'approcher la vitesse de la lumière avant la fin de ce siècle. Les solutions que propose l'antigravité évoquée dans la théorie d'Einstein vont changer notre point de vue sur notre capacité à voyager au plus profond de l'Univers ".


De plus en plus d'études scientifiques se penchent également sur les possibilités d'une propulsion à l'antimatière, qui pourrait faire approcher la vitesse de croisière d'un engin dans l'espace de celle de la lumière, soit environ 300.000 km/seconde. Lorsque l'on sait que ce type de propulsion produit 1.000 fois plus d'énergie que la fission nucléaire, on se fait une petite idée de la puissance potentielle de cette technologie.
Selon le physicien américain Robert Lull Forward, spécialiste de la gravitation, ce système de propulsion sera sans doute disponible pour l'humanité d'ici quelques siècles. Le problème est que la création et le stockage de seulement quelques milligrammes d'antimatière coûte aujourd'hui plusieurs milliards de dollars. Il reste donc encore beaucoup de chemin à parcourir pour la science avant d'envisager de se déplacer dans l'espace aussi facilement que ce que l'on imagine pour les OVNIs...



- Voir aussi :

OVNI : L'INCROYABLE VERITE

LE MYSTERE DES OVNIS - Science et armées enquêtent

DOSSIERS OVNI : La série des 12 documentaires

OVNI - UFO : Liste des documentaires

EXTRATERRESTRE - VIE AILLEURS : Liste des documentaires

Publié dans U.F.O - O.V.N.I

Commenter cet article

virgile 25/09/2016 15:12

Que la vie existe ailleurs dans l'univers est presque certain. Mais que des ET s'amusent à jouer à cache cache sur Terre est ridicule. Souvenez vous du coût faramineux d'Apollo, raison de la suppression du programme. Imaginez donc celui d'un voyage extrastellaire. Des être aussi évolués pour en avoir la possibilité trouverait grotesque de dépenser autant d'argent, quand des sondes avec une intelligence artificielles peuvent le faire à moindre coût.

cduplan 19/09/2016 22:30

Je rajouterai à votre liste la gravité en boucle... En effet cette nouvelle branche de la physique tend à revisiter le principe du continuum espace-temps. Les équations montrent que, de près, l'espace-temps serait comme un bain moussant composé de bulles bien serrées les unes contres les autres alors que de loin il deviendrait une surface globale blanche courbable. Il est dommage que les chercheurs n'aient pas poussés leurs recherches pour réfléchir sur ce que cette théorie donnerait autour d'un objet massif.
En effet, il est à considérer que du faite de la contraction de l'ET ces bulles devraient d'abord se comprimer, puis comme elles sont de l'ordre de l'échelle de Planck, se stratifier !
Or il existe une étude mathématique des années 70 montrant que tout espace stratifiable se doit d'être aussi localement hyperconnexe.
Donc en résumé, pour voyager loin et très rapidement, il ne faudrait pas essayer de dépasser le C du vide (ce qui d'ailleurs est impossible) mais plutôt revisiter l'idée du worm drive en créant un système de bulle gravitationnelle tout autour du vaisseau afin de pouvoir le connecter à n'importe quelle partie de l'espace...Temps et l'y déplacer !

virgile 25/09/2016 15:01

C'est utopique, pas scientifique! Cela ferait rire un physicien!

Grey 30/11/2015 01:51

Je trouve qu'il est totalement absurde de réfuter l'existence d'OVNIs, de civilisations extraterrestres sous prétexte que nous n'en savons rien et que nous en n'avons jamais vu, alors que nous ne connaissons pas même les recoins encore non explorés de notre bonne vieille Terre. Concernant le voyage spacial, tout semble encore frauler la science fiction, il en était de même pour l'aviation qui n'était qu'autrefois un idéal, un rêve ni plus ni moins... De nos jours voler est devenu banal pour les hommes. Le progrès fera que nous serons bientôt capables de traverser l'espace à vitesse grand V.

virgile 25/09/2016 14:59

Vos connaissances scientifiques et psychologiques laissent à désirer!

francois robert lemire 08/02/2016 17:46

Discutons au sujet de la prévalence de la vie intelligente hors de la terre


J’ai été contacté à de multiples reprises par une entité extraterrestre que nous nommerons UN afin de comprendre la réalité et la possibilité technologique de voyages interstellaire et intergalactique.

Un déclare :

Nous vous observons et nous sommes plus près de vous que vous ne pouvez l’imaginez.

Notre espèce à une avance technologique de millions d’années sur la votre d’une part parce que notre civilisation est très ancienne par rapport à la votre et d’autre part parce que sur notre planète ou nous vivons en harmonie en ce moment notre espérance de vie diffère de la votre.

Essayer d’imaginez votre monde, votre espèce si Jésus, Boudha, Confucius, Pytagore, Socrate pour en nommer quelques-uns seulement soit encore vivant, ou Einstein, essayer d’imaginer un monde ou l’espérance de vie soit de 8 000 à 12 000 ans.

Essayer d’imaginer une civilisation dont les hommes de sciences, les penseurs, les philosophes, les génies les êtres spirituels avancés vivraient 10 000 ans en moyenne et mettez cette civilisation vivante depuis des millions d’années et transposer ceci dans votre monde sur votre planète, ce n’est pas si difficile.

Imaginez une technologie ou aucune limite énergétique existe, 15 millions de fois la fusion nucléaire pure instantanément sur demande, sans pollutions, sans empreintes environnementals.

Prenez l’avancement des sciences de l’homme et des sciences et de la technologie depuis 10 000 ans sur terre et imaginez que vos plus grands génies vivent encore, quel savoir et quel avancement l’humanité aurait aujourd’hui sans la mort précoce et l’espérance de vie très courte et la prévalence de conflits, de guerre, de maladie et de mortalité qui est existante sur terre.

Imaginez maintenant un monde avancé spirituellement, car l’avance technologique pour nous est aussi combiné étroitement à l’avance spirituelle et notre civilisation aussi avancé soit-elle technologiquement n’en est pas moins une civilisation hautement spirituelle, car sans la spiritualité l’avancement technologique est limité. Sans la spiritualité nous aurions une approche différente et sensiblement moins respectueuse de votre avancement collectif.

Maintenant imaginez une civilisation tellement avancé comparé à la votre que nous puissions génétiquement créé des clones parfaits de nos corps, car effectivement l’espérance de vie de nos corps est similaire à la votre soit environ 400 ans et que nous puissions transmigré notre contenu, notre âme d’un corps à l’autre sans perdre nos connaissances et notre individualité nous permettant de vivre 8, 10, 12 000 ans si notre âme est suffisamment élevé pour permettre la transmigration. Car sur notre planète seuls les meilleurs, les plus élevés dans leur âme peuvent vivre longtemps les autres repartent s’incarner ailleurs.

Imaginez quel bond spirituel vous feriez si vous aviez la chance de parler directement à Jésus, Boudha, Moïse ou n’importe quel maître de votre planète parce qu’il serait en vie et imaginez maintenant le niveau de sagesse qu’ils atteindraient vos maîtres afin d’éclairer la civilisation.

Transposez ceci au niveau de l’avancement des sciences, Copernic, Newton vivant, Khéops et Franklin discutant ensemble. Einstein né en 1400 avant Jésus par exemple.

Maintenant voici la principale question auquel vous avez de la difficulté à répondre, comment compte tenu de l’immensité de l’univers est : Le déplacement est-il possible entre les planètes habitées par des êtres intelligents.

Voici, de plus en plus vous vous rendez compte que le concept d’atome formés d’électrons et de protons est obsolète et incomplet. Le modèle de : Un atome composé d’électrons qui tournent autour d’un centre de protons à une vitesse autour de la vitesse de la lumière soit plus ou moins 365 000 km secondes ne répond plus à votre niveau de connaissance, mais seuls quelques physiciens et mathématiciens en entrevoient la réalité.

Votre niveau de compréhension actuel vous permet de comprendre qu’il existe d’autres éléments, des neutrinos qui cohabite avec les atomes, et d’autres formes d’énergie entres-autres.

Notre avancement technique et spirituel nous a permis il y a fort longtemps de maîtrisé une source d’énergie que nous appelons énergie noire ou énergie divine, c’est une masse d’énergie si formidable et disponible partout dans l’univers : Car l’univers pour employer une expression facile à conscientiser baigne dedans.

Cette énergie plutôt que de tourner dans un mouvement de spirale comme l’atome, cette énergie divine vibre. Pour utiliser une image simple imaginer que vous donniez un coup de poing sur une table de billard et que les boules de billards sautent. C’est une énergie vibratoire elle vibre de 10 à 15 millions de fois plus vite que la vitesse de la lumière.

Cette vibration serait 10 millions à 15 millions de fois 365 000 km seconde. Maintenant rapetissez votre galaxie de 15 000 000 de fois, un voyage vers une planète proche disons de 10 années lumière et divisez par 15 millions ce voyages serait la porte d’à côté littéralement. Imaginez maintenant que les limitations fonctionnelles que vos hommes de science mettent de l’avant pour justifiez l’impossibilité des voyages interplanétaires, des technologies d’invisibilités, des boucliers antigravitationnels etc. tout cela tombe.

Les théories sur des couloirs sub-spatiaux deviennent désuètes car la matière accélérées à près de la vitesse de la lumière perd sa cohésion et la matière noire parce qu’elle permet de vibrer, la cohésion de l’atome reste possible dans les voyages dans cette réalité, puisque l’atome vibre et reprend sa forme originale sur la simple pesée d’un bouton.

Un capitaine de vaisseau, dit vaisseau de lumière n’a qu’à désirer entrer dans la phase sur-luminique et son vaisseau disparaît de votre vibration pour atteindre une vibration supérieure.

Cette technologie vous permet-elle de conceptualiser les voyages entre les planètes habités et la votre, car nous espérons votre compréhension pour nous présenter à vous, nous respectons vos peurs et vos interrogations, nous sommes déjà la dans l’attente que vous soyez prêt à nous recevoir.

Il existe plusieurs formes de vies évoluées dans l’univers, toutes ne sont pas semblables à la nôtre mais nous prêtons volontiers des vaisseaux de transport à des civilisations qui n’ont pas atteint notre niveau de conscience et d’avancement technologiques.

C’est aussi volontairement que nous apparaissons parfois afin de faire des contacts. C’est aussi volontairement que certains engins plus ou moins avancés techniquement s’écrase sur terre. Sachez aussi que les entités extraterrestre que vous associés à nous soit les petits gris sont des êtres créés génétiquement dont la fonction est de vous observés sans interventions de leur part, ils n’ont donc pas la capacité de comprendre la technologie qui est la nôtre ils sont ni plus ni moins que des robots génétiques et ils sont présents sur de nombreuses planètes ou ils remplissent le rôle d’observateurs.

Soyez aussi en garde car certaines civilisations évoluées technologiquement n’ont pas notre niveau éthique et spirituels ne vous laissez pas tentez par leur prouesse technique car leurs intentions ne sont pas aussi purs que les nôtres soyez avisés et avertis.

jedril 06/01/2016 22:41

@Grey Je suis 200% d'accord avec ce que vous dite.
C'est même évident!

virgile 28/02/2015 18:15

Désolé mais il n' y a aucune preuve pour les scientifiques et les historiens. Depuis 1947, la première observation, soit près de 70 ans, nul artefact extraterrestre n'est venu corroborer leur existence! Quand aux témoignages on sait qu'ils ne sont pas acceptables, l'homme étant un menteur pathologique et il adore mystifier les gens!

DD 01/11/2015 03:38

Je suis de votre avis

Jacques Gosselin 07/06/2014 22:21

je suis un croyant de tout se qui se passe du coté ovni pour en avoir vue a plusieurs reprise j,ai l,inprestion qu,on me surveille encore

virgile 25/09/2016 14:57

Faut vous faire soigner, car cela s'appelle de la paranoïa!

kikounet 16/07/2014 02:19

hello jacques, no prob, they're just looking on all of us......