HITLER S'EST-IL SUICIDÉ OU ÉCHAPPÉ ?

Publié le par Galaxien

Hitler : La traque, est un documentaire (0h50) de la série Les énigmes de l'Histoire, qui revient sur le mystère du suicide ou de la fuite du dictateur. Les livres d'Histoire relatent que le Führer s'est suicidé dans son bunker, à Berlin, le 30 avril 1945. Cependant, certains pensent qu'il aurait mis en scène son suicide et se serait envolé pour l'Argentine, en pleine débâcle du IIIè Reich. Les soldats russes censés avoir retrouvé son corps, affirment l'avoir incinéré, mais sans preuves, comment être sûr qu'Hitler s'est vraiment suicidé ?

 

Il y a soixante et onze ans, la Seconde Guerre mondiale s'achevait dans un bunker du centre de Berlin, avec l'entrée au cœur du IIIe Reich des soldats russes et le suicide d'Adolf Hitler, le 30 avril 1945. Une question subsiste : Où est passé son corps ? Une note secrète du directeur du FBI J. Edgar Hoover a déclaré que : "Les responsables de l’Armée américaine en Allemagne n’ont pas localisé le corps d’Hitler, ni de source fiable pour confirmer la mort d’Hitler."
La théorie d'une mise en scène a toujours été alimentée, depuis des décennies, par les plus sceptiques. Les rumeurs fusent.

Les livres d'Histoire relatent qu'Adolf Hilter et sa femme, Eva Braun, se sont suicidés côte à côte, mais ce qu'il s'est passé ensuite est longtemps resté un mystère. Les dernières images d'Hitler vivant remontent au 20 avril 1945. Le dictateur sait que la fin approche. L'Armée rouge n'est plus très loin de son bunker. Sa décision est prise : Il n'abandonnera pas Berlin, mais il ne sera pas pris vivant.
Hitler et Eva Braun se marient avant de préparer leur suicide. Blondi, la chienne du dictateur, sert de cobaye pour tester du cyanure. Le 30 avril 1945, Eva Braun avale le poison. Hitler choisit finalement de se tirer une balle dans la tête.

Quelques heures plus tard, les soviétiques pénètrent dans la chancellerie. L'un de leurs chefs, le Maréchal Joukov, n'a qu'une obsession, trouver Hitler. Pendant trois jours, les soviétiques fouillent tous les recoins. Le 4 mai, les cadavres d'Hitler et d'Eva Braun sont trouvés dans un trou d'obus, à 5 ou 6 mètres du bunker, leurs corps calcinés...
La suite est un incroyable jeu de piste. Les restes d'Hitler partent pour la banlieue de Berlin, puis sont enterrés dans la forêt de Rathenow. Moscou les fera exhumer pour pratiquer une nouvelle autopsie, probablement sur ordre de Staline. Fin 1945, les dépouilles d'Hitler et d'Eva Braun sont enterrées à Magdebourg, dans une cour.

Nombreuses sont les rumeurs entourant la mort d'Adolf Hitler, le dictateur allemand de la Seconde Guerre mondiale. Hitler aurait-il réussi à fuir en Amérique du Sud où il y aurait passé la fin de ses jours ? C’est ce qu’affirme Simoni Renee Guerreiro.
Cette doctorante brésilienne pense connaître la vérité sur la fin de la vie du dictateur allemand. Selon elle, après avoir fui l’Allemagne, Hitler se serait rendu en Argentine, puis au Paraguay, avant de s’installer au Brésil, protégé par des alliés séjournant au Vatican, a-t-on pu lire dans le DailyMail.

Selon une autre théorie, Hitler aurait utilisé un tunnel secret au-dessous de la capitale allemande reliant une station de métro qui pourrait avoir facilité l’évasion du Führer, qu'il aurait fait construire pour cette raison.
Une enquête des services secrets argentins indiquerait que le Führer du troisième Reich aurait réussi à fuir par la mer Baltique après avoir voyagé dans un sous-marin depuis l’Espagne, avant l’arrivée des troupes soviétiques à Berlin en avril 1945. Il aurait pu trouver refuge sur une base de recherche au Groënland, protégé par de riches industriels. Il y serait resté 11 ans, puis aurait quitté la base craignant l’arrivée imminente d’un commando israélien.
Accompagné par sa femme Eva Braun, il aurait ensuite rejoint l’Amérique du Sud, protégé par des fidèles du IIIè Reich. Plusieurs États auraient pu fermer les yeux sur cette cavale et auraient même accepté de le rencontrer secrètement...

L'affirmation selon laquelle Hitler et certains hauts officiers de la Schutzstaffel SS ont quitté l’Allemagne et ont fui vers l'Amérique du Sud n'est pas nouvelle. Nil Nikandrov observe : "Tous les dirigeants du Troisième Reich ont fui vers l'Amérique latine". Dans son ouvrage bien documenté, Le Mythe de survie d'Hitler, Donald McKale identifie la source la plus ancienne du mythe de la fuite d'Hitler vers l'hémisphère Sud comme venant de l’abandon inattendu d'un sous-marin allemand au début de Juillet 1945 à Mar del Plata, en Argentine.
Plusieurs journaux de Buenos Aires, au mépris des déclarations de la Marine argentine, ont dit que des canots de sauvetage largués avaient été vus et d'autres sous-marins aperçus dans la région.
Le 16 Juillet 1945, le Chicago Times publiait un article sensationnel sur "Les Hitler ayant filé vers l'Argentine."

Aussi, l’opération Paperclip ou Overcast, fut menée à la fin de la Seconde Guerre mondiale par l'état-major de l'Armée des États-Unis afin d'exfiltrer et de recruter près de 1.500 scientifiques allemands issus du complexe militaro-industriel de l'Allemagne nazie pour lutter contre l'URSS et récupérer les armes secrètes du Troisième Reich.
Ces scientifiques effectuèrent des recherches dans divers domaines, notamment sur les armes chimiques comme le Zyklon B, sur l'usage des psychotropesnote, sur la conquête spatiale, sur les missiles balistiques et sur les armes à longue portée. Ce qui laisse penser certains que le dictateur serait lui aussi parti avec ou comme eux...

Dans les années 1970, on déterre de nouveau les restes incinérés d'Hitler, puis les cendres sont répandues dans les égouts, mais le KGB aurait conservé quelques reliques : Un uniforme, un pistolet et un crâne...
La preuve la plus confondante qu’Hitler ait survécu à la chute de l’Allemagne réside donc peut-être en Russie. Du fait de l’occupation soviétique de l’Allemagne, les restes supposés d’Hitler furent promptement dissimulés et envoyés en Russie pour ne jamais être revus. Cela jusqu’en 2009, quand un archéologue de l’État du Connecticut, Nicholas Belladone, a été autorisé à pratiquer un test d’ADN sur un des fragments de crâne récupéré.
Ce qu’il a découvert a déclenché une réaction en chaine à travers les communautés du renseignement et des scientifiques. Non seulement l’ADN ne correspondait à aucun des échantillons supposés d’Hitler, mais ils ne correspondaient pas non plus à l’ADN connu d’Eva Braun. Donc, la question est : Qu’est-ce que les soviétiques ont découvert dans le bunker et où est Hitler ? Les archives du KGB recèlent encore quelques secrets...

Ce n’est pas la première fois que le suicide du dictateur est remis en cause par différentes théories, et ce malgré l’expertise dentaire qui prouvait que la dépouille retrouvée dans le Führebunker de Berlin était bien celle d’Adolf Hitler.
Même si plusieurs personnes affirment qu’il est bien mort en Amérique du Sud, les années ne concordent jamais : 1958 pour les uns, 1964, 1972, 1984 pour les autres, mais jusqu’à présent, aucune réelle preuve. Le mystère reste entier...

 

- Voir aussi :

HITLER, L'HISTOIRE JAMAIS RACONTÉE 

LA TRAQUE DES NAZIS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

LES BUNKERS SECRETS D'HITLER

LE MYTHE DE LA BONNE GUERRE 1939-1945 : Conférence de Jacques R. Pauwels

DÉBUT DE LA 2ème GUERRE MONDIALE EN COULEUR : Le temps des dictatures

LA BATAILLE DE BERLIN EN 1945, LA FIN DU IIIe REICH    Docu-fiction

APOCALYPSE - La 2ème Guerre Mondiale : L'écrasement

LA GUERRE FROIDE : 1945-1950

LA SECONDE GUERRE MONDIALE - Par Oliver Stone

PACTES AVEC LE DIABLE - USA ET 3ème REICH 

WALL STREET ET L'ASCENSION DE HITLER

fin 2è guerre mondiale   SECONDE GUERRE MONDIALE - Documentaires et reportages

apocalypse 2ème guerre mondiale   APOCALYPSE - La 2ème Guerre mondiale

apocalypse hitler 1   APOCALYPSE HITLER : La Menace, Le Führer, et Le Débat

 

HITLER S'EST-IL SUICIDÉ OU ÉCHAPPÉ ?

Commenter cet article

claude 07/06/2016 14:17

Du vent que tout ça.On exhibe les corps des Goebels et leurs enfants et même en gros plan .Par contre il est étonnant que les corps d Hitler et d Eva Braun ne sont photographiés que de loin et ne montrant vaguement que deux caisses.