SCIENCE-FICTION ET SCIENCE : Le futur au présent

Publié le par Galaxien

Ce documentaire, Science-fiction, le futur au présent : Demain, mode d'emploi (0h51), met en avant les hypothèses sur ce que pourrait être le futur et/ou les univers inconnus, en partant des connaissances actuelles, scientifiques, technologiques, ethnologiques, etc.

 

Dans science-fiction, il y a "science" et "fiction". L'une est basée sur des faits, des raisonnements rigides, l'autre sur des éléments imaginaires et visionnaires parfois.
Une œuvre de science-fiction, qu'elle soit littéraire, cinématographique ou en bande dessinée, doit comporter au moins une composante scientifique mêlée au récit. Ce peut être une idée, une théorie, un paradoxe…, mais il doit y avoir un raisonnement et un ensemble de règles afin de justifier la façon d'aborder le monde, car la science, dans les œuvres de science-fiction, ce n'est pas qu'un décor mais un ingrédient.
Il ne suffit donc pas d'injecter de la science "au hasard" dans un roman pour qu'il entre dans le domaine S.F., il faut aussi que cette science rende le récit crédible. Elle doit justifier l'existence de faits impossibles en l'état actuel de la civilisation, des techniques ou de la science.

Aux auteurs donc, d'inventer hypothèses, nouvelles découvertes scientifiques, vie sur un autre monde, innovations techniques ou événements imaginaires (comme une rencontre avec des extraterrestres) pour rendre "probable" le récit. Finalement, la science-fiction est en quelque sorte de la "science fictive", des fictions au plus près des réalités scientifiques.


Les premiers auteurs du genre, comme Jules Verne, ne s'embarrassent pas toujours de plausibilité scientifique. Dans De la Terre à la Lune, le véhicule qui emmène les héros sur le satellite est un simple projectile en aluminium propulsé par un canon.
Au contraire, maintenant, les auteurs contemporains respectent au plus près les faits scientifiques. Parmi eux, les membres du courant dit de "hard science". Comme Clarke et Asimov, respectivement physicien et chimiste, nombreux écrivains sont également physiciens, astrophysiciens, astronomes ou chimistes, et imaginent des scenarios scientifiquement plausibles.

Aujourd'hui, cinéma et littérature fourmillent d'exemples. D'ailleurs, c'est essentiellement à travers les scenarios et l'iconographie imaginés par les auteurs, que le grand public a commencé à se familiariser avec l'exploration spatiale.


- Voir aussi :

FUTUR SPATIAL : Voyage humain dans notre système solaire

FORMES DE VIES EXTRATERRESTRES

STARGATE. Vérite scientifique sur la porte des étoiles

SCIENCE FICTION, FAIT SCIENTIFIQUE - L'Univers

AUTRES DIMENSIONS et UNIVERS PARALLÈLES

VOYAGE DANS L'ESPACE - L'Univers et ses mystères

Publié dans Science

Commenter cet article

silver 02/10/2010 21:17



Pour moi, j'ai fais la relation entre la science fiction et la science avec star wars. Stargate est très bien aussi et je trouve que les films et séries modernes essaient de s'approcher le plus
possible de la réalité et c'est tant mieux, je trouve.



Ross 02/10/2010 10:40



C'est vrai que souvent la science fiction permet d'attiser l'imagination des scientifiques, à mon avis moins ouverts que certains auteurs de s.f visionnaires.


En tous les cas, c'est une bonne histoire avec des extraits de séries et films...


Très agréable à regarder.