A LA RECHERCHE DU LIVRE DE THOT

Publié le par Galaxien

A la recherche du Livre de Thot, est un documentaire (0h49) de la série Chasseurs de légendes, qui s'intéresse à ce mythique livre mystérieux aux pouvoirs magiques écrit par le dieu Thot de l'Egypte ancienne, jamais retouvé par les archéologues, dit-on, d'où serait tirer un jeu de tarot ésotérique divinatoire.

 

Selon la légende, un livre, rédigé par le dieu égyptien Thot en personne il y a cinq millénaires, offrirait d'incroyables pouvoirs au lecteur capable d'en déchiffrer les formules magiques. En Grèce, au IVe siècle avant Jésus-Christ, une nouvelle version de ce livre, le Corpus Hermaticum, aurait été mise au point par le dieu Hermès.
Le Livre de Thot est pour la première fois mentionné dans le papyrus de Turin, où est décrit un complot contre un pharaon à l’aide de la magie. Tous les participants ont été exécutés, et le livre maudit, qui a enseigné l’acte illégal, aurait été brûlé.
Aujourd'hui encore, si de nombreux historiens pensent qu'il n'a jamais existé, la légende du livre continue de fasciner, sachant que la Bibliotheca Alexandrina conserve plusieurs feuilles disparates du papyrus du Livre de Thot, si bien sûr elles sont bien de ce livre-là, car on ne le sait pas vraiment.

Dans la mythologie égyptienne, Thot est le nom grec du dieu lunaire de Khemennu-Hermopolis, Djehuti, représenté comme un ibis au plumage blanc et noir, ou comme un babouin. Thot capte la lumière de la Lune, dont il régit les cycles à tel point qu’il fut surnommé Le seigneur du temps.
Inventeur de l’écriture et du langage, il est la langue d’Atoum, et le patron des scribes. Incarnation de l’intelligence et de la parole, il connaît les formules magiques auxquels les dieux ne peuvent résister. Celui qui est capable de déchiffrer les formules magiques du Livre de Thot pouvait espérer surpasser même les dieux, mais il fallait d’abord être un sage avant de franchir les portes du mystère.

Il était, paraît-il, possible grâce à ce texte, de regarder le Soleil sans cligner des yeux, d’exercer un pouvoir sur les mers, la Terre et les étoiles, de découvrir les secrets du langage des animaux, de ressusciter les morts et d’agir à distance. Ce livre était considéré comme trop dangereux et aurait été brûlé.
Aussi, lors de son combat avec Seth, Horus perdit son œil, mais le retrouva par la suite grâce à Thot qui lui aurait rendu. Appelé "Oudjat", cet œil représente la victoire du bien sur le mal. Porté sous forme d’amulette, il rendait invincible et apportait la claivoyance, d'où l'ésotérisme qui s'en rapporte.

Le dieu Thot semble avoir régné sur tout ce qui comportait une opération intellectuelle, par l'établissement de l'écriture, la séparation des langages, et par suite l'annalistique et les lois. Il est le patron des scribes, mais il est aussi le dieu qui compte, le manieur de chiffres, c'est-à-dire le calculateur du temps, des années, du calendrier, le régent des divisions temporelles. Ces multiples aptitudes ont toujours fait de lui, dans les récits de la mythologie, le secrétaire avisé des dieux, le scribe indispensable à toute action divine, mais elles lui ont également valu d'autres prérogatives.
Sa maîtrise des hiéroglyphes et des paroles divines fait de lui un redoutable magicien, celui qui, par sa connaissance des articulations créatrices du langage, peut susciter à volonté ce qu'il désire voir naître, c'est ce qui explique le fait qu'il ait été considéré, par les théologiens de Memphis, comme la langue de Ptah, c'est-à-dire comme l'expression verbale par laquelle le dieu donne l'existence à l'Univers.

Le Livre de Thot a été diffusé en étant cité dans des textes, des fragments isolés étant rapportés. Vers 300 avant J.-C, il est mis en relation avec Hermès Trismégiste, le fondateur de l’alchimie. À cette époque, chaque mage d’Alexandrie affirmait posséder le Livre de Thot. Ces vantardises se terminaient toujours par la mort à la suite d’accidents.
Au Moyen-Âge et sous l’Inquisition, ceux qui propageaient des manuscrits mystérieux étaient impitoyablement brûlés, mais le savoir refaisait chaque fois surface, bien que personne n’ait jamais vu le Livre de Thot imprimé ou reproduit d’une quelconque façon.
Au XVe siècle, une légende raconte qu’une société secrète diffusait un abrégé du Livre de Thot sous la forme de cartes dites de tarot. C’est ce qu’écrit dans ces travaux le chercheur français Antoine Court de Gébelin. Il affirmait avoir trouvé ces connaissances dans un livre de l’Égypte ancienne qui a survécu à l’incendie de la bibliothèque d’Alexandrie.

Dans son Histoire de la magie, Paul Christian, ou Jean-Baptiste Pitois, bibliothécaire du ministère de l’Instruction publique sous Napoléon III, indique également que les plus grands secrets des sciences de la civilisation égyptienne et les principaux points du Livre de Thot se retrouvent dans les cartes de tarot.
Les XIXe et XXe siècles sont pleins d’histoires de mages et d’alchimistes qui auraient également eu entre leurs mains le Livre de Thot...

Thot fut le dieu de l’écriture, du savoir et des sciences, de la parole créatrice, des mathématiques, de la géométrie et de toutes les mesures. Tout ce que l'homme compte de connaissances lui vient de Thot. Par sa dimension intellectuelle, il était très proche du Roi ou du Pharaon. Dieu de la magie et des magiciens, de la guérison, il devint également le dieu de la sagesse. Dans l'au-delà, Thot introduisait le défunt dans la salle du jugement et le menait jusqu'à Osiris.
Selon la légende, celui qui était capable de déchiffrer les formules magiques du Livre de Thot surpasserait en intelligence même les dieux...

 

- Voir aussi :

DIEUX ET DEMONS - L'Egypte, 3000 ans d'histoire

AUX ORIGINES DE L'EGYPTE - Les fils d'Horus 

LE LIVRE DES MORTS ÉGYPTIEN

MAGIE ET RITUELS EN ÉGYPTE ANCIÈNNE 

LA MORT ET LE VOYAGE VERS L'IMMORTALITÉ

Egypte Antique : Liste des documentaires

Légendes - Mythes : Liste des documentaires

 

A LA RECHERCHE DU LIVRE DE THOT

Commenter cet article