PROJET ISIS, LA TOMBE DU VISITEUR

Publié le par Galaxien

Les archives secrètes du KGB, est un documentaire (1h12) qui s'intéresse au projet Isis initié par l'URSS dans les années 1960 afin de découvrir dans la Grande Pyramide de Khéops en Égypte la mythique Chambre des Connaissances à des fins militaires. Le KGB aurait alors découvert un tombeau qui contenait les restes d’une créature extraterrestre morte 10.000 ans avant Jésus-Christ, et des artefacts.

 

Une légende égyptienne raconte qu'une chambre nommée "Magbarat Alzoar", signifiant la tombe du visiteur, détiendrait la Sagesse du Dieu venu des étoiles. Dans la mythologie égyptienne, Osiris fut le premier pharaon, mort et ressuscité, dont l'épouse était Isis. Osiris était un personnage qui aurait été, en effet, un alien qui conduisit l'humanité à la civilisation. Après sa mort, il a été momifié et enterré dans un lieu tenu secret.
Depuis l’an 820 après J.-C, des explorateurs rêvent de trouver la mythique Chambre des Connaissances. Le cheikh Abdullah al-Mamoun a été le premier à pénétrer dans la Grande Pyramide. Il était attiré par la légende selon laquelle des dossiers sur le passé et l’avenir de l’humanité étaient cachés dans la pyramide. En inventant des histoires d’or et de trésors, le cheikh amena ses hommes terrifiés à marcher dans les couloirs. Lorsque les explorateurs pénétrèrent dans la chambre du roi, ils n’y découvrirent qu’un sarcophage vide.

Certains pensent que s’il existe une chambre de l’ancienne sagesse, elle doit se trouver sous la Grande Pyramide. Pendant des années, des personnes ont spéculé à propos de l’existence de passages sous-terrains qui relieraient la Grande Pyramide au Sphinx. Les scientifiques russes de l'époque auraient alors prit ce mythe très au sérieux.
De récentes recherches sismiques sous-entendent l’existence d’une caverne mystérieuse qui ressemblerait à une chambre et se trouverait sous le Sphinx, comme l'expose également le Nexus n° 33. Cette hypothèse a relancé le débat sur la Chambre des Connaissances. Pour l’expert des anciennes pyramides Josh Casin, il semblerait qu'un entrepôt des connaissances aurait été laissé par d’anciens visiteurs...

De cette histoire est né le projet Isis, qui fut l'une des missions secrètes lancées par le KGB dans les annéées 1960, le but prioritaire étant de découvrir des connaissances avancées à des fins militaires. Discrètement, des études furent menées sur les OVNIs afin de comprendre leur système de propulsion, car trouver de la technologie extraterrestre permettrait d'en équiper les avions soviétiques.
Viktor Ivanovich Belenko, astrophysicien et neurologue russe travaillant en tant que conseiller du Kremlin, aurait eu accès à des dossiers du KGB du Projet Isis. Il aurait raconté son expérience dans un livre nommé "Projet Isis: Le KGB découvre la tombe du Visiteur".
L'équipe chargée de la mission aurait été composée d'égyptologues de l'Académie des Sciences Soviétique, dont un certain Herman Alexeyev, présenté comme un égyptologue d'un institut dépendant du musée de l'Ermitage, et d'experts militaires spécialisés en radioactivité et guerre chimique, ainsi que d'astronomes, dont Yuri Vladimir, qui serait également archéologue. Sami Sharaf, secrétaire de Gamal Abdel Nasser et ministre des affaires présidentielles par la suite, aurait été recruté pour le projet et aurait fait part d'écoutes téléphoniques pratiquées par ses services à propos de la découverte par deux bédouins de "Magbarat Alzoar", une tombe très ancienne, celle du visiteur.
Boris Timoyev, biologiste moléculaire, aurait procédé à une datation par le carbone 14 des prélèvements de la tombe découverte et l'aurait datée de 10.000 ans avant notre ère, soit durant la période prédynastique égyptienne.

Si les propos du docteur Ivanovich sont exacts, en 1961, un groupe de chercheurs aurait bien trouvé le cadavre d'un extraterrestre mort en Egypte aux environ de 10.000 ans avant J.-C. De plus, une pièce placée sous le tombeau aurait été qualifiée par certains archéologues comme étant la fameuse Chambre secrète des Connaissances. Les Soviétiques auraient découvert et ouvert le tombeau, mais un grand nombre d'entre-eux seraient morts de causes inconnues. Les autres auraient récupéré le corps d'un extraterrestre momifié, et un certain nombre d'artefacts placés à côté de l'alien.
Mystérieusement, le Kremlin décida d'arrêter les fouilles et de sceller la tombe. Tous les documents ayant un lien avec cette affaire furent détruits et rien ne fut révélé. Le projet Isis prit fin en 1981.

Le 28 novembre 2010, le chef du Département Archéologique de l’Université du Caire, le Dr. Ala Shaheen, a déclaré lors d'une conférence qu’il pourrait y avoir une théorie selon laquelle les extraterrestres ont aidé les anciens égyptiens à construire les plus anciennes pyramides d’Égypte, comme celle de Gizeh, et que les pyramides contiennent de la technologie extraterrestre…
Marek Novak, un délégué de la Pologne, lui a demandé si la pyramide pourrait contenir de la technologie extraterrestre, ou même un OVNI. Le Dr. Shaheen, restant vague a répondu : "Je ne peux pas confirmer ou nier, mais il y a quelque chose à l’intérieur de la pyramide qui n’est pas de ce monde".
Les délégués à la conférence sur l’architecture égyptienne antique ont été choqués, mais le Dr. Shaheen a refusé de commenter ou d’apporter des précisions sur l’affaire.

 

- Voir aussi :

ASTRO-ARCHÉOLOGIE ET EXTRATERRESTRES

ÉVIDENCE EXTRATERRESTRE ET TECHNOLOGIE DE L’ANTIQUITÉ ? Partie 1

L'HISTOIRE CACHÉE DU GENRE HUMAIN - Klaus Dona  

EGYPTE ANTIQUE : Liste des documentaires

EXTRATERRESTRES : Liste des documentaires

PROJET ISIS, LA TOMBE DU VISITEUR

Commenter cet article

asi 27/08/2014 21:41

bah pas tout le monde,moi je savais pas et ça m'intrigue!!!!

anon 21/08/2014 09:48

deja vu 50 000 fois!!!!!!!!!!!!!!!!!