HAARP, DES TROUS DANS LE CIEL

Publié le par Galaxien

.
Ce documentaire, HAARP, des trous dans le ciel (0h44) de la série Les archives oubliées, présente ce projet nommé High Frequency Active Auroral Research Program, qui est un programme américain à la fois scientifique et militaire, dit de recherche sur l'ionosphère.
.
.
.
Ses activités dépendent de la base aérienne de Kirtland AFB et sont financées conjointement par l'armée de l'air et la marine des États-Unis, ses activités scientifiques étant gérées par l'Université d'Alaska.
.
.
Les installations de HAARP utilisent notamment la technologie IRI (ionospheric research instrument) et des techniques radioélectriques afin de comprendre les mécanismes complexes qui gouvernent l'ionosphère, une région de la haute atmosphère. Un des objectifs, par excitation via des ondes haute fréquence (HF), est d'étudier l'impact de l'ionosphère sur les communications longues distances
.
.
Dans le livre Les anges ne jouent pas de cette HAARP écrit en 1995 par le docteur Nick Begich et la journaliste Jeane Manning, les auteurs prétendent que la capacité de 'HAARP à influencer l'ionosphère, serait beaucoup plus importante, qu'admise officiellement. Selon eux, ces 180 antennes permettraient de faire des recherches pour pouvoir modifier le climat, interrompre toute forme de communication hertzienne, détruire ou détourner avions et missiles transcontinentaux, et finalement, pouvoir influencer les comportements humains (le cerveau réagit entre 6 et 8 hertz), tout cela via des actions sur l'ionosphère. Toutefois, aucune donnée tangible ne permet de soutenir cette théorie.
.
.
En 1999, un rapport de la sous-commission sécurité et désarmement du Parlement Européen mentionnait que :
« Le système militaire américain de manipulation ionosphérique HAARP, lequel est basé en Alaska, ne représentait qu'une partie du développement et de l'usage d'armes électromagnétiques à des fins de sécurité tant extérieure qu'intérieure, constituant un exemple d'une nouvelle menace militaire particulièrement grave pour l'environnement, et la santé humaine au niveau planétaire »
Aujourd'hui, certains prétendent que HAARP serait responsable de catastrophes passées et présente, comme celle par exemple, de Haïti ...
.
.
L'avenir de l'humanité est en jeu, avec ou sans dangers, car à partir du moment où on "joue" avec les besoins vitaux des humains, et ceux dont la planète à besoin pour nous permettrent de vivre dans l'harmonie essentielle à la vie sur Terre..., est-il est normal de se poser des questions ?
Sommes-nous à l'abrit d'erreurs d'expériences ?
.
.
.
- Voir aussi :
.
.
.


Commenter cet article

lalie 16/06/2010 14:17


Salut. je sais pas non plus qui croire,mais vu tout ce qu'on dit autour de HAARP,je me dis que forcement il y a une part de vérité cachée et que personne n'a ni tord ni raison et que l'explication
est peut-être rendue vague pour éviter les débordements vu les possibilités diverses de HAARP. A mon humble avis,ce programme n'est pas sans risques,alors avant de trafiquer notre atmosphère et nos
cerveaux au profit du pouvoir de ceux qui en bénéficient,on ferait mieux de s'occuper de la pauvreté sur la planète...,sauf que les enjeux sont "plus important que les humains"...


Adam 15/06/2010 16:04


Bonjour.
Le programme haarp est très controversé si on écoute ce qu'il est dit à ce sujet : certains disent que c'est un programme uniquement scientifique et d'autres qu'il menace la vie humaine en
modifiant le climat associé aux chemtrails,et même que haarp "serait" responsable de nombreuses catastrophes climatiques de ces derniers temps. Qui croire alors ?