A L'INTERIEUR DE LA ZONE 51 - INSIDE

Publié le par Galaxien

Inside Zone 51, est un documentaire (0h45) du National Geographic sur une des bases militaires les plus secrètes, dont certains anciens membres du personnel racontent ce qui s'y serait passé, suite à une récente déclassification.
.

.
.

Depuis des générations, des rumeurs circulent à propos d'OVNIs et d'extraterrestres dans cette partie du désert en Arizona.
Cette mystérieuse zone est une large étendue principalement composée de l’ancien lit asséché d’un lac appelé Groom Lake. Le fait que cette base renferme des secrets d’État ne fait aucun doute, il suffit de consulter les cartes officielles de la région pour constater que la zone 51 n’apparaît pas, elle " n'existe même pas " officiellement, tel que le soutien le gouvernement américain. Pourtant, les nombreuses photographies satellites et les films amateurs sont là pour prouver le contraire.
En soi, le comportement du gouvernement américain n’a rien d’exceptionnel car aucun pays ne fait de publicité sur ses bases militaires ou ses recherches.

Les langues nouvellement déverrouillées de certains de ceux qui y auraient travaillé vont donner quelques détails aux observateurs de la zone 51.
Dans le cadre du projet Leads Speak Out, des dossiers relatifs à la zone 51 ont été déclassifiés, et pour la première fois de l’histoire, d’anciens membres du personnel sont autorisés à admettre l’existence de la zone 51 et à parler de ce qui s’y passait.
Quatre employés de la zone 51 ont parlé au sujet de leur travail dans les années 1960. Ce sont : Le colonel Hugh "Slip" Slater, 87 ans, commandant de la zone 51 dans les années 1960. Lovick Edward, il a passé trois décennies à tester certains des plus célèbres aéronefs du monde entier tels que le U-2, l’A-12 Oxcart et le F-117. Kenneth Collins, 80 ans, un pilote d’essai expérimentaux de la CIA qui a reçu l’étoile d’argent. Thornton "TD" Barnes, 72 ans, a été ingénieur des projets spéciaux à area 51. Harry Martin, 77 ans, il a été l’un des hommes responsables des demi-millions de gallons de gaz mensuel utilisé à la base pour développer les avions espions.

Ces hommes discutent de la façon donc le Project Oxcart, un avion espion atteignant mach-3 construit par Lockheed Aircraft Corporation a été testé à grande échelle sur la zone 51. Ils affirment que des milliers de rapports d’OVNIs pendant cette période de temps peuvent remonter à des tests du Oxcart.
Le fait que seulement quelques représentants de l'U.S Air Force ont reçu des autorisations pour le Oxcart, même si c’était un projet commun CIA-USAF, a soulevé de nombreuses observations d’OVNI et des alarmes militaires internes. Certains généraux ont cru que les russes envoyaient des avions furtifs dans le ciel américain pour inciter la paranoïa et ainsi créer une panique généralisée.
Aujourd’hui, les conclusions du Blue Book sont logées dans un dossier impressionnant aux archives nationales, contenant 74 000 pages de rapports. Une recherche par mot clé ne fait apparaître aucune mention du Oxcart ou Area 51...
(tvqc.com)

Grâce à des informations accessibles depuis peu, ce documentaire donne un aperçu supplémentaire de cette région toujours considérée comme intrigante, avec l'appui de témoignages d'anciens employés de la base. Cependant, la lumière qui tombe sur la zone 51 n'apporte pas beaucoup plus d'éléments sur les interrogations qui font polémique depuis des décennies.


- Voir aussi :

AREA 51 : Zone "secret défense"

LA ZONE 51 - DREAMLAND

ZONES ET LIEUX "TOP SECRET"

LE SILENCE AUTOUR DES OVNIS : Que cachent les gouvernements ?

OVNI - UFO : Liste des documentaires

Commenter cet article

hacker 26/08/2014 06:56

J'ai réussi à vous hack pas mal les vaisseaux spatiales vous êtes pu le seul à le savoir

le blanc 01/06/2014 16:27

Base 51 ...