SUPER SIZE ME - LA MALBOUFFE

Publié le par Galaxien

Super Size Me, est un documentaire (1h39) sur les dangers pour la santé de la malbouffe et l'obésité. L'auteur du film, Morgan Spurlock, fait un essai risqué sur lui-même en se nourrissant exclusivement de produits McDonald’s durant 30 jours, tout en se faisant suivre par plusieurs médecins  durant son expérience. Son objectif est de dénoncer les effets néfastes de la restauration rapide sur la santé, sachant que toutes les autres enseignes de malbouffe rapide posent les mêmes problèmes.  Documentaire en VO-ST/Fr de moyenne qualité visuelle, car censuré partout sur internet. Vidéo H/S, sans surprise, vu le sujet... Merci de me donner le lien si vous la retrouvez sur internet.

 

En 2002, deux adolescentes de New York intentent une action en justice contre McDonald's, qu'elles accusent de les avoir rendues obèses. La plus grande marque de fast-food américaine rétorque que ses produits sont "sains et nourrissants", décidant Morgan Spurlock à la prendre au mot. Il veut comprendre, dit-il, comment 60 % des adultes américains sont devenus gros.
Sous la surveillance de divers médecins et d'une nutritionniste, il entreprend un régime d'un mois 100 % McDo, au grand dam de sa petite amie végétalienne. Règles du jeu : Aucune dépense physique au-delà des "cinq mille pas par jour" effectués par l'américain moyen, trois repas quotidiens en goûtant à tout ce qu'il y a sur la carte, et le choix systématique, si on le lui propose, du menu "Super Size" ou "Méga Géant", la taille maximale, avec 250 grammes de frites et plus d'un litre de soda !

Le titre se traduit littéralement par "Grossissez-moi" ou "Surdimensionnez-moi". Il s'agit d'un jeu de mots avec le nom commercial Super Size, qui désigne la version géante des menus de la chaîne McDonald's.
Aux Etats-Unis, les chaînes de restauration rapide sont souvent montrées du doigt, comme en France par les docteurs et nutritionnistes, car les publicités poussent les consommateurs à acheter des plats rapides, et ceux-ci sont devenus aveugles et inconscients aux risques pour leur santé et celle de leurs enfants...
Il faut préciser qu’aux USA le surpoids touche plus d’un tiers des enfants et prés de deux adultes sur trois. De nombreux procès ont été intentés par les clients de ses enseignes devenus obèses, mais tous ont été perdus faute de preuves irréfutables. C’est donc à la suite d’un de ces fameux procès perdus que le journaliste se lance un défi qui vise à montrer l’impact de ce type d’alimentation sur la santé.

Pour mener son enquête, il traverse les États-Unis et interroge des spécialistes dans plus de vingt villes, de New York à Houston. Il parle ainsi à un ancien secrétaire à la Santé des États-Unis, des professeurs de gym, des cuisiniers de cantines scolaires, des publicitaires, des avocats et des législateurs, qui lui confient le résultat de leurs recherches, leurs sentiments, leurs craintes et leurs doutes.
Suite à cette enquête, il décide d’aller plus loin et de suivre lui-même un régime alimentaire "McDonald'sien". Après avoir réalisé un bilan de santé complet, il commence son régime fast-food sur une période définie d'un mois en respectant les directives suivantes :
1. Manger matin, midi et soir chez McDonald's
2. Essayer chaque plat proposé au moins une fois
3. Choisir systématiquement, si on le lui propose, le menu "Super Size", soit un hamburger taille maximale accompagné de 250 g de frites + 1 litre de soda
4. Ne pas se dépenser physiquement au-delà de la moyenne américaine qui est de 5.000 pas par jour

Si son enthousiasme est visible les premiers jours, en trente jours, sous l'oeil de la caméra, sa bonne humeur va très rapidement faire place à l’inquiétude au fur et à mesure de sa prise de poids de 13 kilos au total, et de ses analyses sanguines. Au bout de 21 jours, il commence à ressentir des palpitations cardiaques. Son taux de cholestérol grimpe en flèche et son foie se détériore. Les médecins lui demanderont à plusieurs reprises d’arrêter son expérience au vu de son état de santé, mais il mènera l’enquête à son terme. Il mettra environ 14 mois à retrouver sa santé et son poids initial.
Entre body-art potache et enquête coup de poing, sa plongée horrifique et rigolarde dans le monde de la malbouffe dévaste le mieux accroché des estomacs, et démolit implacablement les arguments commerciaux de McDonald's, qui apparaît peu à peu comme le dealer légal et tentaculaire de substances mortelles à court terme.
Ce voyage au pays de la malbouffe risque de donner la nausée aux plus aguerris d’entre vous. Toujours d'actualité aujourd'hui, ne nous laissons pas manipuler par la publicité ni par le gain de temps que procurent les plats préparés et les enseignes de fast-food...

Quelques semaines après la sortie du film, la marque a d'ailleurs renoncé au menu Super Size. McDonald's nie que ces initiatives soient liées au film (?)
Ce carnet de bord trash, émaillé de trouvailles graphiques, ouvre aussi une fenêtre hallucinante sur une civilisation devenue folle, la nôtre. Mais le succès mondial du film, s'il a forcé McDonald's à lever le pied sur le sucre et les graisses saturées, n'a pas durablement entamé son triomphe. Début 2009, le numéro un mondial de la restauration rapide, boosté par la crise, a annoncé des bénéfices en hausse de 80 %...

Nomination aux Oscar 2005 de Super Size Me : Prix du meilleur réalisateur dans la catégorie documentaire du festival de Sundance en janvier 2004. Prix du meilleur scénario de documentaire de l'Association des scénaristes américains en février 2005. Dans la lignée des documentaires de Michael Moore, What’s a wonderful world, Fast Food Nation, et Food Inc.

> Sujet proposé par Amine, que je remercie.

 

- Voir aussi :

REPORTAGE SUR MCDONALD'S ET KFC CENSURE

LES ALIMENTEURS - Le lobby avant tout

PLATS PRÉPARÉS : QUE CACHENT-ILS ? - Enquête

MANGER PEUT-IL NUIRE A NOTRE SANTE ?

LES ABERRATIONS DE NOTRE ALIMENTATION

LE MONDE DE MONSANTO - Alimentation terrestre en danger

---

Restauration rapide, hygiène et qualité des Fast-food 

La cruelle vérité des œufs utilisés par McDonald's

La vidéo qui a fait trembler Mc Donald's  

Reportage sur Mc Donald's et KFC censuré 

Happy Meal de McDonald's immortel ?

Expérience sur les menus McDonalds

Obésité, la maladie des pauvres...  

>>  Autres, à voir dans les sujets  Alimentation et santé

 

SUPER SIZE ME - LA MALBOUFFE

Commenter cet article

Antimalbouffe 10/05/2015 00:51

VIVE MCDO!!