FOLIES FACEBOOK

Publié le par Galaxien

Folies Facebook, est un documentaire (0h42) de Docu-D qui dresse un portrait du réseau social le plus populaire mais non sans dangers, en présentant des gens dont la vie a été affectée par Facebook, pour le meilleur, comme pour le pire.

 

Le partage d'informations a des conséquences heureuses et parfois dramatiques. Ce documentaire présente les témoignages d'hommes et de femmes qui ont bénéficié de leur utilisation de Facebook, et d'autres, au contraire, qui ont tout perdu. Ces histoires sont entrecoupées de réflexions d'experts dans le domaine des médias et de la sécurité sur Internet.
Les spécialistes s’entendent pour dire que notre société est en grande mutation. En fait, selon eux, depuis la moitié du XVIè siècle, notre monde n’avait pas connu autant de bouleversements que maintenant. À l’ère des médias sociaux, Facebook, créé par Mark Zuckerberg, compte plus de 750 millions d’utilisateurs à travers le monde.


Sur un ton assez léger, le documentaire présente d'abord des cas heureux, ceux de personnes à qui Facebook a rendu un grand service. C’est en surfant deux minutes sur le compte de sa petite fille qu’un homme de Saskatchewan a mis fin à des années de recherche sur ses origines. En un clic de souris, il a eu des réponses à ses questions et a retrouvé ses demi-frères.
Kelly Hildebrandt et Kelly Hildebrandt ont aussi trouvé le bonheur en ligne. Lorsque la première a découvert qu’un beau jeune homme portait le même nom qu’elle, elle a décidé de le joindre pour discuter. Quelques mois plus tard, ces amoureux portant le même nom se sont épousés.


Cependant, il y a aussi de graves répercussions. C’est le cas de Thessa, une jeune allemande qui a appris à la dure toute une leçon sur la vie privée. Par mégarde, l’adolescente a invité tous les utilisateurs de Facebook à fêter son 16e anniversaire avec elle. Malgré des messages publics d’annulation de ses parents, des milliers de personnes ont envahi son voisinage le jour venu, au grand dam des autorités locales.
Vols, usurpations d’identité et autres mésaventures sont aussi présentés dans le documentaire afin de prévenir les téléspectateurs de l’influence que leur compte Facebook peut avoir sur leur vie et sur celle des autres. "Ce qu’on fait ici a des conséquences ailleurs, car il n’y a plus d’ailleurs", souligne le spécialiste des rapports interactionnels, Mark Federman.


Il faut prendre conscience que la très grande majorité d’utilisateurs de facebook croient pouvoir garder privé certaines informations publiées sur ce réseau social. Ils naviguent avec un sentiment de sécurité en pensant que si l’envoi est fait sous le volet message privé ou qu’il est expédié seulement aux amis, il sera restreint à ceux-là, mais ceux qui sont nos amis ont aussi des amis à qui ils peuvent à leur tour envoyer le fichier reçu, et voilà que ce fichier qu'on croyait en possession des amis est diffusé au grand public.
Facebook n'est donc pas sans dangers pour les utilisateurs, des plus jeunes aux plus âgés, car cette "Banque de données" du web ne peut pas être maîtrisée comme les gens le pensent, c'est une façon de communiquer incontrôlable.


Également, beaucoup d’utilisateurs croient qu’ils peuvent enlever sur Facebook des photos, vidéos ou des commentaires qu’ils ont publié en les effaçant sur leur page personnelle, mais en réalité, sur tout ce qui est publié sur Facebook, tout y reste.
Certains patrons ont eu accès à des photos compromettantes de candidats qui postulaient pour un emploi, et évidemment, leur candidature a été rejetée. Autre cas, la québécoise Nathalie Blanchard, qui a perdu ses indemnités pour cause de dépression quand son assureur a découvert des photos d'elle en vacances sur Facebook. Ces folies Facebook ont marqué l’existence de ces gens et de bien d'autres anonymes sur toute la planète.



- Voir aussi :

RESEAUX SOCIAUX : "Cliquez, vous êtes fichés !"

PLANÈTE FACEBOOK

Publié dans Société - Humanité

Commenter cet article