ALBERT EINSTEIN, UN MYTHE, UN HOMME - Biographie

Publié le par Galaxien

Ce documentaire biographique (1h25) retrace la vie d'Albert Einstein, physicien né le 14 mars 1879 et mort le 18 avril 1955, renommé par la science encore aujourd'hui, et dont le génie fait toujours travailler un grand nombre de scientifiques.  (Patientez un peu le temps de charge de la vidéo)

 
.
Son intérêt pour la science est éveillé dans son enfance par une boussole à l’âge de cinq ans, et par le livre "La petite bible de la géométrie", à treize ans.
Albert Einstein publie sa théorie de la relativité restreinte en 1905, et une théorie de la gravitation dite relativité générale en 1915. Il contribue largement au développement de la mécanique quantique et de la cosmologie, et reçoit le prix Nobel de physique en 1921 pour son explication de l’effet photoélectrique. Son travail est notamment connu pour l’équation E=mc2, qui établit une équivalence entre la matière et l’énergie d’un système.

En 1909, Albert Einstein est reconnu par ses pairs, en particulier Planck et Nernst, qui souhaitent l’inviter à l’Université de Berlin. Le 9 juillet 1909, il est distingué docteur honoris causa, par l’Université de Genève. En 1911, il est invité au premier congrès Solvay, en Belgique, qui rassemble les scientifiques les plus connus. Il y rencontre entre autres Marie Curie, Max Planck et Paul Langevin. En 1913, A. Einstein est nommé à l’Académie des sciences de Prusse.

En 1916, il publie un livre présentant sa théorie de la gravitation, connu aujourd’hui sous le nom de la relativité générale. En 1919, Arthur Eddington réalise la mesure de la déviation que la lumière d’une étoile subit à proximité du Soleil, cette déviation étant une des prévisions découlant de cette théorie. Cet évènement est médiatisé, et A. Einstein entreprend à partir de 1920 de nombreux voyages à travers le monde.
En 1925, il est lauréat de la médaille Copley, et en 1928, il est nommé président de la Ligue des Droits de l’Homme. En 1935, il devient lauréat de la Médaille Franklin...

Albert Einstein meurt le 18 avril 1955 d’une rupture d’anévrisme, et l’autopsie révèle que son cerveau est marqué d’une hypertrophie de l’hémisphère gauche. Ses cendres sont éparpillées dans un lieu tenu secret, conformément à son testament.
Malgré ses dernières volontés, son cerveau et ses yeux sont préservés par le médecin légiste ayant effectué son autopsie.
.
Truffé d'anecdotes et d'éléments inédits, ce portrait explique comment l'homme de science est devenu l'un des plus grands mythes du XXe siècle. "Je déteste la foule et les discours", disait Albert Einstein. Prix Nobel de physique, coqueluche des peintres de son vivant, il n'a rien pu faire pour éviter les honneurs.
Composant avec des documents inédits, des images d'archives et des commentaires de Jean-Marc Levy Leblond, ce film complète l'image laissée par ceux qui l'ont admiré ou jalousé.
.
Aux "Archives Albert Einstein", inaugurées en 1982 à l'Université hébraïque de Jérusalem, ses carnets, lettres et livres sont conservés dans un couloir. Françoise Wolff redonne vie à la correspondance qu'Einstein entretenait avec les plus grands esprits de son temps, et les autres, ses admirateurs anonymes, à qui il répondait toujours personnellement.
.
.
.
- Voir aussi :
 
.
.
.
.
.

Publié dans Science