TECTONIQUE DES PLAQUES - LA DÉRIVE DES CONTINENTS

Publié le par Galaxien

Documentaire de la série scientifique Superscience, La dérive des continents (0h48), appelée aussi tectonique des plaques, qui est le modèle actuel du fonctionnement interne et externe de la Terre. Elle est l'expression en surface de la convection qui se déroule dans le manteau terrestre.
.

.

On peut résumer la tectonique des plaques par "tout bouge en profondeur, tout change en surface". La lithosphère, couche externe de la Terre, est découpée en plaques rigides qui flottent et se déplacent sur l'asthénosphère.



Tout au long de son histoire, vieille de plus de 4,5 milliards d'années, le visage de la planète n'a pas arrêté de changer. Quand la croûte terrestre s'est formée, des continents et des océans sont apparus, il y a quelque 2,5 milliards d'années. Mais la croûte terrestre n'est pas restée d'un seul tenant. Elle s'est morcelée en plaques qui flottent sur un manteau terrestre pâteux agité de mouvements de convection sous l'effet de la chaleur interne de la Terre, due à la pression et à la radioactivité des roches terrestres. Ces différentes plaques, dont on en compte aujourd'hui douze principales, vont se déplacer à la surface du globe, plus ou moins vite et dans des directions différentes.



Les premiers concepts, balbutiés dès le XVIIIe siècle, ont été formulés en 1912 par le climatologue allemand Alfred Wegener à partir de considérations cartographiques, structurales, paléontologiques et paléoclimatiques.
Alfred Wegener propose que tous les continents connus aujourd'hui étaient rassemblés en un seul supercontinent nommé la Pangée. Celui-ci se serait fracturé en plusieurs blocs qui, tels des radeaux, ont dérivé loin les uns des autres pour aboutir à la distribution actuelle des continents. Celle-ci se serait désagrégé il y a quelque 200 millions d'années en commençant par la séparation de l'Amérique du Nord et de l'Afrique. La séparation des continents va prendre du temps avant qu'ils ne soient totalement isolés les uns des autres.
Au temps de la Pangée, les plantes terrestres existent et les arbres sont souvent géants. Tout comme certains insectes, il y a déjà des mammifères terrestres ovipares et les premiers dinosaures. La Terre est chaude et le climat tropical offre une nourriture abondante pour tous.
La théorie de Wegener est mise de côté par les scientifiques de l'époque car il lui manquait une justification quant au "moteur" permettant les mouvements des dites plaques.



L'origine des forces nécessaires à ces déplacements est aujourd'hui connue et argumentée, c'est la convection interne terrestre. Ce n'est qu'à partir des années 1960 que de nouvelles données dans les technologies de l'information, provenant notamment de l'étude des fonds sous-marins, ont permis de construire et de valider le modèle de la tectonique des plaques.

.

.

- Voir aussi :

LA PLANÈTE GROSSIT : La Terre en expansion

AU CENTRE DE LA TERRE

LA GRANDE EXTINCTION DU PERMIEN-TRIAS

Publié dans Science

Commenter cet article