TITANIC, L'ULTIME SCENARIO

Publié le par Galaxien

Titanic, l'ultime scénario, est un documentaire (0h51) qui revient sur la tragédie en reconstituant scientifiquement avec la technologie actuelle, l'histoire et les causes de ce drame maritime légendaire et centenaire.


Le RMS Titanic est un paquebot transatlantique britannique de la White Star Line, construit sous l'initiative de Joseph Bruce Ismay en 1907. Il a été conçu par l'architecte Thomas Andrews des chantiers navals Harland & Wolff. La construction débute en 1909 à Belfast et se termine en 1912. C'est le plus luxueux et le plus grand paquebot jamais construit alors.
Il appartient à la classe Olympic avec ses deux sister-ships, l’Olympic et le Britannic.
Le Titanic est pourvu de seize compartiments étanches servant à protéger le navire d'avaries importantes. Les médias lui ont ainsi donné une réputation de navire fiable.
Lors de son voyage inaugural de Southampton à New York, il heurte un iceberg sur tribord avant, le 14 avril 1912 à 23h40. Il coule le 15 avril 1912 à 2h20 au large de Terre-Neuve.
Entre 1 490 et 1 520 personnes disparaissent, ce qui fait de cet événement une des plus grandes catastrophes maritimes en temps de paix et la plus grande pour l'époque.
Le drame met en évidence les faiblesses des navires de l'époque concernant le nombre de canots de sauvetage et les carences des procédures d'urgence.

A la veille du centenaire du naufrage du Titanic, le 14 avril 1912, des experts sont sur le point de reconstituer le scénario final de la tragédie. Comment ce paquebot réputé insubmersible a-t-il pu sombrer dans les eaux glacées de l'Atlantique lors de sa traversée inaugurale ?
Cent ans après, des scientifiques poursuivent leurs investigations pour déterminer les circonstances exactes de la tragédie. Parmi eux, le Français Paul-Henri Nargeolet qui a fait partie de l'une des premières équipes à explorer l'épave du navire, qui repose à 3 800 mètres de profondeur. Depuis vingt-cinq ans, ce spécialiste, aujourd'hui chef d'expédition pour RMS Titanic, la société qui gère les droits de l'épave, tente de rassembler les pièces du puzzle de cette catastrophe maritime.

Avec le concours d’architectes navals, d’historiens, d’ingénieurs, de géologues et d’informaticiens, Paul-Henri Nargeolet confronte les théories d’hier aux découvertes d’aujourd’hui.
Dans le plus grand simulateur de navigation au monde, on découvre que l’officier qui était à la barre au moment où s’est présenté l’iceberg a agi dans l’urgence, sans prendre en compte la règle d’or selon laquelle il faut conserver sa vitesse pour manoeuvrer plus rapidement.
Avec une spécialiste des métaux anciens, on apprend que la coque du paquebot s’est percée en six points parce que les rivets, fabriqués avec du fer de mauvaise qualité, ont cédé sous la pression de l’eau...

Le naufrage a été un choc dans le monde entier, notamment à New York et en Angleterre. Après le naufrage, plusieurs commissions d'enquête ont été menées et leurs conclusions ont servi à améliorer la sécurité maritime grâce à de nouvelles réglementations.
Plusieurs facteurs se conjuguent pour expliquer à la fois le naufrage et le nombre élevé des passagers à ne pas y avoir survécu. Le navire ne disposait pas de canots de sauvetage en nombre suffisant et l'équipage n'avait jamais été entraîné à gérer ce type d'événement. De ce fait, l'évacuation des passagers a été mal organisée et les canots ont été sous-chargés.
Le comportement du commandant Edward Smith a aussi été dénoncé, notamment parce qu'il avait maintenu le paquebot à une vitesse trop élevée compte tenu des conditions de navigation. Les circonstances météorologiques et climatiques ont également joué un rôle déterminant.

Depuis la localisation de l’épave en 1985, on sait aussi que le navire s’est brisé en deux avant de sombrer dans les eaux profondes, mais il faut pouvoir l’expliquer. En s’appuyant sur des images sous-marines, des documents et témoignages datant de 1912, des modélisations informatiques et des reconstitutions en 3D, ce documentaire nous livre les réalités scientifiques et techniques de cette tragédie légendaire.


- Voir aussi :

LES SECRETS DU RMS TITANIC

LES FANTÔMES DU R.M.S. TITANIC : Exploration de l'épave

TITANIC - Un film, une histoire

Commenter cet article

Bertrand 03/04/2012 15:19

Je savais pas pour l'histoire des rivets mais de toute façon il aurait coulé quand même.Ce qui est le plus étrange c'est le livre titan sorti quelques années avant le drame et qui est pour le moins
visionnaire car il a prédit exactement le drame.c'est fou quand même!!