FAUX DÉPART - Enquête sur les Expériences de Mort Imminente

Publié le par Galaxien

Faux Départ, est un documentaire (1h27) de Sonia Barkallah, accompagné de témoignages sur les EMI, Expériences de Mort Imminente ou NDE, qui sont maintenant étudiées scientifiquement par des neurologues, des médecins, des cardiologues et des réanimateurs.

 

De nombreuses années se sont écoulées depuis que le Dr Raymond Moody a recueilli les premiers témoignages de ceux qui ont frôlé la mort.
Ils sont des millions à travers le monde à nous raconter la même histoire troublante, comme la sensation de se détacher de son corps, assister à sa propre réanimation, entendre les chirurgiens parler entre eux, puis traverser un tunnel au bout duquel se trouve une extraordinaire lumière. Cette expérience a bouleversé leurs vies, au point qu’ils ne craignent plus la mort.
Longtemps considéré comme obscur et assujetti aux railleries, le phénomène intéresse aujourd’hui de nombreux scientifiques, qui se demandent comment ces personnes ont-elles pu percevoir et mémoriser des scènes de leur réanimation alors qu’elles étaient inconscientes, dans le coma et parfois déclarées mortes cliniquement.

 

Ils sont cardiologues, neurologues, anesthésistes-réanimateurs, médecins ou psychologues, certains conduisent une étude, d’autres ont vécu eux-mêmes une expérience de mort imminente. Ils témoignent sans complexe pour lever un tabou qui se révèle être une mine de connaissance pour la science et pour l’homme.
Le colloque sur les EMI - NDE organisé en juin 2006 à Martigues a permis de franchir un nouveau pas. Pour la première fois en France, deux centres hospitaliers ont débuté une recherche.

 

Sonia Barkallah, la réalisatrice, explique comment est né le projet de Faux Départ : "J’ai vu en 1999 le film documentaire réalisé à partir du livre de Raymond Moody, La vie après la vie. J’ai eu un choc et cela m’a rappelé des expériences que j’avais vécues étant plus jeune ainsi que certaines lectures puisque j’avais découvert le livre du Dr. Moody à l’âge de 11 ans, mais en voyant le film, j’ai réalisé à quel point ces témoignages avait un effet presque thérapeutique sur moi, car je me posais beaucoup de question sur la vie et la mort.
La décision a germé en moi, il fallait que je réalise un film pour faire connaître au plus grand nombre ces expériences extraordinaires qui transforment la vie de ceux qui les vivent, mais aussi de ceux qui les étudient."

 

En 2002, elle entame une investigation qui durera quatre ans. Lors de cette enquête, le manque de communication entre les chercheurs lui apparait comme une évidence et provoque une prise de conscience.
Elle organise le colloque de Martigues en 2006 afin de faire le bilan des 30 dernières années de recherches et de mettre en relation les chercheurs afin qu’ils puissent échanger et faire partager au public le résultat de leurs recherches et réflexions. Le premier objectif de Sonia Barkallah est d’encourager et de promouvoir la recherche sur les EMI et la conscience.
Suite au colloque de Martigues, elle convainc le Dr Eric Dudoit, psychologue clinicien à l’hôpital de la Timone à Marseille, puis le Dr Jean-Pierre Postel, anesthésiste- réanimateur au centre hospitalier de Sarlat, de se lancer dans la recherche.
Peu après naît l’idée de la création d’un centre de recherche dédié à la question de la conscience. Elle initie et fonde avec le Dr Jean-Pierre Postel le CNERIC, Centre National d’Etudes de Recherches et d’Information sur la Conscience, en avril 2009.
Cette même année 2009, elle achève son film documentaire "Faux Départ", l'aboutissement d’un projet né 7 ans plus tôt.

 

Une nouvelle page de l’histoire des sciences s’écrit depuis une dizaine d’années suite à de nombreuses études menées à l’étranger et qui abandonnent définitivement l’hypothèse de l’hallucination pour s’orienter vers une possible délocalisation de notre conscience.
De nouvelles pistes semblent confirmer les hypothèses de certains chercheurs et l’ombre d’un nouveau paradigme se profile.

- Info :  Le DVD original, et d'autres intéressants, directement à la source : s17production.com
 

- L'interview suite au documentaire :

EMI / NDE - FAUX DEPART : L'INTERVIEW  

 

- Voir aussi :

AUX FRONTIÈRES DE LA VIE - NDE : Ils sont revenus de la mort

Dr. RAYMOND MOODY : "La Vie après la Vie"

LES PREUVES SCIENTIFIQUES DE LA VIE APRES LA MORT - NDE

L'APRES VIE EXISTE : Interview du Dr. Jean-Jacques Charbonier

AU-DELÀ DE NOTRE VUE : Expériences de mort imminente

EMI-NDE : Voyage dans l'au-delà

LE COMMUN DES MORTELS : Expérience de mort imminente

LES MESSAGERS DE L'ÂME : Anges gardiens  

FAUX DÉPART - Enquête sur les Expériences de Mort Imminente

Publié dans Au-Delà - Para-Psy

Commenter cet article

Sissi 28/06/2015 23:10

Merci du fond du coeur!!

Joëlle 11/06/2015 00:23

J'ai vu plein de reportages sur les EMI et pourtant, celui-là est particulièrement fort réussi.Un membre de ma famille a vécu cette expérience.Il nous a raconté.Depuis, la maladie l'a emporté, mais je sais que là où il est maintenant, il est bien!
Merci pour cet espoir d'après vie et à la réalisatrice de ce super reportage.

mena92 22/10/2012 18:07

merci a vous pour c est information sa soulage un peux d entendre tout ces temoignages .

Cassiopée 05/07/2012 15:29

Les Anges sont situés dans la plus haute dimension, avant celle du Créateur. Ils ne peuvent pas s'incarner dans les dimensions inférieurs, dont la 3ème dimension. Ils peuvent par contre délivrer
des messages comme l'a fait l' Ange Gabriel au Prophète Mahomet. Ce sont des Etres d' Amour universel, qui peuvent aider les autres, si l'on en fait la demande par la prière.

Lorsque son incarnation est finie, après être sorti(e) de son corps physique, avoir vu la Lumière, être aller dans sa direction et avoir passer le tunnel, l'âme arrive dans le lieu des Jugements
des âmes.

Des Juges siègent en ses lieux de l'au-delà pour prononcer des Jugements aux âmes qui ont finis leurs incarnations.

Parfois des âmes sont sur ses lieux, mais leurs incarnations ne sont pas terminés. Des Etres de Lumière viennent vers eux pour leurs dire qu'ils ont encore des missions à effectuer dans leurs
destinées. Alors l'âme est comme projetée en arrière pour réintégrer son corps physique, et poursuivre sa vie terrestre.

Après que les Jugements eûrent été rendus pour chacune des âmes, celles-ci s'en allaient vers une ouverture vers le haut ou une ouverture vers le bas, avec des rétributions en fonction des actes de
l'âme.

Certaines âmes qui étaient responsables du meurtre d'une personne ou d'un grand nombre de personnes, trahis leur(s) cité(s) ou leur(s) armée(s), pratiquer l'esclavage,...Ceux qui avaient collaboré
à ses entreprises. Pour ses méfaits, justice était rendue.

Ceux qui avaient pris l'ouverture du haut, étaient celles des âmes qui avaient fait des actions bénéfiques.

Cassiopée 28/06/2012 13:56

Les Dieux et les Déesses ont des noms différents dans chaque civilisations à cause de la langue parlée ou écrite, il en est de même au niveau du Cosmos.

Faire des actes bénéfiques peut-être profitable à son passage (la mort/l'au-delà) pour sa vie suivante uniquement, et non pour ses vies suivantes.

Lors de la mort et de son passage vers un nouvel état de conscience dimensionnel (donc nouvelle dimension). Il faut chercher la Lumière et dès que celle-ci apparaît, aller vers Elle.

Comme don spirituel, il y a la télékinésie : le pouvoir des déplacer des objets par l'esprit, le don de prémonition des événements dans un futur (parfois) probable, être capable de voir des esprits
décédés en tant qu'entité spirituelle, de voir les esprits d'une ancienne (aussi plusieurs) incarnation d'une âme spirituelle, le fait de pouvoir léviter au-dessus du sol ou encore le magnétisme
comme don de guérison (attention aux charlatans).

Le déplacement de masses en tonnes comme des menhirs, les pierres des pyramides ou des gros blocs de pierre se réalisaient (parfois) par la télékinésie (les pensées de l'esprit déplace l'objet),
ceci peu importe la hauteur souhaitée pour le projet de construction.

En spiritualité (moins en science), il est admis que les plantes peuvent penser et prendre des décisions pour manger ou survivre, par leurs consciences.

Cassiopée 22/06/2012 16:26

2 cas spirituels supplémentaires. Bonjour Galaxien.

1er cas :

Le déplacement du corps physique a lente ou rapide vitesse est techniquement réalisable.

Le corps spirituel reste dans le corps physique, et se déplace dans la même situation, qu'une marche, qu'une course sportive mais de manière différente.

Dans un espace clos (une salle par exemple), le corps physique peut aller sur toute la surface : plafond, mur ou vide. Les déplacements peuvent se réaliser dans toutes les directions ou se
maintenir sur toutes les surfaces preécédemment écrites.

C'est l'esprit qui dirige le corps physique, il tient compte de son poids, et peut spirituellement l'alléger pour ralentir le corps physique lors d'un chemin choisi, plafond vers sol. Il peut
alourdir son poids physique (qui est donc déjà plus léger qu'à la normale) pour aller plus rapidemment. La pensée maîtrise l'action du mouvement.

Ceci se passe dans des conditions de vie terrestre (la 3ème dimension) de tous les jours. C'est l'esprit qui guide le corps physique, il peut le ralentir intentionnellement dans le vide, et le
faire repartir dans une autre direction et choisir de reprendre de la rapidité.

On retrouve ce type de capacité lors de sommeil ou de prise de conscience de cette possibilité. Ce n'est pas dans un état de méditation ou de lévitation intérieur, car c'est dans un état
conscient.


2ème cas :


A l'air libre, une personne fait face à 5 personnes, toutes sont debouts.

La 1ère personne pense, et par cette pensée élève son corps physique. Sous le regard des 5 personnes qui lui font face, la 1ère personne se place au dessus de leurs têtes face à eux, en position de
méditation.

Puis en pensant de nouveau, la 1ère personne sort de son corps physique en état de conscience modifiée. Son corps spirituel et son corps physique sont côte à côte, en position de médiation.

Par la pensée, la 1ère personne descends son corps spirituel au sol tout en maintenant son corps physique en l'air. La personne avance vers le groupe, puis se place en face d'une personne. Tout ce
que la 1ère personne va réaliser, le sera par la pensée (sans créer d'énergie autour des personnes ou d'elle-même).

La 1ère personne qui est en état de conscience modifiée, à partir de son corps spirituel utilise sa pensée, et lève le bras de la personne face à elle. Dans le même temps, le bras du corps physique
en méditation de la 1ère personne se lève, le corps physique de la 1ère personne reste au-dessus des têtes des 5 personnes.
C'est au tour de la 2ème personne du groupe. La 1ère personne pense, et le corps physique de la 2ème personne se lève. Au même moment, le corps physique de la 1ère personne descends vers le sol.
S'entrecroisant face à face, le corps physique de la 2ème personne du groupe est au niveau des têtes de tout le monde en position de méditation, tandis que le corps physique de la 1ère personne est
au sol, le bras tendu poing fermé. La 1ère personne a dans le même temps sortie en état de conscience modifiée la 2ème personne. Cette dernière est en position de méditation au sol avec son corps
spirituel face au corps physique de la 1ère personne aussi au sol. Les deux personnes en état de conscience modifiée se sourient.

Puis la 3ème personne du groupe lève ses bras au ciel, pose ses mains à plat et fait un pas en arrière. Son poids est lourd, mais la 1ère personne pense le mouvement, et la 3ème personne pose ses
bras au sol et porte son corps physique. La 3ème personne de poids fort est stable sur ses bras, corps physique parallèle à la 1ère personne debout.

La 1ère personne, toujours depuis le début en état de conscience modifiée, se place entre la 4ème et la 5ème personne, laissant un vide entre les deux. Les 2 personnes se font face, et lancent une
jambe de chaque côté, et se traversent physiquement l'un l'autre. Les 2 personnes ont inversés leurs places, et le corps physique de la 1ère personne apparaît entre les deux, en position de
méditation le bras tendu et le poing fermé. Ceci est techniquement réalisable puisque la matière (donc les corps physiques) est une illusion.
La 1ère personne, par la pensée, replace à la fois les corps physiques et les corps spirituels de toutes les personnes dans leurs positions initiales.

La 1ère personne a uniquement utilisé sa pensée, pur réaliser des positions physiques et spirituels de 9 corps spirituels différents, dont sa propre personne.

Pour y arriver dans la durée, il faut savoir et réussir à fixer son attention sur les pensées effectuées. A la fois se concentrer, sur les anciennes personnes et réaliser les expériences
spirituelles suivantes, restant attentive à son environnement puisque la situation se passait à l'air libre.

Galaxien 23/06/2012 19:38



Bonjour Cassiopée.



Cassiopée 18/06/2012 15:03

3 cas spirituel que je rajoute. Et bonjour Galaxien.

1er cas :

Il existe une technique oratoire pour réanimer quelqu'un dans le coma. Une personne parle oralement une suite de mots précis, ses paroles ont une puissance vibratoire qui fait sortir la personne de
son coma, donc revivre. Le son vibratoire de ses paroles sont une énergie (le son) qui rétablit physiquement une personne dans le coma, lui permettant aussi d'être en meilleure forme médicale
d'avant coma (le cas de Lazare et de Jésus Christ).

2ème cas :

Une personne est assise en position de méditation, en face de cette personne, deux autres sont debouts. La personne assise pense, créant une énergie autour d'elle-même et autour de 2 personnes
debouts. La personne assise reste assise, mais a réussi à se déplacer en état de conscience modifiée. C'est à dire que la personne assise est sorti hors de son corps physique. Un point de la
situation actuelle serait que la personne assise s'est déplacé de son lieu d'origine en état de conscience de modifiée et a couverte une énergie autour des 2 autres debouts. C'est alors que les 2
personnes debouts sortent à leurs tours de leurs corps physiques, les 2 sont donc aussi en état de conscience modifiée avec leurs corps spirituels. Les 3 personnes discutent ensemble en état de
conscience modifiée, l'une assise et les 2 autres debouts. Puis la personne assise replace les 2 personnes debouts (les 2 corps spirituels) dans leurs corps physiques, et à son tour toujours en
restant assise, se replace dans son corps physique. (ce cas a été réussi par Bouddha qui était assis, et qui a fait tous les déplacements spirituels).

3ème cas :

La duplicité ou la créature spirituelle sont une manifestation née dans l'esprit de son créateur.

La forme la plus connue de la duplicité provient de Saint-Ignace. C'est une bilocation du corps physique, c'est à dire que l'être est double.

Il y a son propre corps (celui de tous les jours) et le second, qui est matérialisé et spirituel. Lors de la création de la réplique, le corps spirituel se forme puis se matérialise. Pour y
arriver, l'esprit du créateur a produit sa propre émanation ou réplique de lui-même. Ainsi il contrôle à la fois son corps physique original et son second corps physique (qui s'est
matérialisé).

Ce n'est pas une sortie en état de conscience modifiée, c'est une réplique matérielle du corps physique original.

Les deux corps peuvent être utiliser sur des lieux géographiques différents, avoir des conversations dans la durée qui sont des sujets qui ne sont pas liés entre eux, et faire des activités
professionelles ou personnelles sans aucun rapport entre elles.

Il peut arriver que sa propre réplique cherche à se libérer de son propre créateur. La structure du corps physique comme son humeur ou ses expressions peuvent se changer vers plus de bien-être ou
vers une dégradation physique et moral.

Ceci s'explique par le fait que la réplique a aussi la capacité de réaliser une duplicité ou une bilocation. Elle peut donc aussi produire sa propre émanation ou réplique d'elle-même.

Cette nouvelle réplique peut ne pas ressembler du tout physiquement ou moralement à l'esprit créateur original, mais rassemblera à la réplique qui a créer la duplication (donc le 2ème corps
physique). Cette dernière ayant les mêmes capacités que la réplique créatrice.

Les changements morphologiques de la réplique change sa structure génétique, réalisée à partir de sa propre pensée.

La créature spirituelle qui tue son propre créateur, se tue elle-même, puisqu'il s'agit, bien qu'autonome, d'une réplique de l'esprit créateur.

La capacité de duplicité peut être réaliser selon son choix, un être humain, un animal ou un être imaginé. Qui de toute manière reste soi, même si la réplique qui a évolué physiquement ou
moralement à son libre-arbitre.

Galaxien 18/06/2012 17:31



Bonjour également Cassiopée, merci.



Barras 09/06/2012 11:58

Super et intéressant. Dire que peut-être quand je serai mort je me transformerai en lumière ( photons). Incroyable mais peut être vrais!!!.
Merci pour ce documentaire.

Galaxien 09/06/2012 17:51



Merci Barras.



uperuer 01/04/2012 23:33

Très bon documentaire merci.