LA VIE ANTERIEURE DE CAMERON MACAULAY

Publié le par Galaxien

Ce documentaire, Maman, j'ai déjà vécu (0h45), s'intéresse à la vie antérieure qu'aurait vécu Cameron Macaulay, un jeune garçon de cinq ans qui a affirmé des faits évoqués avec précision sur sa vie passée, que Jim Tucker, un professeur spécialisé dans le phénomène de réincarnation, a étudié.

 

Cameron Macaulay vit à Glasgow avec sa mère et son frère. Depuis qu'il est en âge de parler, il raconte des souvenirs de son enfance sur l’île de Barra, au large des côtes écossaises. Il dessine même son ancienne maison située dans une baie et où, par la fenêtre de sa chambre, il voyait des avions atterrir. Or, sa mère ne l’a jamais emmené dans cet endroit qu'il décrit précisément et qui se trouve à plus de 250 km de sa ville.
Accompagné par le psychiatre Jim Tucker, professeur à l’Université de Virginie, il se rend avec sa mère sur l’île de Barra à la recherche de la maison et de la famille qui auraient été la sienne dans une vie antérieure. Leurs découvertes sont déconcertantes.
D’après les recherches de Jim Tucker, partout dans le monde, il existe de jeunes enfants qui se rappellent eux-aussi d’une vie passée, souvenirs qui disparaîtraient vers l’âge de dix ans.


Perçue comme une simple croyance par les scientifiques, comme une hérésie par certaines religions, la réincarnation dérange à la fois le paradigme actuel de la conscience localisée dans un corps, et le dogme d’une existence appelée à rejoindre une autre dimension. Pourtant, de nombreuses civilisations anciennes en parlent.
Ainsi, rares sont les scientifiques à s’être penchés sur les témoignages de souvenirs de vies passées, ou à reconnaître les succès thérapeutiques obtenus par régression. Malgré tout, les faits sont là, les indices s’accumulent, les récits se vérifient…
Après le Dr. Ian Stevenson, c’est au tour du psychiatre Jim Tucker d’étudier les témoignages de réincarnation à travers le monde. Les cas de Gus Taylor et de Cameron Macaulay font parties de ses recherches.


Jim Tucker est directeur médical de la Clinique de psychiatrie pour familles et enfants, et professeur associé en sciences neuro-comportementales à l'Université de Virginie. Ses intérêts de recherche principaux sont les enfants qui semblent se souvenir de leurs vies précédentes, prénatales.
Il est l'auteur de, Vie avant la Vie, une enquête scientifique sur les souvenirs d'enfants qui ont vécu des vies antérieures, présentant une vue d'ensemble de plus de 40 ans de recherche sur la réincarnation, à la Division d'Études Perceptives. Jim Tucker, spécialisé et certifié par le comité, a travaillé depuis plusieurs années sur cette recherche avec Ian Stevenson avant de lui succéder suite à sa retraite prise en 2002.


Depuis, Jim Tucker a été interviewé sur le sujet de la réincarnation dans différents médias et émissions de télévision aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada.
C'est en 2006 qu'il a enquêté sur le cas de Cameron Macaulay dans le cadre de ce documentaire. Son enquête l'a d'abord emmené à Glasgow pour interviewer le petit garçon et sa mère Norma sur les souvenirs annoncés par Cameron sur l'île de Barra, bien loin de la maison de la famille de Glasgow. Le professeur a alors accompagné la famille lors du voyage à Barra, avec l'intention de vérifier les déclarations de Cameron sur sa vie passée sur l'île.
Le documentaire montre également et brièvement un autre des cas étudiés par Jim Tucker, celui de Gus Taylor, du Midwest américain, qui a prétendu censément à l'âge de 18 mois être son propre grand-père et être revenu dans la famille.
En plus du fait de parler d'une vie précédente, J. Tucker note que les deux garçons parlent de passer par un hublot ou un trou, d'une vie à la suivante.


Bien que les critiques et les sceptiques soutiennent qu'il n'y a aucune explication scientifique aux phénomènes de réincarnation et de vie antérieure, Jim Tucker suggère que la mécanique quantique peut offrir un mécanisme par lequel les souvenirs et les émotions pourraient transférer d'une vie à une autre.
Il soutient, d'après ses observations, que la conscience peut ne pas être simplement un dérivé du cerveau physique, mais plutôt une entité séparée, rattachée. Il précise également qu'en voyant la conscience comme un fondamental, un non-physique, une autre dimension peut rendre possible l'existence et la réincarnation de l'âme après la mort physique. Il fournit comme exemple l'analogie d'une télévision et de sa transmission : La télévision est tenue de décoder le signal, mais elle ne crée pas le signal, de la même façon que la conscience peut exiger au cerveau de s'exprimer, sans pour autant être la source de la conscience.



- Voir aussi :

LA REINCARNATION - LE CYCLE DE LA VIE

DONS SPIRITUELS - VIES PARALLÈLES

DON DE MÉDIUM CHEZ L'ENFANT

RECHERCHES SUR LE CERVEAU MYSTIQUE

Y A-T-IL UNE VIE APRÈS LA MORT ? 

SURVIE DE L'ÂME ET RÉINCARNATION  

LA RÉSURRECTION EST-ELLE POSSIBLE ?  

VIES ANTERIEURES - LA VIE APRES LA MORT

LA RÉINCARNATION DE MEENU

OSIRIS, SEIGNEUR DE LA RÉINCARNATION

MONDES INTÉRIEURS, MONDES EXTÉRIEURS 

LA VIE ANTERIEURE DE CAMERON MACAULAY

Publié dans Au-Delà - Para-Psy

Commenter cet article

adriane 22/04/2013 18:18

Quel mystère!!! Je suis gênée par le genre de questions que la mère pose, l'enfant ne peux que répondre par oui... mais en tous cas ceci ne semble pas un souvenir d'une vie antérieure car pas de
décès dans la famille. Je trouve qu'il manque l'arbre généalogique des membres à l'époque décrite.