ÉGYPTE, LES PLUS GRANDES DÉCOUVERTES

Publié le par Galaxien

Égypte, les plus grandes découvertes, est un documentaire (1h27) qui retrace deux siècles d'égyptologie, d'explorations et de fouilles archéologiques, qui ont dévoilé d'incroyables secrets et permis des découvertes fabuleuses, une succession de trouvailles brillantes et de trésors éblouissants. Des experts, dont l'égyptologue Zahi Hawass, connu pour avoir restauré le Sphinx de Gizeh, établissent la liste des dix plus grandes découvertes de l'Égypte antique, une des plus grandes civilisations de l'Histoire.    La suite ci-dessous.

 

L’Égypte a été l’une des plus brillantes civilisations de l’histoire pendant plus de 3000 ans. Les villes égyptiennes étaient situées sur les bords du Nil. Au nord, le Nil se jette dans la mer Méditerranée. Le delta du Nil forme la Basse-Égypte, appelée ainsi par référence au sens d’écoulement du fleuve. La ville principale de la Basse-Égypte était Memphis, à la pointe du delta. Au sud, s’étend la Haute-Égypte, dont la capitale était Thèbes.
L'Ancienne Égypte et ses vestiges, dont les impressionnantes pyramides, ne cessent de fasciner. En plus de deux siècles d’exploration, de nombreuses campagnes de fouilles ont dévoilé d’incroyables secrets et permis d’en savoir plus sur les us et coutumes de l’une des plus grandes civilisations du monde antique. Grâce à des technologies de pointe et des recherches récentes, ces découvertes sont maintenant réétudiées et réexaminées.

Pour la première fois, des experts se sont réunis pour établir la liste des dix plus grandes découvertes de l’Égypte antique. Parmi ces spécialistes, figurent notamment Zahi Hawass, connu pour avoir restauré le célèbre Sphinx de Gizeh. Des grandes batailles aux grandes constructions, en passant par la religion et la magie, ces découvertes ont permis de mieux comprendre la vie des rois, des reines et des personnes ordinaires, qui ont vécu dans cette civilisation extraordinaire.
Grâce à cette analyse, nos experts démontrent que l'architecture actuelle ainsi qu'un grand nombre de croyances et de moeurs qui régissent notre monde moderne, y trouvent leurs racines.


Les dix plus grandes découvertes d'Égypte traitées dans le documentaire :

1 - La barque solaire de khéops.
La barque solaire est un des éléments incontournables des cérémonies rituelles égyptiennes. Les prêtres la portaient lors des grandes processions et le roi était transporté à son bord lors de ses funérailles afin qu'il soit protégé dans sa dangereuse navigation vers l'autre monde. Dans la mythologie, elle est la barque dans laquelle circule Rê tout au long de son périple nocturne et diurne. Seth est placé à l'avant de la barque afin de défendre Rê contre le serpent démon Apophis qui menace le déroulement paisible du rituel du lever et du coucher du Soleil. Chaque matin, Apophis est vaincu mais étant indestructible, il renait sans cesse.
Des barques furent retrouvées dans les nécropoles et notamment à Gizeh, où une superbe barque sacrée de 40 mètres fut découverte près de la pyramide de Khéops.

2 - L'obélisque inachevé.
Dans une grande carrière de granite située à deux kilomètres au sud d'Assouan, repose l'obélisque inachevé, dont la taille a été abandonnée probablement à la suite d’une fêlure dans la roche.
C’est le plus grand de tous les obélisques connus à ce jour. Long de près de 42 mètres, il est taillé sur trois faces, mais pas du tout poli ni gravé. L’obélisque inachevé est un long bloc de pierre de section carrée, qui s’affine vers la partie supérieure pour se terminer en pointe. Son poids est estimé à environ 1200 tonnes.

3 - Les tombes des ouvriers des pyramides.
Un ensemble de tombes, qui appartiendrait aux travailleurs qui ont construit la pyramide de Kheops, a été découvert dans la zone des tombeaux des ouvriers sur le plateau de Gizeh. Les tombeaux ont été découverts par une équipe de fouille égyptienne dirigée par le Dr Zahi Hawass, alors secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités.
Le Dr Hawass a déclaré, le 10 janvier 2010, que les tombes sont datées de la 4ème dynastie et appartiennent aux ouvriers qui ont construit les pyramides de Kheops et Khéphren. "Ces tombes ont été construites à côté de la pyramide du roi, ce qui indique que ces gens n'étaient pas des esclaves. Si ils étaient des esclaves, ils n'auraient pas été autorisé à construire leurs tombeaux à côté de leur roi", a conclu Hawass.

4 - Le trésor de Toutânkhamon.
À l'intérieur du tombeau, se trouve un fastueux sarcophage de 110 kg avec son masque d'or et 2099 objets intacts. Le fabuleux trésor retrouvé dans le tombeau de Toutânkhamon, l'une des seules sépultures pharaoniques à avoir été découverte quasi intacte, laisse augurer de la richesse des autres tombeaux dans leur état d'origine.
La tombe de Toutânkhamon recelait des milliers d'objets, dont du mobilier et un splendide trône, plusieurs lits dont un surprenant aux deux longues vaches dorées, qui témoignent d'une habileté technique rarement égalée, mais aussi des bijoux, des statuettes, têtes et masques, des cannes, des vases, des éventails, etc.

5 - Le village des bâtisseurs de tombes.
Deir el-Médineh fut un village où résidait la confrérie des maîtres artisans ainsi que leur famille à l’origine d’une grande partie des tombes et des temples, qui étaient chargés de creuser et décorer les tombeaux et les temples funéraires des souverains relevant des règnes des Amenhotep, des Thoutmôsis, des Ramsès et de Toutânkhamon, de leur famille et de certains nobles, durant le Nouvel Empire, de la XVIIIe à la XXe dynastie. Il est situé sur la rive ouest du Nil, près de Louxor et de la vallée des rois.
Il fut créé sous le règne du roi Amenhotep I. Son nom antique signifie "La place de Maât ou Place de Vérité". On trouvait là rassemblés, les meilleurs carriers, plâtriers, dessinateurs, peintres et sculpteurs de toute l'Égypte. Les fouilles du village nous ont livré une importante documentation sur la vie de la communauté.

6 - La tombe du Pharaon Séthi 1er.
Séthi 1er, fils de Ramsès 1er, est l'un des Pharaons les plus importants de la XIXème dynastie. La tombe KV17 est la sépulture la plus spectaculaire de la vallée des rois Sa décoration est exceptionnelle, toutes les parois sont ornées de bas-reliefs et de peintures, y compris les plafonds. La tombe a été découverte par Giovanni Belzoni en 1816. Le plan est complexe et s'allonge sur plus de 100 mètres sous terre.
La tombe KV17 reste la plus grande et la mieux préservée des tombes royales de la vallée. Sa momie fut retrouvée dans la tombe de la cachette DB 320 en compagnie de celle de son fils et de nombreux autres Pharaons. Bien conservée, elle lui donne l'allure d'un grand homme endormi.

7 - Le temple perdu d'Akhmîm.
Akhmîm est une ville de Haute-Égypte située sur la rive droite du Nil. Les archéologues égyptiens ont découvert à la périphérie d’Akhmîm une statue colossale de sept mètres représentant Mérytamon, fille et grande épouse royale de Ramsès II après la mort de Néfertari. Cette statue monumentale flanquait l'entrée d'un pylône du temple de Min, l'autre statue, dont il reste des vestiges, ayant dû être celle de Ramsès II. Il se peut que Mérytamon ait été prêtresse au sanctuaire rupestre de Min construit par Thoutmôsis III et remanié par Aÿ, le successeur de Toutânkhamon.
La plupart des édifices ont été démontés pour être réutilisés aux périodes tardives, et peu de constructions subsistent aujourd'hui.

8 - Le temple d'Abou Simbel.
Les temples d'Abou Simbel sont deux temples de l'Égypte antique construits par le Pharaon Ramsès II pour son culte ainsi que celui de dieux égyptiens et de son épouse Néfertari, au nord du lac Nasser sur le Nil. Le grand temple est construit à l'origine dans la colline de Méha. Il est voué au culte d'Amon, de Rê, de Ptah et de Ramsès II déifié. Il est taillé dans le grès de la roche pour sa majeure partie, composée de quatre statues colossales de Ramsès II assis, ainsi que d'autres statues. Le petit temple est voué au culte de Néfertari déifiée sous les traits d'Hathor.
Dans les années 1960, le président égyptien Gamal Abdel Nasser fait construire le haut barrage d'Assouan sur le Nil afin de produire de l'électricité. L'UNESCO entreprend de sauver ces monuments majeurs du patrimoine mondial de la montée des eaux du lac Nasser. Le chef-d'œuvre a été démonté entièrement et reconstruit plus haut, au bord du lac, sur une colline artificielle. L'égyptologue française, Christiane Desroches Noblecourt, a beaucoup œuvré pour le sauvetage de ces temples.

9 - La cachette secrète des momies.
À la fin de la XXe dynastie et au début de la troisième période intermédiaire, le pays fut en pleine crise économique et le désordre s'installa de nouveau. On assista alors à un grand pillage de la nécropole Thébaine.
Dans le but de sauver les momies royales de la destruction et de récupérer les trésors restants de leurs tombes, les grands Prêtres d'Amon furent conduit à ré-ensevelir les momies royales dans plusieurs cachettes. La première était un tombeau creusé dans la roche, la tombe DB320, dans les montagnes de Deir El-Bahari. Elle contenait pas moins de quarante momies royales et leurs cercueils. La deuxième cachette fut le tombeau d'Amenhotep II. Elle contenait seize autres momies. Chaque momies royales du Nouvel Empire n'a pas été retrouvée, ce qui amène les spécialistes à l'hypothèse qu'il pourrait y avoir une troisième cachette qui n'a pas encore été découverte.

10 - La vallée des momies d'or de Bahariya.
En 1996, en secourant son âne, un gardien de Bahariya découvrait une nécropole. Les premières fouilles mettaient des momies à jour. La découverte aurait été presque banale si certaines de ces momies n'avaient pas eu un masque en or.
La vallée des momies d'or, dans l'oasis de Bahariya à 400 km au sud-ouest du Caire, a commencé à révéler ses trésors en 1999 lorsque 105 momies recouvertes du précieux métal auraient été découvertes par une équipe d'archéologues égyptiens après cinq ans de recherches. L'équipe a mis au jour entre autres, des masques, des récipients en verre et en argile, de la monnaie et une plaque en or gravée avec les quatre fils du dieu faucon Horus.

>> Suite du documentaire :

 

- Voir aussi :

ÉGYPTE - 3000 ANS D'HISTOIRE : L’âge d’or

EXPERTISE DES MOMIES EGYPTIENNES

LA TOMBE 33, UN MYSTÈRE ÉGYPTIEN

LES SECRETS DE LA VALLÉE DES ROIS

LES DERNIERS TRESORS D'EGYPTE : Archéologie de l'espace

L'ÉGYPTE DE RAMSES II

LA MALÉDICTION DU PHARAON, TOUTÂNKHAMON

LA RÉVÉLATION DES PYRAMIDES : L'enquête qui change le monde 

MAGIE ET RITUELS EN ÉGYPTE ANCIÈNNE 

LA MORT ET LE VOYAGE VERS L'IMMORTALITÉ

ÉGYPTE, LES PLUS GRANDES DÉCOUVERTES

Publié dans Egypte antique

Commenter cet article