LA NAISSANCE DE L'UNIVERS - Superscience

Publié le par Galaxien

.
La naissance de l'Univers, est un documentaire (0h50) de la série Superscience qui évoque l'Univers infini, une notion scientifique désignant l'ensemble de la matière distribuée dans le temps et dans l'espace cosmologique.
.
.
.
L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe, et des lois qui le régisse. Son étude est nommée la cosmologie.
En explorant la naissance de l'Univers, on cherche l’origine de tout. Tout est combinaison d’atomes, de protons, une matière apparue soit au moment du Big Bang, soit déjà présente avant...
.
.
La théorie conventionnelle ne reconnaît au plus que 5 % de la matière de l'Univers. Le reste se composerait de 25 % de matière noire et de 70 % d'énergie noire, mais selon le modèle alternatif avec anti-matière, soutenu notamment par Gabriel Chardin et Stephen Hawking, la quantité de matière présente dans le cosmos est 15 fois plus abondante que dans le modèle conventionnel.
.
.
Deux autres hypothèses s'affrontent, dont la première est l'expansion de l'Univers à l'infini, et la seconde, celle où il stoppera son extension pour se ramasser sur lui même.
Les chercheurs dénomment ceci le Big Crunch, et pourrait engendrer une nouvelle explosion, un autre Big Bang à l'envers. Certains avancent même l'hypothèse d'un éternel recommencement.
.
.
Les scientifiques ne savent toujours pas réellement comment l'Univers est né. Certains disent que l'Univers n'aurait pas eu de début et qu'il aurait toujours existé, d'autres disent qu'il a eu un début, et qu'il y aura une fin.
.
.
 
- Voir aussi :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article

Blanvillain 12/09/2017 23:54

Depuis la découverte de l'expansion, les théories s'interrogent sur l'origine de l'Univers.

Pourquoi ? Parce que s'il est en expansion, il a dû logiquement avoir un début. Mais un début dû à quoi ?
Si le Big bang s'est produit, il a dû y avoir une bonne raison à cela.
Dans l'espace, rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme.
Le Big Bang doit être le catalyseur de cette transformation.
Un catalyseur qui aurait transformé l'énergie pour en faire de la masse.
Y a-t-il des traces de cette énergie dans l'Univers ?
Les scientifiques n'y ont pas réfléchi, car oui, il y a au moins une trace : C'est la température.
En effet, l'Univers est en expansion, c'est à dire qu'il gagne du "terrain" par rapport à un espace qui l'enveloppe. Simultanément, il absorbe sa température. Et à mesure que l'Univers s'étend, sa température diminue.
On le sait, elle était énorme, d'environ 10 puissance 32 degré après le Big Bang. Aujourd'hui elle n'est plus que de 2 degrés Kelvin dans l'espace extra galactique. Deux degrés, c'est une valeur bien finie, non nulle, ou non quelconque ou non égale à moins l'infini comme devait l'être une température provenant d'un néant.
Une température résulte de chocs. Mais avant le Big Bang il n'y avait pas de particules. C'était donc un choc d'énergies.
Aussi incroyable que cela paraisse , cela s'explique très bien puisque Einstein a démontré que la masse était équivalente à de l'énergie.
Il ne reste donc qu'à donner une représentation de cette énergie, et ce n'est pas si difficile. Elle assure une température de fond isotrope dans tout l'Univers. C'est donc une température qui provient de heurts de sphères vibrantes au moment de leurs dilatations maximum. L'énergie de l'espace est donc constituée de quanta vibrants. Pourquoi de quanta d'énergie vibrante ? Parce que dans l'Univers, cette énergie, qui exerçait avant le Big Bang, doit assurer la propagation de la lumière à la vitesse constante de 300.000 km/seconde. Or les quanta, découverts par Max Planck ont un rayon et une fréquence de vibration qui s'accordent avec cette vitesse. Il suffit donc de se représenter que ces quanta sont stationnaires et réalisent un maillage de l'espace en étant tangents les uns aux autres au moment de leurs dilatations maximum. Ensuite, il faut comprendre que les photons, appelés grains de lumière, ont la possibilité d'être propagés en traversant ces quanta stationnaires et en subissant l'impulsion de leurs parois au moment des dilatations.
C'est difficilement concevable à notre échelle car nos atomes ont tellement grossis depuis le Big Bang, que le vide quantique nous est devenu invisible et inaccessible. C'est dommage, mais en faisant l'effort de nous ramener à son échelle, les propriété et les caractéristiques des quanta nous permettent de voir qu'ils peuvent être traversés par les photons qui ne sont d'ailleurs que des quanta qui ont été absorbés par les quanta stationnaires pendant le Big Bang.
Le retour à l'échelle quantique permet de comprendre le Big Bang. La défaillance d'une vibration pendant une rétraction aurait créé une énorme implosion de l'espace c'est à dire des sphères environnantes. Il y en aurait eu une accumulation correspondant à l'énergie de la masse actuelle de l'Univers. A la reprise de la dilatation suivante, tout aurait explosé, annihilant les quanta accumulés à l'exception de un sur un milliard. Et c'est ce un sur un milliard qui srait à l'origine de la matière de l'Univers. Mais ce n'aurait pas été tout. Les quanta annihilés constitueraient maintenant les gravitons, et auraient donné lieu à la constitution d'un vrai vide enveloppant l'Univers. Ce vrai vide propagé à la vitesse de lla lumière parmi les quanta restés indemnes attirerait derrière lui tous les corps formés par les quanta résidus de l'annihilation primordiale. Ce vrai vide serait donc l'énergie noire qui génère l'expansion.. Les gravitons seraient les particules médiatrices de la gravitation. Elles expliqueraient non seulement la stabilité des quarks à l'intérieur des nucléons, mais à une échelle immense, la stabilité et la forme des galaxies, évitant ainsi que les étoiles périphériques ne s'en échappent malgré leur vitesse de rotation.
Je n'ai donné là que quelques résultats de cette théorie qui partant de l'avant Big Bang, peut décrire le Big Bang de façon détaillée et ce qui en est ressorti, les particules, les forces, les corps, en apportant un éclairage totalement inédit sur l'Univers. Il est possible de retrouver l'intégralité de cette théorie dans un ouvrage qui vient d'être publié par "les presses du midi", et dont le titre est "La naissance de l'Univers, et si c'était aussi simple".

Rasignac 18/01/2011 17:31



La science n'associe pas la création de l'univers à dieu. Elle l'expliquera tôt ou tard par la physique notamment.C'est une idée qui vient de nos ancêtres et des religions.


A notre époque,la science arrive petit à petit à démontrer les choses tandis que dieu reste introuvable,sans pistes où chercher.Mais j'avoue que ni l'un ni l'autre apportent la preuve.


Rasignac.



Boomer 16/01/2011 19:16



Bonsoir tout le monde.


 


Suivant le com. de Yeager, (j'ai vu son site) mon avis est que si on dit que l'univers est en expansion et que cet univers est lui-même une "bulle parmi d'autres" qui, par extension pourrait
entrer en "collision" avec un autre univers, je pense que la bulle éclate donnant assez d'énergie pour provoquer (au rassemblement et contact des univers) une attraction gravitationnelle
permettant à nouveau l'agglomération du "tout-matière" puis l'ensemble se reconcentre jusqu'à recréer une nouvelle explosion type big bang..., et ce, à l'infini...


 


C'est juste ma théorie, car je fais partie de ceux qui pensent que la mort des choses apportent une nouvelle naissance, infiniment.


C'est l'histoire d'un cycle sans fin...


 



Yaeger 15/01/2011 18:58



Si l'univers est en expansion, cela implique qu'au tout début, il était vraiment petit ! Il pouvait tenir dans le creux de la main. S'il grossit en permanence, il arrivera un moment ou la
gravitation le ferra s'effondrer sur lui même, mais je ne pense pas que cela provoque un autre big bang. Il ne faut pas négliger l'intervention de Dieu au delà du mur de Planck.



Rasignac 01/10/2010 14:35



C'est en effet un très bon doc. Ce qui me fascine le plus c'est hubble, ses images et le fait qu'il puisse remonter le temps, c'est fabuleux. L'astrophysique n'a pas fini de nous émerveiller.


Salut.



leduc75 20/03/2010 02:02


Passionnant, vraiment passionnant !


Jerry Setton 26/10/2017 08:50

Vraiment fascinant comme travail réalisé à l'évidence par quelqu'un d'intelligent. On a eu des réponses à de nombreuses interrogations, soit: comment les choses se sont produites pour constituer toutes choses dans l'espace et sur terre. On aimerait savoir QUI est à l'origine de tout cela? Est le hasard ou le fait d'une intelligence?