PULSARS ET QUASARS - L'Univers

Publié le par Galaxien

Pulsars et quasars, est un documentaire (0h45) de la série L'Univers et ses Mystères qui, grâce aux découvertes en astrophysique, explique ce que sont ces objets fascinants et monstrueux du Cosmos.

 

Les pulsars et les quasars sont considérés comme de véritables monstres du Cosmos qui sont logés dans des contrées très éloignées de l'Univers.
Le premier pulsar fut découvert par l'étudiante en astrophysique Jocelyn Bell en 1967, une découverte qui valut un prix Nobel, mais, à son directeur de thèse. Ces signaux n'étaient pas ceux d'extraterrestres qui tentaient de communiquer avec nous, mais des signaux émis par des pulsars qui provenaient d'étoiles en rotation, et plus précisément d'étoiles à neutrons.

 

- Les pulsars, contraction de l’anglais "pulsating star", étoile pulsante, sont donc des étoiles à neutrons qui résultent des rémanents de supernovae, l'explosion d'une étoile massive. Les pulsars font partie des objets les plus étranges observés dans l'Univers, ce sont des générateurs électriques naturels projetant dans l'espace des rayons mortels et des particules atomiques à des vitesse très élevées.
Après la découverte de PSR 1919+21 en 1968, plus de 500 pulsars ont été repérés et répertoriés essentiellement dans les bras spiraux de notre galaxie, la Voie Lactée, mais comme on en découvre régulièrement, c'est donc un chiffre à relativiser.
Chaque pulsar a une vitesse de rotation différente, les plus lentes effectuant un tour sur elle-même en 1,3 seconde, les plus rapides allant jusqu'à plusieurs centaines de tours par seconde. Il faut rechercher les pulsars dans les supernovae.
Ces mêmes pulsars dégagent des vents avec de l'énergie et des radiations solaires, on parle alors de nébuleuse de pulsar. La nébuleuse la plus connue est celle du Crabe.
Les pulsars sont célèbres pour leur champ magnétique très puissant, mais ce n'est rien en comparaison des magnétars, qui possèdent les champs magnétiques les plus puissants de l'Univers. Ils émettent également des ondes radio que l'on peut détecter via nos satellites, certains pulsars émettant des sons, telle une mélodie.
Les pulsars et les magnétars passent pour les objets les plus étranges de notre Cosmos, mais il existe aussi les quasars, extrêmement lumineux et situés aux confins de l'Univers.

- Les quasars, abréviation de l’anglais "quasi-stellar object", sont de gigantesques trous noirs irradiant la lumière et dévorant la matière, situés au centre des galaxies. Le premier quasar découvert est 3C273, dans la constellation de la Vierge. Aujourd'hui, on a pu en découvrir un grand nombre.
Ces monstres cosmiques envoient des jets astronomiques, ces derniers restant un mystère pour la communauté scientifique, car on ne sait pas de quelle façon ils se produisent. Ces jets s'étalent sur de très grandes distances, on les appelle aussi Dragn et peuvent s'étendre sur une distance de 5 à 6 millions d'années lumières. Ces Dragn correspondent également à de puissantes ondes radios traversant les galaxies.
Le quasar le plus proche est à deux milliards d'années lumières de la Terre, et le plus loin, à 13 milliards d'années lumières. Ils peuvent être observés sur de nombreuses régions du spectre électromagnétique : Les ondes radio, les infrarouges, la lumière visible, les ultraviolets, les rayons X et les rayons gamma.

Les premiers quasars sont nés après le Big Bang et ont probablement joué un rôle important dans la création de l'Univers, mais il reste à découvrir de quelle façon.

 

Voir aussi :

TROUS NOIRS : Les clefs de l'univers

AU CŒUR DE LA VOIE LACTÉE, NOTRE GALAXIE - Nuit des étoiles 2011 Arte

DU BIG BANG AU VIVANT

LES ÉNIGMES INEXPLIQUÉES DE L'UNIVERS

VOYAGE AUX CONFINS DE L'UNIVERS

Commenter cet article

Cassiopée 30/07/2012 16:51

Un pulsar est une étoile à neutrons, de part son rayonnement électromagnétique très intense, sa vitesse de rotation sur elle-même est très rapide.

Il est issu d'une étoile massive en fin de vie, se transformant en un phénomène nommé supernova. Certaines supernovas donnent naissance à des pulsars, et d'autres supernovas forment des trous noirs
stellaires.

Les pulsars peuvent prendre la forme de pulsar à rayons X, radio ou rayons gamma, dont la quasi-totalité (observés à ce jour) sont des pulsars radio, avec des ondes radios pour leur émission
pulsée. Leurs rencontres avec une Terre habitée éliminera toutes trâces de vies.

Les quasars sont les galaxies les plus lumineuses de l'Univers connus à ce jour.

Le centre du quasar est le trou noir du centre de la galaxie, la Mère Cosmique aussi appelée. Toute la région autour du trou noir est le Quasar, jusqu'à la limite de l'horizon des événements ou
horizon du trou noir. La source d'énergie d'un quasar provient de la matière qui forme un disque autour du trou noir avant d'être avaler.

Il y a obligatoirement un quasar par galaxie, puisque toutes les galaxies ont un trou noir massif en son centre.