PRINCESSE DIANA, la thèse de l'attentat

Publié le par Galaxien

Lady Di, une photo de trop, est un documentaire (1h12) sur l'histoire de la princesse, l'accident et la thèse de l'attentat. Paris, le 31 aout 1997 à 00h26, la voiture dans laquelle se trouve la princesse, percute de plein fouet le treizième pilier du tunnel de l’Alma. La princesse décède sur le coup.
 
 

Le chauffeur Henri Paul meurt sur le coup, et Dodi Al-Fayed décède à l’arrivée des secours. Diana est transportée à l’hôpital et décèdera quelques heures plus tard. Son garde du corps Trevor Rees-Jones est le seul survivant.
Quelques jours plus tard, une enquête est ouverte en France. Dix photographes sont mis en examen pour “homicide et blessures involontaires”, ils pourchassaient le véhicule sous le tunnel. Tous ont bénéficié d’un non-lieu en 2002. L’enquête conclue à un accident, car le chauffeur roulait trop vite et en état d’ivresse.

Très vite, la thèse de l’assassinat du couple fait son apparition. Pour Mohamed Al-Fayed, le père de Dodi, c’est un complot initié par la monarchie britannique, qui voulait se débarrasser de la princesse, aux motifs qu’elle était enceinte et allait se marier avec Dodi Al-Fayed, et aussi, que Dodi Al-Fayed avait déjà été sous la menace d’attentats pour des problèmes liés à ses relations d’affaires. Une enquête est alors ouverte en 2004 en Grande Bretagne, mais les conclusions sont les mêmes que l’enquête française.

Ce documentaire explique l'ivresse du chauffeur et la vitesse excessive, la fuite folle de la voiture dans les rues de Paris essayant d'échapper à une meute de paparazzis...
L'enquête va encore plus loin, en expliquant que le couple Diana et Dodi al-Fayed, ne serait pas venu à Paris pour un simple voyage en amoureux, mais pour la signature d'un contrat secret. Ce dernier aurait été, en réalité, un piège tendu pour affaiblir Mohammed Al-Fayed. Francis Gillery note aussi, qu'un photographe attendait sous le tunnel de l'Alma avant le drame...

Une autre enquête de journalistes de Paris Match, affirme que Diana était bien enceinte lors de son décès, un document des hôpitaux de Paris en serait la preuve.
 
 
 
- Voir aussi :
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article

anonyme 23/07/2010 20:14


Cette femme représentait l'alliance intelligence/beauté et pouvoir..., au grand problématique de celui-ci.


Elfie 30/03/2010 13:12


Bonjour cher Philou. En fait j'ai aucune idée pour le chiffre 31, j'ai juste fait la corrélation avec les autres qui m'ont sautés aux yeux.
Bien vu Philou, si je trouve une explication je vous là communiquerait ;)


Philou 29/03/2010 16:34


Bonjour chère Elfie !
En effet, c'est une vraie coïncidence que je n'avais pas remarquée, merci.
Par contre, la date est le 31/8/1997, alors à quoi correspond bien le chiffre 31 ? Si tu as une idée, alors ce serait une sacrée étrange coïncidence !


Elfie 28/03/2010 18:02


Bon dimanche. Personne n'a remarqué la coïncidence des dates ?
1997 c'est :1+9+9+7=26; 2+6= 8 pour le mois d'aout,
26 est aussi 00h26, l'heure du drame, surprenant non ?
A part ça, la thèse de l'attentat est plus que troublante...