Y A-T-IL UNE VIE APRÈS LA MORT ?

Publié le par Galaxien

Y a-t-il une vie après la mort ?, est un documentaire (0h44) de la série Voyage dans l'espace temps, présenté par Morgan Freeman, qui évoque les réponses scientifiques à cette question que chaque humain se pose à un moment de son existence, grâce aux recherches sur l'âme, la conscience, la science quantique et le cerveau, et les Expériences de Mort Imminente.

 

La vie est représentée par le phénomène biologique qui débute à la naissance et s’achève à la mort. La mort est donc simplement une cessation de vie. Évènement douloureux, la mort physique est considérée comme la pire chose qui puisse arriver à un être humain, et qui n’épargne personne. Aux yeux des hommes, la mort met un terme définitif à une vie, mais marque-t-elle vraiment la fin de l’existence ?
A la mort, le corps humain cesse de fonctionner, mais ce que l’on oublie souvent est qu’un être humain n’est pas qu’un corps, il est aussi doté d’une conscience et d’une âme. Le corps ne représente en fait qu'une enveloppe, un "véhicule"...


Si la mort reste souvent un tabou et qu’elle effraie, elle suscite aussi beaucoup d’interrogations, car on ne sait pas ce qui se passe après. Pour certains, il n’y a rien, et c’est ce qu’affirme par exemple le philosophe Michel Onfray, comme si c’était une vérité indéniable...
La question de l’après mort est abordée par quelques personnalités célèbres de la pensée et figure également dans des écrits non moins célèbres comme le Traité tibétain sur les morts, le Livre des morts égyptien, les allusions très explicites de Platon, ou enfin bon nombre d’écrits théologiques ou ésotériques.
Certains parviendraient à communiquer avec l'âme de défunts, alors que les EMI, pour Expériences de Mort Imminente, laissent entrevoir la destination de l’âme après la décorporation.


Si l’existence se poursuit dans l’au-delà, c’est selon une modalité bien définie et surtout en l’absence de tout corps. La foi catholique évoque le corps de résurrection du Christ, mais l'Église dit que ce corps n’est pas un corps physique et qu’il a surtout une valeur symbolique. Il faut donc chercher, concevoir quelque chose qui n’est pas de l’ordre du corporel, du perceptible, et s’il y a une science qui nous permet d’y voir un peu plus loin, c’est la physique avec ses trois branches, entropique, cosmologique, quantique, sans oublier les neurosciences, mais moins décisives.
L’approche scientifique de l’après mort se trouve démunie faute d’expériences probantes. Il y a certes l'Expérience de Mort Imminente et quelques témoignages de rencontres avec l’au-delà, mais cela ne suffit pas.


Si l’on admet que la pensée est la conséquence de milliards de processus neuronaux, alors, lorsque le cerveau se désagrège avec la mort, la pensée n’a plus de support physique et s’éteint forcément. Des instruments précis de mesure sont utilisés pour statuer sur une mort cérébrale. Lorsque l’encéphalogramme est plat, le cerveau ne fonctionne plus, mais sommes-nous pour autant sûr que la pensée ne s’est pas échappée dans un ailleurs ? La réponse à cette question dépend de la conceptualisation du réel, et la physique nous permet de reconsidérer ces questions déroutantes.
Si l'âme subsiste, c’est une entité qui peut se passer d'un support corporel censé l’abriter, la générer, ou participer à sa genèse.


La physique moderne a placé l’atome puis la particule comme constituant fondamental du réel, et dans le vivant, c’est la molécule. Néanmoins, une autre donnée est le champ et l’information, que l'on peut nommer carte méta-physique. Cette carte, c’est le sort de l’information qui tombe dans un trou noir.
Une controverse scientifique s’est déroulée lors des deux dernières décennies et finalement, la conclusion est que l’information ne peut pas être détruite, et que notre âme-esprit contient une multitude d’informations captées dans l’existence et rassemblées par un processus que l’on ne connaît pas encore. Des neuroscientifiques confondent souvent la mémoire ontologique inscrite, et la mémoire exprimée, autrement dit le souvenir.


Un autre argument permet de concevoir la subsistance de l’âme après la mort, c'est l’hypothèse du monde dédoublé, une sorte de réalité à deux faces qui n’a rien de bien nouveau, puisqu'on la trouve chez Platon avec la dualité sensible intelligible. L’initié à la philosophie sait que cette dualité n’a cessé de traverser les pensées depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours avec des formulations diverses.
Ce qui est nouveau, c’est la possibilité assez récente d'utiliser quelques bases de physique quantique, incluant la science de l’information quantique et la cosmologie entropique. La physique quantique permet de dédoubler la réalité. Ce type de réflexion dépasse de loin la question de la mort car elle concerne aussi la compréhension de la conscience et la pensée.  


Pour nous sur Terre, la vie concerne les mondes du physiquement vivant. Dans l’éventuel monde des défunts, l'âme vit peut-être d'une manière spécifique encore inconnue de nos connaissances.
La science penche en faveur d’une vie après la mort, et il y a d’immenses découvertes à faire, mais le système n’encourage pas les scientifiques à explorer l’inconnu.
L'humain dispose de sa liberté de pensée, alors il peut décider d’en savoir plus sur lui et ces questions, ou bien de passer à côté.



- Voir aussi :

Dr. RAYMOND MOODY : "La Vie après la Vie"

AUX FRONTIÈRES DE LA CONSCIENCE : OBE - NDE

LE POUVOIR DE L'INCONSCIENT : Le cerveau et ses automatismes

QUANTIQUE ET CONSCIENCE : Que sait-on de la réalite ?

LE VIVANT, L'HOMME ET LA MORT

LA PHILOSOPHIE FACE A LA MORT

 

Publié dans Au-Delà - Para-Psy

Commenter cet article

Maëss Haïdhaïs 07/09/2016 15:24

La libération mentale de l’Humanité est toute proche !

Bonjour,

Je viens vous révéler l’identité de l’Homme qui prouve que la vie après la mort existe dans la génétique humaine... et qui dit et affirme que personne ne savait jusqu’à aujourd’hui que cette possibilité de continuité concrète et visible après la mort n’existait dans la nature humaine...

Le monde l’a toujours ignorée et l’ignore toujours, et c’est pourquoi tous les humains, une fois morts, ne reviennent jamais... excepté dans leur imaginaire ou la supposition des vivants !

Cet Homme est né pour faire entendre et découvrir à tout être humain pour la première fois au monde, la véritable parole de la force invisible toute puissante de l’Univers.

Cet homme s’adresse aussi bien aux croyants qu’à tous les Athées de la planète. Il s’exprime au nom de cette force cosmique invisible bien réelle, pour conduire l’humanité sur le chemin de l’Unicité et de l’amour inconditionnel au travers le langage de la spiritualité originelle.

Il est venu libérer le mental de l’Homme d’un état d’esprit cultivé depuis la naissance dans la division et la peur par l’imagination et le conditionnement... pour lui permettre de faire naître en lui la lumière spirituelle et l’intelligence naturelle qui mène à la vraie vie éternelle.

La vie après la mort dont parle cet homme est aussi visible et concrète que toutes les inventions technologiques que l’homo Sapien réalise sur la planète depuis qu’il est devenu l’unique conscience réfléchie dotée de la notion du temps à détenir sur terre le pouvoir de réfléchir à hier, aujourd’hui et demain.

Cet homme, d’apparence comme vous et moi, révèle à l’humanité ses premiers secrets naturels à travers la connaissance originelle qu’il est désormais prêt à partager avec le monde entier.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez en savoir davantage sur cet homme et le contenu de ses révélations sur l’origine de l’Univers, sur ce qui est véritablement « soi » au-delà du système inventé par l’Homme et sur la connaissance à percevoir pour s’autoprogrammer pendant la vie un retour concret après la mort...

L’éveil de la conscience spirituelle du monde est imminent !

Maëss Haïdhaïs

SaintEthic 22/04/2016 17:07

Personne ne sait réellement ce qui se passe après la mort même si certains tâchent d'y répondre > http://questions.aleteia.org/articles/55/que-se-passe-t-il-au-moment-de-la-mort/.
Mais c'est tout le mystère et la beauté de cette inéluctabilité !

Jean 07/11/2014 22:12

En complément sur le sujet des expériences de mort imminente voir cette analyse critique d’un point de vue chrétien :

http://reflexionsjesus.wordpress.com/2013/01/02/les-experiences-de-mort-imminente-emi/

ARCADIUS 21/11/2014 18:47

Bonjour à Tous ,
Il est bien évident que Zid prêche pour sa chapelle pardon je voulais dire pour sa mosquée, compliments à ce garçon qui s'exprime très bien dans cette belle langue qu'est le français. Tout d'abord il conviendrait de savoir de quel Dieu nous parlons; le Dieu des chrétiens vous savez celui qui a crée l'homme à son image (il n'a pas vraiment à être fier de son travail) il lui a donc donné l'immortalité.Il faut bien réaliser que le bail d'une vie c'est trop court au vu de la tâche énorme que représente notre seule élévation spirituelle; déjà . Nous n'avons pas à chercher Dieu ailleurs qu'en nous-même ; Il est très probablement ce que nous appelons la conscience. Nous n'avons rien à confesser car Il sait avant que les choses n'arrivent, Il nous demande juste d'être bien dans toute la grandeur du terme et comme cela a été dit plus haut une vie ne saurait suffire . Les religions furent inventées par certains hommes juste pour avoir barre sur les autres . Comprenons bien que les religions dans leur totalité sont la toute première forme du racisme, un peu de respect et de tolérance mutuelle ; notre vieux monde s'en porterait bien mieux.
Ni paradis, ni enfers seulement un long cycle de réincarnations le long de cette spirale qu'est notre Karma; simplement nous avons toujours le choix: monter ou descendre. Mon ami Zid a raison : le présent implique l'avenir alors ne faisons pas à autrui.... Une citation , de ce grand philosophe que fut PARMENIDE ( 300 ans avant J.C ) l'Homme est UN , continu et éternel .

zid 28/10/2014 10:31

Tout le monde a, à juste titre, peur de mourir. L’incertitude liée à ce qui se passe après fait peur. De toutes les religions, c’est l’islam qui fournit le plus de détails sur ce qui arrive après la mort et de ce qui se trouve au-delà. L’islam considère la mort comme un seuil naturel à franchir pour se rendre vers la prochaine étape d’existence.

La doctrine islamique soutient qu’après la mort du corps humain, l’existence humaine se poursuit sous forme de résurrection spirituelle et physique. Il existe une relation directe entre la conduite sur terre et la vie au-delà de la mort. L’au-delà se compose de récompenses et de punitions en corrélation avec la conduite sur terre. Un jour viendra où Dieu ressuscitera et rassemblera toute Sa création, du premier au dernier, et les jugera chacun en toute justice. Le gens se rendront ensuite vers leur destination finale, l’Enfer ou le Paradis. La croyance en la vie après la mort nous pousse à accomplir le bien et à éviter les péchés. Dans cette vie, ici-bas, nous voyons parfois des personnes pieuses souffrir et des impies profiter de la vie. Mais tous seront jugés un jour et justice sera rendue.

La croyance en la vie après la mort est l’une des six croyances fondamentales requises de tout musulman pour avoir une foi complète. La rejeter enlève toute signification aux autres croyances. Pensez à un enfant qui ne met pas sa main dans le feu. S’il ne le fait pas, c’est qu’il est sûr que s’il le fait, il va se brûler. Mais lorsque vient le moment d’effectuer ses travaux scolaires, le même enfant peut devenir paresseux parce qu’il ne comprend pas tout à fait ce qu’une bonne éducation signifie pour son avenir. Maintenant pensez à quelqu’un qui ne croit pas au Jour du Jugement. La croyance en Dieu et toute une vie basée sur la croyance en Dieu sont pour lui tout à fait inutiles. Il considère qu’obéir à Dieu ne lui rapporte rien, et que Lui désobéir ne peut en rien lui nuire. Comment peut-il alors vivre une vie basée sur la conscience que Dieu l’observe? Quel est son incitatif à faire preuve de patience lors des épreuves de la vie et à éviter de se vautrer dans les plaisirs que la vie peut offrir? Et si quelqu’un ne suit pas la voie de Dieu, à quoi lui sert alors sa croyance en Dieu, s’il en a une? Sa croyance même est mise en doute. La croyance en la vie après la mort ou le rejet de cette idée est sans doute le facteur qui influence le plus le cours de la vie d’un individu.

Les morts ont une existence ininterrompue et une conscience qui leur est propre dans leur tombe. Les musulmans croient qu’à sa mort, une personne entre dans une phase intermédiaire sise entre la mort et la résurrection. Plusieurs événements ont lieu dans ce nouveau « monde », comme « l’épreuve » de la tombe, où chacun sera questionné par des anges à propos de sa religion, de son prophète, et de son Seigneur. La tombe est soit un jardin du Paradis soit une fosse de l’Enfer; des anges de miséricorde visitent les âmes des croyants et des anges de supplice visitent les incroyants.

La résurrection sera précédée de la fin du monde. Dieu ordonnera à un ange éblouissant de souffler dans la Trompe. Au premier son, tous les habitants des cieux et de la terre tomberont inconscients, sauf ceux qui seront épargnés par Dieu. La terre sera aplanie, les montagnes seront réduites en poussière, le ciel se fendra, les planètes seront dispersées, et les tombeaux renversés.

Les gens seront ressuscités de leurs tombes dans leur aspect physique d’origine, entrant ainsi dans la troisième et dernière phase de vie. L’ange soufflera à nouveau dans la Trompe, ce qui fera sortir les gens de leur tombe, ressuscités!

Dieu rassemblera tous les humains, croyants et impies, les djinns, les démons, et même les animaux sauvages. Ce sera un rassemblement universel. Les anges conduiront tous les êtres humains, nus, non-circoncis et pieds-nus, à la Grande Plaine de rassemblement. Les gens se tiendront debout en attente du jugement et seront si angoissés qu’ils sueront à grosses gouttes. Les vertueux seront abrités à l’ombre du Trône Magnifique de Dieu.

Lorsque la situation deviendra insoutenable, des gens demanderont aux prophètes et aux messagers d’intercéder en leur faveur auprès de Dieu pour les sauver de leur détresse.

La balance sera établie et les actions des gens seront pesées. La révélation des registres des actions accomplies durant la vie sur terre suivra. Celui qui recevra son registre dans sa main droite connaîtra un jugement clément. Il retournera à sa famille, tout joyeux. Mais celui qui recevra son registre dans sa main gauche souhaitera être mort de façon définitive au moment où il sera jeté dans le Feu. Il sera consumé de regrets, et souhaitera n’avoir jamais reçu son registre et n’avoir jamais pris connaissance de son contenu.

Dieu jugera ensuite Sa création. On leur rappellera leurs bonnes actions et leurs péchés. Les fidèles reconnaitront leurs manquements et seront pardonnés. Les incroyants n’auront pas de bonnes actions car ils en auront reçu la rétribution au cours de leur vie sur terre. Certains savants considèrent toutefois que la punition des incroyants pourrait être réduite en fonction de leurs bonnes actions, à l’exception du grand péché d’incroyance.

Le Siraat sera établi. Il s’agit d’un pont qui passe au-dessus de l’Enfer et qui mène au Paradis. Quiconque s’est solidement agrippé à la religion de Dieu dans sa vie sur terre traversera ce pont avec facilité.

Après le Jugement Dernier, le Paradis et l’Enfer seront les lieux de repos ultimes des fidèles et des damnés. Ces deux lieux sont éternels et bien réels. Le bonheur des gens du Paradis ne connaîtra jamais de fin, de même que le supplice des incroyants condamnés à l’Enfer ne cessera jamais. Contrairement à un système de succès-échec que l’on trouve dans d’autres systèmes de croyance, la vision islamique est plus sophistiquée et traduit un niveau plus élevé de justice divine. On peut voir cela de deux manières. Premièrement, certains croyants peuvent souffrir en Enfer pour des péchés cardinaux desquels ils ne se sont pas repentis. Deuxièmement, l’Enfer et le Paradis ont tous deux plusieurs niveaux.

Le Paradis est le jardin éternel des plaisirs physiques et des réjouissances spirituelles. La souffrance y sera absente et les désirs corporels y seront satisfaits. Tous les vœux y seront exaucés. Des palais, des serviteurs, des richesses, des ruisseaux de vins, de lait et de miel, des parfums agréables, des voix apaisantes, des partenaires pur(e)s pour des relations intimes… Personne n’y connaîtra l’ennui ni n’en aura assez!

Le plus grand bonheur, toutefois, sera le fait de voir leur Seigneur, ce dont les incroyants seront privés.

L’Enfer est un endroit de supplice infernal pour les incroyants et de purification pour les pécheurs parmi les croyants. Torture et supplice pour le corps et pour l’âme; brûlure par le feu, eau bouillante comme boisson, aliments cuisants comme nourriture, chaînes et colonnes de feu étouffantes. Les incroyants seront condamnés à y rester éternellement, tandis que les croyants finiront par en sortir et seront alors admis au Paradis.

Le Paradis est pour ceux qui auront adoré Dieu exclusivement, qui auront cru et suivi leur prophète, et qui auront vécu une vie morale conforme aux enseignements contenus dans les Écritures.

L’Enfer sera la demeure ultime de ceux qui auront renié Dieu, adoré d’autres créatures que Dieu, rejeté l’appel des prophètes, et mené une vie de pécheurs non repentants.

maude 03/01/2015 23:09

Je crois à la continuité de la vie après la mort terresse .Je crois aussi qu'il y a des énergies et des forces positives et négatives sur la terre comme au ciel. De plus, je suis même prête à croire à un Dieu créateur.... Cependant je ne crois pas au jugement dernier de Dieu.... Si ce Dieu nous a créer, il nous a donnés le pouvoir du libre arbitre pour que nous puissions apprendre de nos erreurs sur terre et devenir de meilleure personne... Je crois qu'à notre mort c'est nous même qui nous nous jugerons d'après notre vie sur la terre.... Ausssi je crois que si il y a un Dieu il est fondamentalement amour tout comme nous ses enfants .... Alors je crois qu'il est éronné d'avoir peur de ce Dieu créateur. Il faut simplement en tant qu'humain prendre la responsabilité de nos actes et respecter les autres comme nous voulons être respertés autant dans nos croyance, dans nos valeurs que dans nos opinions. Je ne crois pas non plus qu'il existe un peuple élus de Dieu et ni que certains peuple soit supérieur à d'autre... Au bout du compte que nous soyons d'origine ou de religion différentes je crois que le vrai message de Dieu est de s'aimer et de se respecter les uns et les autres avec nos differences. De plus je ne crois pas que Dieu nous ais mit sur terre pour `` tester`` notre foi ou notre soumissions mais plutôt, encore une fois , pour apprendre de nos erreurs et évoluer en tant qu'humain. La vie est parsemée d'obstacle et nous, humain,s sommes à la fois bons et méchants et c'est à nous de trouver le juste milieu. Finalement je crois que Dieu est comme un père de famille.... il aimera son enfant même si il est méchant et il lui donneras la conscience de ses actes et le fil ou la fille se jugeras lui-même avec cette conscience et nous même accepterons ou pas la responsabilité de nos actes . Donc je crois que c'est nous-même qui allons decider de vouloir l'enfer ou le paradis et non notre Père créateur... Parce que en générale un père de famille souhaite que ses enfants soit heureux et en harmonie avec ses frères et soeurs et qu'ils vivent dans l'amour et la quiétude tout en étant gentils et bon avec autruis.... Un père de famille met ses enfants au monde pour les aimer et les guider dans la vie et non pour les tester ,les jugés et qu'ils ait peur de leurs propre père. Alors pourquoi Dieu le père ne voudrait pas la même choses pour tout ses enfants sur la terre ??

jen-yves .demontigny 17/10/2014 19:00

moi jai hu un acuident dasutomobile jai ete 3mois den le comat jai veu comme dans un film mes pour moi ses plus se que .javais acumuler en experience p arceque l;;e ceveaux st comme une enristreuze il envoi ce que lon veut mes silon croit guil ya un pradis on le voi

Shounkpe 10/08/2014 08:19

Nous ne sommes que matière, il 'ny a rien après la mort, comme avant la vie !

BangBang 23/04/2015 06:56

T'en as des séquelles toi. Sinon peut-être que la vie au final n'est qu'un purgatoire ? Je me permet même de dire enfer lol pour moi la vie n'est que l'homme lui même 90% de merde 10% d'innocence enfin c'est vrai quoi j'ai l'impression que tout le monde a en même temps le syndrome de Stockholm et l'effet Barnum réunit ! Tout n'est que tromperie vous vous attacher à quelque chose qui vous fait du mal ! La vie devrait se passer telle qu'elle doit se passer et la mort n'est que libération il faut pas en avoir peur ^^ mais si vous préférez vous cachez la face, faites !

jb 12/11/2013 19:37

Bonjour,
On se pose souvent la question de savoir ce qui se passe après la mort ... mais à mon sens, il est aussi intéressant d'essayer de savoir où on était avant notre naissance et sous quel aspect ! et
oui, où étais-je pendant toutes ces périodes passées de l'histoire ?

Luffy 17/06/2013 18:52

Galaxien,je trouve ton site super cool.
Je l'adore. Très très beau travail.
Les documentaires sont bien très bien trouvés.
A très bientôt.
Luffy

anonyme 06/08/2015 14:19

jb, bonjour très bonne question avant notre naissance ou étions nous ?tous le monde passe a coté de cette question et ne réponde jamais pourquoi?

Galaxien 17/06/2013 22:10



Bonsoir Luffy.


Merci beaucoup pour ce message, ça fait très plaisir !!