LE MYSTÈRE AZTÈQUE - Aux frontières de la science

Publié le par Galaxien

Le mystère Aztèque, est un documentaire (0h50) qui enquête sur la disparition de cette civilisation au XVe siècle que l'on a souvent attribué, à tort, aux maladies apportées par le colonialisme espagnol, et que l'on considérait comme barbare.

 

Les Aztèques, ou Mexicas, du nom de leur capitale Mexico-Tenochtitlan, étaient un peuple amérindien du groupe nahua.
Ils s'étaient définitivement sédentarisés dans la vallée de Mexico, sur une île du lac Texcoco, vers le début du XIVe siècle. Au début du XVIe siècle, ils avaient atteint un niveau de civilisation parmi les plus avancés d'Amérique et dominaient, avec les autres membres de leur Triple alliance, le plus vaste empire de la Mésoamérique postclassique. Leur seul vrai rival était l'empire des Tarasques.


L'arrivée en 1519 des conquistadors menés par Hernán Cortés, scella la fin de leur règne et le début de la légende. Le 13 août 1521, les espagnols, aidés par un grand nombre d’alliés autochtones, finirent par remporter le siège de Tenochtitlan et par capturer le dernier dirigeant aztèque, Cuauhtémoc. La civilisation aztèque s'est alors éteinte rapidement à cause du taux de mortalité extrêmement élevé de leur population pendant la conquête de l'Empire aztèque et de l'oblitération volontaire de leur culture à l'époque coloniale.


Les connaissances sur leur civilisation étaient alors largement inspirées par les récits des conquérants espagnols qui les considéraient comme des barbares. Ce n'est que 400 ans plus tard que des chercheurs s'y sont vraiment intéressés : Les allemands Eduard et Caecilie Seler ont été les premiers à se plonger dans les écrits de ce peuple, les codex aztèques, rédigés sous forme de pictogrammes.

Les études de cette civilisation précolombienne se fondent sur ces codex mésoaméricains, livres écrits par les autochtones sur papier d'amate, les témoignages des conquistadors comme Hernán Cortés et Bernal Díaz del Castillo, les travaux des chroniqueurs du XVIe et XVIIe siècle comme le célèbre codex de Florence compilé par le moine franciscain Bernardino de Sahagún avec l'aide de collaborateurs aztèques, ainsi que, depuis la fin du XVIIIe siècle, les recherches archéologiques, grâce aux fouilles comme celles du célèbre Templo Mayor de la ville de Mexico.


L'empire disparu repose aujourd'hui sous le sol de la métropole de Mexico. Près de Tlatelolco, au coeur de l'ancien royaume aztèque, une découverte a plongé le monde entier dans l'étonnement car c'est à cet endroit que se trouvait le temple du plus grand chef aztèque, Montezuma II.

 

- Voir aussi :

LA DISPARITION DE LA CIVILISATION MAYA

L'ÉNIGME DES NAZCAS

L'OR DES INCAS, L'ELDORADO

Commenter cet article

jyce35 26/11/2011 11:10


Documentaire très intéressant qui présente une hypothèse très détaillée sur la catastrophe démographique aztèque. A conseiller à ceux qui s'intéressent à l'Histoire et aux effondrements des
civilisations et de quoi méditer sur le futur de notre propre civilisation.


Bravo aussi à Galaxien pour la nouvelle présentation du site (plus clair et plis pratique). Sacré boulot que la maintenance d'un tel site !

Galaxien 26/11/2011 12:28



Bonjour Jyce et merci pour la nouvelle présentation. J'ai encore des améliorations à apporter et ensuite je changerai de design, dès que j'aurai trouvé du temps au temps...


Concernant la vidéo, c'est vrai qu'il y a matière à méditer sur cette situation car nos civilisations sont bien plus fragiles qu'on le pense, et même notre technologie serait inefficace face à
une catastrophe, un virus etc. A notre époque, avec les poisons que nous mangeons, la pollution respirée, les fuites radioactives et les déchets, les essais en tout genre..., nous ne sommes pas à
l'abri d'un drame à venir. L'homme joue à l'apprenti sorcier depuis quelques décennies et il est temps de "murir" et de prendre la mesure des risques que nous provoquons. N'oublions pas que nous
n'avons que la Terre où vivre.


Bonne journée tout le monde.