LES DIEUX OUBLIES DE L'ANTIQUITÉ

Publié le par Galaxien

.
Ce documentaire (1h24) nous fait partir à la découverte des dieux oubliés, les cultes et croyances de trois grandes civilisations antiques des rives de la Méditerranée : l'Egypte, la Grèce et l'Empire de Rome.
.
.
.
On dit qu'à l'origine, alors que les notions de temps et d'espace n'avaient pas encore de sens, il n'y avait que le néant. De ce néant aurait surgit d'abord Nyx (la nuit) et Erèbe (les ténèbres), puis ce fut le tour de Gaia (la Terre)...
.

Dans l'Egypte antique, les agriculteurs établis le long du Nil, ont tourné leurs forces autrefois occupées par la simple survie, vers la spiritualité. Après la réunification du pays, leurs roi et grand prêtre devient leurs dieu.
Les Egyptiens de l'époque pensaient que l'âme de chaque individu survivait à la mort, à condition que le corps soit bien conservé. Cette croyance est à l'origine d'une architecture et d'un art qui suscitent toujours l'émerveillement.
.

De l'autre côté de la Méditerranée, les Grecs élèvent des temples en l'honneur de leurs dieux. L'Acropole, consacrée à la déesse Athéna, témoigne de la grandeur de leurs civilisation. Ils engendreront en plus de Gaia, Nyx et Erèbe, Eros (l'amour), Tartare (l'enfer), Ether (le jour), Ouranos (le ciel) et à Pontos (la mer).
.

Les Romains quand à eux, adoptent rapidement les divinités olympiennes, mais en modifient les noms. Ils propageront leurs foi au gré de leurs conquêtes, jusqu'à ce qu'ils prennent la référence catholique chrétienne.
.
.
.
- Voir aussi :
.


Publié dans Légendes - Mythes

Commenter cet article