NOS AMIS LES GRANDS DAUPHINS

Publié le par Galaxien

.
Ce documentaire (0h43) éclaircit les zones d’ombre qui entourent le dauphin, ce charmeur des mers, en étudiant la manière dont il se sert de son volumineux cerveau, le sens de son language et sa sociabilité, par le biais d’images scientifiques et d’interviews de spécialistes.
   
 
Le cerveau des dauphins est très développé, et leurs comportements traduisent une grande complexité de l’organisation nerveuse. Par ailleurs, le carburant du cerveau, c’est le glucose, et à ce niveau, dauphins et humains partagent un métabolisme quasiment identique.
.
.
La capacité de ces cétacés à apprendre, résoudre des problèmes et effectuer des tâches complexes en captivité, les place à un niveau d’intelligence proche de celui des primates. Des scientifiques ont récement conclu que le dauphin était un mammifère plus évolué et plus intelligent que le troisième chimpanzé, mieux connu sous le nom d’humain, se fondant notamment sur le développement phénoménal de son lobe frontal, siège de la pensée consciente, et sur sa capacité que partagent seulement les grands singes et les éléphants, de se reconnaître dans un miroir.
 
.
La sociabilité des dauphins, leurs habitudes de nager et de jouer dans le sillage des bateaux, et le fait qu’aient été rapportés de nombreux sauvetages de naufragés par ces cétacés, ont toujours fasciné l’homme.
Les dauphins ont fait l’objet de nombreuses légendes et récits, notamment dans la Grèce antique. Poséidon, dieu grec de la mer, est souvent représenté avec un dauphin.

 
.
Les dauphins sont aussi victimes des activités humaines, car des milliers d'entre eux meurent chaque année du fait de la pêche industrielle qui utilise de grands filets dérivants. En effet, ne pouvant rester plus de 5 minutes sans respirer, ils sont condamnés à la noyade quand ils s’empêtrent dans les filets.
.
.
- Voir aussi :
 
 
 
 
 

Publié dans Science