COLUCHE : Le trouble autour de sa mort

Publié le par Galaxien

Coluche, une mort sans réponse, est un documentaire (0h55) qui retrace le parcours de l'humoriste et les évenements qui entourent son triste accident de moto mortel très controversé. Présenté par Philippe Labro.
 

 
Le 19 juin 1986, Michel Colucci, plus connu sous le pseudonyme de Coluche, meurt à la suite d'un accident de moto, ayant percuté sans casque un semi-remorque sur une route départementale entre Cannes et Grasse. L'humaniste, humoriste amuseur apprécié du grand public et à la fois trublion brocardant les hommes politiques, jusqu'à se porter candidat à la présidentielle, et créateur inspiré des "éternels" Restos du coeur, meurt sur le coup.

La version officielle parle de "Coluche à moto roulant comme un dingue sur une petite route de l'arrière-pays cannois". A la sortie du virage, un camion manœuvrait et donc lui barrait la route comme un mur d'acier. Coluche, à fond à la sortie du virage, n'avait rien pu faire, il roulait trop vite...

Au lendemain du drame, personne n'a pris la peine de consulter les témoins. Les journaux se sont contentés de reprendre les infos diffusées par l'AFP. Or, il se trouve que Coluche roulait à soixante kilomètres à l'heure dans une ligne droite. Le camion arrivait en sens inverse pratiquement au pas et au dernier moment, il a viré à gauche. A partir de là, bien des questions se posent sur la thèse de l'accident.
 

 
- Voir aussi :
 
 
 
 

Commenter cet article

axel 16/11/2010 16:04



Je ne sais pas quoi penser entre un accident du destin ou un autre cas de figure. Les mythes ont besoin d'une légende mais en avait-il besoin?



Ross 14/11/2010 13:15



J'aimais beaucoup coluche, c'était comme un porte parole des français, il disait tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. Qu'est-ce qu'il dirait aujourd'hui de notre quotidien? Dommage,
il aiderait sûrement encore les français face aux injustices...


Quant à sa mort, le camion..., c'est fort troublant et triste.


Merci pour ce clin d'oeil à l'artiste... inoubliable.