134 articles avec histoire - civilisations anciennes

V1 et V2, les armes secrètes d'Hitler

Publié le par Galaxien

.
Les armes secrètes d'Hitler, est un documentaire (0h56) sur l'histoire des armes nouvelles de représailles V1 et V2, développées par les allemands durant la Seconde Guerre mondiale, véritables bombes volantes et ancètres des fusées.
.
.
Le V1 est une bombe volante et en même temps le premier missile de croisière de l'histoire de l'aéronautique. Utilisée du 13 juin 1944 au 29 mars 1945 par l'Allemagne nazie contre le Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale, le V1 est remplacé plus tard par le V2.
 
Le but du V1 et plus tard du V2, est de causer des dégâts à l'armée britannique, de saper le moral des insulaires, de ralentir leur production industrielle et de se venger des bombardements alliés.
Mais ces armes ne réussirent pas à briser la volonté britannique de résister, bien au contraire. En juillet 1944, un avion de la RAF parvient à se poser sur un terrain de Pologne, à embarquer une V1 intacte fournie par l'Armia Krajowa (la résistance polonaise) au prix d’efforts extraordinaires et à la ramener en Angleterre. Les experts constatent alors que l’engin correspond aux descriptions faites en 1942. Jusque fin 1943, les services britanniques et américains estimaient que ce type d'armes ne pouvaient pas exister, même au 10 juin 1944, les sceptiques n’avaient pas désarmé.

En février 1944, les réseaux de renseignement comme le réseau Marco Polo, avertissent Londres que les allemands ont réalisé des essais concluants de V1 aéroportés, lancés d'un avion. Le bombardier Heinkel est adopté pour le lancement de ce type de V1. Ces appareils ont leur base aux Pays-Bas et les V1 qu'ils lancent évitent le barrage de DCA. Ils continuent leurs actions meurtrières jusqu'en 1945, et la dernière bombe tombera sur le village de Datchworth, le 29 mars 1945.

Depuis le village de Peneemünde, Wernher Von Braun va marquer l'histoire en concevant la première fusée militaire. L'ère des missiles a commencé. On connait moins le coût humain de cette aventure, mais pour produire les V2 en série, il a été fait appel à une main d'oeuvre tirée des camps de concentration, et quatre hommes auraient été sacrifiés pour produire une seule fusée. Ce film retrace aussi leur histoire.
.

- Voir aussi :




.