V1 et V2, les armes secrètes d'Hitler

Publié le par Galaxien

.
Les armes secrètes d'Hitler, est un documentaire (0h56) sur l'histoire des armes nouvelles de représailles V1 et V2, développées par les allemands durant la Seconde Guerre mondiale, véritables bombes volantes et ancètres des fusées.
.
.
Le V1 est une bombe volante et en même temps le premier missile de croisière de l'histoire de l'aéronautique. Utilisée du 13 juin 1944 au 29 mars 1945 par l'Allemagne nazie contre le Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale, le V1 est remplacé plus tard par le V2.
 
Le but du V1 et plus tard du V2, est de causer des dégâts à l'armée britannique, de saper le moral des insulaires, de ralentir leur production industrielle et de se venger des bombardements alliés.
Mais ces armes ne réussirent pas à briser la volonté britannique de résister, bien au contraire. En juillet 1944, un avion de la RAF parvient à se poser sur un terrain de Pologne, à embarquer une V1 intacte fournie par l'Armia Krajowa (la résistance polonaise) au prix d’efforts extraordinaires et à la ramener en Angleterre. Les experts constatent alors que l’engin correspond aux descriptions faites en 1942. Jusque fin 1943, les services britanniques et américains estimaient que ce type d'armes ne pouvaient pas exister, même au 10 juin 1944, les sceptiques n’avaient pas désarmé.

En février 1944, les réseaux de renseignement comme le réseau Marco Polo, avertissent Londres que les allemands ont réalisé des essais concluants de V1 aéroportés, lancés d'un avion. Le bombardier Heinkel est adopté pour le lancement de ce type de V1. Ces appareils ont leur base aux Pays-Bas et les V1 qu'ils lancent évitent le barrage de DCA. Ils continuent leurs actions meurtrières jusqu'en 1945, et la dernière bombe tombera sur le village de Datchworth, le 29 mars 1945.

Depuis le village de Peneemünde, Wernher Von Braun va marquer l'histoire en concevant la première fusée militaire. L'ère des missiles a commencé. On connait moins le coût humain de cette aventure, mais pour produire les V2 en série, il a été fait appel à une main d'oeuvre tirée des camps de concentration, et quatre hommes auraient été sacrifiés pour produire une seule fusée. Ce film retrace aussi leur histoire.
.

- Voir aussi :




.

Commenter cet article

Philou 09/11/2010 10:00



Là je suis bien d'accord, si les nazies avaient eu la bombe nucléaire, je pense qu'aujourd'hui nous ne serions plus très nombreux sur la Terre et les rescapés seraient des "zombies" !


Ce qui est sûr, c'est qu'ils n'auraient pas hésité un instant à prendre le risque d'un holocauste planétaire afin d'assouvir leur soif de pouvoir, et cela s'est joué à très peu de temps prêt.
Nous sommes passé à coté de l'enfer !


Merci pour ce très bon document.



jyce 09/11/2010 00:36



Bonsoir,


C'est vraiment incroyable cette avancée technologique prise par l'Allemagne nazie dans le domaine de l'aéronautique. 60 ans après, on a l'impression de toujours tourner en rond autour des mêmes
principes, sans réelle nouvelle percée technologique. Heureusement, que l'Allemagne n'a pas eu autant de succès avec la bombe atomique. On imagine le carnage ... Les passages sur l'usine
souterraine de Dora sont émouvants, je ne savais pas que derrière tout ça, il y avait tant de malheureux prisonniers esclaves embarqués par la folie d'Hitler. Merci Galaxien pour ce document


 


 


 



Boomer 08/11/2010 12:30



Bonjour. Voilà un bon docu sur les v1 et v2 avec des images d'archives que je connaissais pas. Sacrée histoire qui a fait frémir les anglais en particulier et qui aura créé beaucoup de dégâts!!


Ce qui m'interroge quand j'y pense, c'est qu'aujourd'hui encore on utilise les mêmes principes de propulsion pour les fusées actuelles, preuve qu'on a pas avancé beaucoup dans la technologie des
moteurs de fusée. Les ingénieurs de l'époque étaient vraiment brillants.


Le plus dommage est que ça a couté la vie de nombreuses personnes.