VOIR LE SIDA AUTREMENT - Dr. Étienne De Harven

Publié le par Galaxien

Voir le SIDA autrement, est une interview (0h50) du Docteur Étienne De Harven, auteur du livre Les 10 plus gros mensonges sur le SIDA, qui, comme d'autres chercheurs, explique qu'il n'existe pas de preuve formelle du lien entre le VIH et le SIDA.

 

L’hypothèse selon laquelle le syndrome d’immunodéficience acquise, nommé SIDA, serait causé par un rétrovirus exogène, le virus de l’immunodéficience acquise nommé VIH, fut présentée au début des années 1980 et a dominé très exclusivement la recherche sur le SIDA durant les 25 dernières années, malgré l’insistance de nombreux chercheurs qui n’ont cessé de souligner l’absence de toute vérification scientifique de cette hypothèse.
 

La contestation de la responsabilité du VIH dans le SIDA est un mouvement dissident hétérogène qui nie l'origine virale du SIDA. Ces dissidents, constitués d'activistes, de journalistes et de scientifiques, soutiennent que le consensus de la communauté scientifique sur le lien de cause à effet entre le VIH et le SIDA a provoqué des diagnostics inexacts, une peur collective, des traitements toxiques et un gaspillage des fonds publics, en même temps qu'un mauvais usage sans précédent des normes et méthodes scientifiques. Kary Mullis, lauréat du prix Nobel de chimie en 1993, Peter Duesberg et le Groupe de Perth, affirment qu'il n'existe pas de preuve formelle du lien entre le VIH et le SIDA.


Étienne De Harven est docteur en médecine et membre du Comité consultatif sur le SIDA du Président de la République Sud Africaine. Il conteste également la responsabilité du VIH dans le SIDA, et met en cause le Test Elisa qui selon lui ne révèle que la présence d'anticorps pouvant être provoqués par tout et n'importe quoi, et pas seulement par un supposé virus du SIDA, qui, dit-il, n'a jamais été isolé et dont l'existence n'est donc pas démontrée. Il a derrière lui une brillante carrière dans lʼétude des rétrovirus depuis les années 1950. Son travail, qui fut "anatamo- pathologiste" et "microscopiste électronicien", lʼa amené au Sloan Kettering Institute à New-York et à lʼUniversité de Toronto.
 

Étienne De Harven est l'auteur avec le journaliste scientifique et technique Jean-Claude Roussez, du livre publié en 2005 aux éditions Dangles, "Les 10 plus gros mensonges sur le SIDA" . Le SIDA est un scandale médical totalement emblématique de notre époque, tant par le tapage médiatique dont ce syndrome est l'objet que par les conséquences dramatiques de la mauvaise interprétation des phénomènes de déficience immunitaire. Parmi les milliers de chercheurs qui travaillent sans relâche sur ce virus, aucun n'est jamais parvenu à l'isoler, et pendant ce temps, les autorités continuent de matraquer l'opinion publique avec des statistiques alarmistes.


Le groupe des dissidents publia un programme co-signé par plusieurs milliers de scientifiques et de personnalités préoccupées par la cause réelle du SIDA. Parmi les signataires, on trouve deux lauréats du prix Nobel, Walter Gilbert et Kary Mullis, ainsi que des chercheurs très qualifiés tels que Sonnabend, Stewart, Lang, Papadopulos, Rasnick et Geschekter.
On y trouve aussi de brillants journalistes scientifiques tels que Celia Farber, John Lauritsen, Neville Hodgkinson, Joan Shenton, Christine Maggiore, Renaud Russeil, Djamel Tahi, Jean-Claude Roussez, et Janine Roberts. Tous, et d'autres, soulignent les nombreux points faibles de l’hypothèse VIH.

 

Malgré tout, il en faudra sans doute bien plus encore avant que cette affaire éclate au grand jour telle un SIDAGATE, qui ferait s’effondrer l'empire politico-pharmaco-financier basé sur l’hypothèse VIH = SIDA, en même temps que les procédés scientifiques soumis à des contraintes de rentabilité commerciale, ou récupérés par des intérêts politiques.



- Voir aussi :

SIDA : LE DOUTE

LES MÉDICAMENTEURS : Enquête sur l’influence pharmaceutique

LES VENDEURS DE MALADIES : Comment l'industrie pharmaceutique nous manipule

LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES : UN LOBBY EN PLEINE SANTÉ

LES VENDEURS DE MALADIES : Comment l'industrie pharmaceutique nous manipule

MALADIES IMAGINAIRES : LE NOUVEAU JACKPOT POUR LES LABOS

MORTS SUR ORDONNANCE

ABUS SUR ORDONNANCE

CANCER ET LOBBIES, par le Dr. Burzynski

Publié dans Interview - Débat

Commenter cet article

Ekouata 11/04/2013 20:21

lien vers vidéo non bloquée
http://www.youtube.com/watch?v=J2bXfliOl4E

Galaxien 11/04/2013 21:09



Bonjour Ekouata, et merci pour le lien !


La vidéo est remplacée.



Tétraèdre 21/07/2012 21:36

Voilà un reportage édifiant, nous exprimant à quel point les média, laboratoires et politiques manipulent le "commun des mortels" dans le plus grand confort anti-éthique à leurs seul profit...

Galaxien 21/07/2012 22:40



Bienvenue Tétraèdre.


Je vais publier un documentaire sur le SIDA en relation avec ce témoignage, en complément.


Bonne soirée.