POUVOIR D'ACHAT - A quoi jouent les grandes surfaces ?

Publié le par Galaxien

Pouvoir d'achat : A quoi jouent les grandes surfaces ?, est un reportage (1h40) de l'émission Complément d'enquête, consacré aux prix de ventes de leurs produits face aux consommateurs impuissants.  Patientez un instant ou cliquez sur start vidéo.
.
.
.
Selon une étude Ifop/HighCo, pour 86% des consommateurs, la baisse de leur pouvoir d'achat incombe à la non répercussion sur ses prix par la grande distribution des rabais qu'elle parvient à obtenir auprès de ses fournisseurs. Les consommateurs, 85%, estiment par ailleurs que les grandes marques, tout comme les fabricants, ne cessent de faire progresser leur prix, sans raison valable.
Le sentiment de crise profonde en matière de pouvoir d'achat est presque unanime chez les français. Toutefois, les clients n'hésitent pas à reconnaître qu'ils ne sont pas complètement étrangers à cette baisse de pouvoir d'achat. 59% avouent être inactifs en succombant aux fausses promotions, en ne comparant pas assez les prix des produits ou en ne se tournant pas vers des magasins meilleurs marchés. Ce sondage a été réalisé en mars 2009.
.
.
Une autre étude menée récemment dans toute la France par l’institut Nielsen, a montré que les prix à la consommation sont en moyenne plus bas dans les régions où le hard discount est fortement implanté. Les prix des discounters sont inférieurs de 20% environ à ceux des grandes surfaces d'après un enquête réalisée par Que Choisir.
Les prix pourraient baisser à travers les magasins discount, mais ceux-ci se heurtent aux ententes entre les marques et les enseignes, ce qui empêchent toute réelle concurrence.
Certains pensent que les conditions de travail chez les hard discounters sont mauvaises, mais la grande distribution n'est pas exemplaire non plus, ni en droit social, et elle presse aussi ses fournisseurs et employés.
.
.
Carrefour, Leclerc et Auchan disposent d’un quasi monopole sur le territoire. C'est un classique, les grandes surfaces ont d'abord cassé les prix pour éliminer la concurrence et maintenant qu'elles sont seules, c'est le consommateurs qu'elles peuvent ponctionner au maximum, et les prix flambent à la caisse des hypermarchés.
Alors pourquoi les champions des prix bas n'arrivent-ils plus à maîtriser leurs hausses ? Les grandes surfaces sont-elles les responsables de la vie chère ? Comment les acheteurs des grandes enseignes et les fabricants fixent-ils leurs tarifs ?
.
.
.
- Voir aussi :
.
.
.
.
.
.
.
.